Skip to Content

Je t’ai aimé de tout mon coeur même si tu étais toxique

Je t’ai aimé de tout mon coeur même si tu étais toxique

Je sais que tu penses. Tu te dis que je t’ai complètement délaissé et que je ne me préoccupe que de moi.

On pourrait croire que je n’en ai rien à faire de toi à cause de mon comportement ces derniers temps. Parce que je t’ai abandonné. Parce que je t’ai laissé pourrir tout seul.

Mais tu n’as pas une vue d’ensemble. Tu manques de perspective. Oui, tu oublies tout ce que nous avons vécu ensemble. Tu te concentres sur les dernières semaines et tu ignores les dernières années.

J’ai passé tellement de temps à te donner des chances, à te regarder refaire exactement les mêmes erreurs, puis à te donner encore plus de chances. J

Je suis restée à tes côtés pendant si longtemps. Et je t’ai accordé le bénéfice du doute alors qu’au fond, je savais que tu ne le méritais pas. Je t’ai laissé me mentir. Je t’ai laissé me manipuler. Et je t’ai laissé me faire du mal.

Tu étais toxique mais je t’aimais quand même. Quand tout le monde disait que tu étais un menteur, un manipulateur, un homme immature, je t’ai défendu.

Oui, j’ai trouvé des justifications à tes comportements égoïstes, grossiers voire violents. Quand j’y pense, je te trouvais des excuses pour tout. Clairement, tu pouvais littéralement me marcher dessus, sans que je bronche.

Je t’aimais et je te croyais quand tu disais que tu m’aimais aussi

Pourtant, tes actions n’ont jamais été une preuve sincère de ton amour. Tu agissais comme si je t’ennuyais, comme si passer du temps avec moi était une corvée à rayer de ta liste.

En fait, tu ne t’es jamais donné la peine de faire quelque chose de spécial pour moi, sauf si tu voulais quelque chose en retour. Tu te comportais comme un c*nnard, tu faisais semblant de t’excuser et je te pardonnais.

Et ce manège tournait en rond. Encore et encore…

Tu étais toxique mais je t’aimais quand même, à cause de mes insécurités. Tu as aggravé mes peurs. Et tu m’as fait me sentir toute petite. Mais je n’osais pas te quitter. En effet, j’avais peur de ne plus jamais retrouver un partenaire qui m’aimerait.

Oui, je pensais vraiment que ce que nous avions était de l’amour. Quelle idiote j’étais !

Je pensais que tu étais un saint pour avoir la force de me supporter ; moi, tous mes défauts et tous mes caprices. Dans ma tête, j’étais la pire des partenaires. J’étais une femme sans valeur.

Tu ne faisais que le minimum d’efforts mais je pensais quand même que tu me donnais plus que ce que je méritais.

Tu étais toxique mais je t’aimais quand même, parce que je ne pouvais pas voir le vrai toi. Je ne pouvais pas croire qu’une personne aussi proche de moi puisse être aussi cruelle.

Alors j’ai peint un portrait différent de toi dans mon esprit. J’étais dans le déni total ! 

Au bout d’un moment, ton comportement est devenu normal.

En effet, je m’y étais tellement habituée que cela semblait naturel. Je n’ai pas réalisé qu’il y avait quelque chose de mal dans ta façon d’agir car c’était ce que j’avais l’habitude de voir. Je n’en savais pas plus.

Tu étais toxique mais je t’aimais quand même, parce que tu as changé avec le temps. Oui, tu n’as pas toujours été un homme malsain. Tu es devenu quelqu’un d’inconnu avec le temps.

Mais au lieu de fuir cette nouvelle personne, je me suis accrochée au souvenir de l’ancien toi.

En effet, je n’arrivais pas à oublier la personne qui me traitait bien, qui m’aimait en retour. Je voulais croire que si tu pouvais changer une fois, tu pouvais changer à nouveau.

Tu étais toxique mais je t’aimais quand même, parce que j’avais l’impression que c’était la bonne chose à faire. L’idée de partir ne m’a jamais traversé l’esprit parce que notre histoire nous a liés. Je pensais que nous étions sincères quand nous disions “pour toujours”.

Mais j’avais tort. Du moins, en partie… En effet, je t’aimais. Mais toi, tu n’aimais que toi. Tu voulais me garder à tes côtés pour ne pas être seul. Tu voulais que je sois ta bouée de secours.

Ainsi, dans ton esprit, je n’ai jamais été une priorité, une femme avec qui tu envisageais de passer le reste de ta vie.

Tu m’offrais de l’attention et de l’amour quand tu n’avais personne d’autre avec qui passer du temps.

Quand tes amis étaient occupés ou que tu t’ennuyais, tu te tournais vers moi. Mais tu n’as jamais parlé d’avenir et tu n’as jamais évoqué la possibilité d’un engagement sérieux.

Et cela aurait dû me mettre la puce à l’oreille. J’aurais dû ouvrir les yeux et fermer mon cœur pour voir la vérité. Je me rends compte que ma logique m’avait abandonnée car j’étais aveuglée par l’amour que je te portais.

Mais tout cela, c’est fini ! Tu étais toxique et je t’aimais quand même. Mais maintenant il est temps que j’apprenne à m’aimer, à me respecter. Il est temps que je me choisisse !

En effet, maintenant je te dis Adieu. Il