Skip to Content

Que veut dire le “je t’aime” qui sort de la bouche d’un homme narcissique ?

Que veut dire le “je t’aime” qui sort de la bouche d’un homme narcissique ?

Tout se passe à merveille.

Des rendez-vous romantiques avec des roses, des chocolats, des restaurants chers et des bijoux. L’amour est dans l’air. Du moins, c’est ce qu’il semble.

Ces trois petits mots peuvent signifier beaucoup pour ceux qui les entendent, mais que signifient-ils vraiment dans les affres des relations amoureuses – surtout dans une relation avec un narcissique ?

En grandissant avec une mère narcissique, mon expérience de l’amour a été difficile. Je ne voulais pas être aimée, surtout pas par elle. Il y avait toujours des tensions et des situations toxiques.

Dès le début de notre relation, avant que je n’aie les mots pour le décrire, j’ai intériorisé un sentiment de honte – de ne pas être assez bien. Et chaque fois que j’entendais le mot amour, je supposais que je devais faire un effort.

Je n’étais certainement pas assez bien comme je l’étais. L’amour est devenu une sorte d’avertissement. Un appel aux armes. Un besoin de performance pour être digne et pour conserver son affection.

Mais ce n’était pas seulement le sentiment désagréable d’être indigne qui me faisait grincer des dents, c’était l’empiètement qui accompagnait son impossible affection.

Intrusive et contrôlante, elle voulait que je sois comme elle l’imaginait et l’exigeait, et le prix à payer en cas d’échec était une rage narcissique. Je ne pouvais pas être moi-même, et je ne pouvais pas non plus espérer avoir la liberté de comprendre et d’apprécier qui j’étais vraiment.

C’est pourquoi le fait d’entendre quelqu’un me dire “je t’aime” m’a toujours rendue méfiante – et parfois honteuse.

Une relation amoureuse avec un narcissique à l’âge adulte peut être tout aussi déroutante. Ces hommes ont un plan précis. Et vous pouvez être sûre qu’il ne s’agit pas de votre bien-être ou de votre bonheur.

Bien sûr, il peut sembler attentif, voire affectueux. Mais sous cette façade affectueuse se cache une masse bouillonnante de besoin et de contrôle.

Un narcissique vous couvrira d’affection afin de vous rallier à sa cause. Il cherche à vous désarmer et à vous détourner de ses défauts et du fait que la relation sera construite autour de la satisfaction de ses besoins, plutôt que d’une réelle affection.

En fait, le narcissisme est un problème épineux dans les relations amoureuses.

D’une part, les narcissiques sont experts dans l’art d’initier des relations amoureuses parce qu’ils semblent être des partenaires désirables. D’autre part, ces relations sont souvent problématiques, car elles peuvent être troubles, de courte durée et destructrices pour la personne qui sort avec le narcissique.

Bien entendu, nous avons tous des défauts. Et nous faisons tous de notre mieux pendant les premières semaines grisantes de la relation.

Mais pour un narcissique, la différence entre la façade et la réalité n’est pas une fissure, mais un gouffre béant. Il n’y a vraiment rien de vrai dans le masque qu’il porte au début de la relation.

En effet, les narcissiques gèrent l’image qu’ils ont d’eux-mêmes grâce aux réactions sociales. Ils n’ont tout simplement pas un sens stable du moi. Pour eux, l’amour est un moyen d’arriver à leurs fins.

Il les aide à s’approvisionner. Dans certains cas, l’amour romantique peut être leur seule forme d’approvisionnement. Vous êtes peut-être importante pour eux, mais pas parce que vous avez une valeur intrinsèque.

Ils vous apprécient parce que vous pouvez les aider à se sentir mieux dans leur peau, à obtenir quelque chose qu’ils veulent, ou à paraître mieux aux yeux du monde extérieur.

Je trouve cette idée terrifiante…

Le revers de la médaille de cette exploitation est encore pire. Si vous tombez de votre piédestal ou si vous leur faites faux bond d’une manière ou d’une autre, vous pouvez facilement devenir le réceptacle de la honte du narcissique.

La dérision, le mépris, la rage et le blâme accompagneront votre chute. En effet, le narcissique veut fusionner avec sa partenaire.

Pour la plupart des gens, la fusion n’est que l’étape initiale de la chute amoureuse. Chez les personnes matures sur le plan émotionnel, le “délire de fusion” fait place à l’acceptation des défauts et des différences de notre partenaire, et à une relation plus profonde.

L’objectif du narcissique, en revanche, est l’effacement de l’autonomie de sa partenaire. La séparation et la différence sont extrêmement douloureuses et confrontantes pour les personnes narcissiques, et briser l’illusion de similitude peut entraîner des sentiments de honte ou des explosions de rage.

Vous pouvez vous retrouver à être l’objet de mépris lorsque vous avez exercé votre autonomie ou piqué involontairement le ballon de leur grandiosité.

L’amour, pour le narcissique, n’est qu’un moyen d’arriver à ses fins. L’objet d’amour d’un narcissique est véritablement objectivé, incapable d’être autonome ou de pratiquer sa propre subjectivité tant qu’il est sous l’emprise du narcissique.

Le prix à payer pour être dans cette relation est la soumission à la volonté du narcissique.

Malheureusement, l’euphorie de l’adoration partagée et de l’amour apparent est généralement une expérience éphémère.
Votre partenaire obtient ce qu’il désire si intensément, votre admiration dévouée ainsi que son besoin d’idéaliser vos propres qualités admirables, faisant de vous un miroir digne de son moi grandiose.

En tant que partenaire co-dépendante, vous obtenez également le parfait objet d’amour : quelqu’un qui inspire et élève votre compulsion à nourrir – un partenaire qui donne un but à votre mission de donner.

En fait, c’est un peu comme manger un gâteau au chocolat. Cela peut être attrayant à court terme, mais à long terme, c’est une très mauvaise idée.

En effet, la partenaire du narcissique a une expérience initiale positive et une expérience à long terme négative (l’expérience négative à long terme étant significativement plus négative que la propre expérience du narcissique).

La partenaire verra ses résultats devenir significativement plus négatifs avec le temps. C’est la spirale descendante naturelle de la fréquentation d’un narcissique.

D’ailleurs, les narcissiques ont généralement des relations qui sont superficielles et transitoires. Ainsi, ils ont tendance à rechercher une meilleure partenaire, à prêter attention aux alternatives à leur relation actuelle ou à jouer à des jeux pendant la relation.

Mais, cela ne s’arrête pas là. Le partenaire narcissique va tout faire pour sortir avec quelqu’un pour se mettre en valeur et pour accorder peu, voire pas du tout, d’importance au développement de relations affectives et intimes.

Personnellement, ma conviction est que les narcissiques sévères sont incapables d’un véritable amour parce qu’ils ne peuvent pas considérer les autres comme distincts ou égaux.

Le jeu de la relation intègre la victoire et la soumission, plutôt que l’acceptation, l’intimité et l’affection réelle.

L’intimité du partage émotionnel n’est pas dans la zone de confort de votre partenaire narcissique parce qu’il est coupé de ses vrais sentiments, mais défini au contraire par sa volonté dévorante de soutenir une personnalité ou un objectif grandiose.

Vous pouvez ressentir un choc terrible en voyant le côté obscur des défenses de votre partenaire et son besoin de fuir la menace de l’intimité.

Par exemple, il peut s’échapper dans ses responsabilités professionnelles incessantes, ses distractions sociales ou son besoin insatiable de jouer au dur.

Il cherchera également des raisons pour justifier ces évasions en vous reprochant régulièrement d’être dans le besoin ou d’avoir des attentes irréalistes ou injustes.

Au départ, les narcissiques sont convaincants. Ils attirent les autres en projetant leur grandiosité vers l’extérieur. Leurs victimes sont attirées par le charme, la popularité et l’attrait sexuel des narcissiques.

Eh bien oui, les narcissiques possèdent un ensemble de qualités – confiance sociale, sympathie, charme – qui sont optimales pour l’initiation d’une relation. Mais qui, combinées à un autre ensemble de qualités – faible empathie, égocentrisme, utilisation des autres pour maintenir l’estime de soi – sont destructrices pour le fonctionnement de la relation.

Par conséquent, les narcissiques entament régulièrement de nouvelles relations, endommagent la relation actuelle et blessent leur partenaire, puis passent à une autre relation.

Malheureusement, c’est la voie optimale pour les narcissiques compte tenu de leur constitution, mais non optimale pour leurs partenaires ou la structure sociale.

Que veulent donc dire les narcissiques lorsqu’ils disent “Je t’aime” ? Ils veulent dire que vous leur êtes utile…. temporairement.

À lire aussi : Le couple de l’enfer : narcissique et empathe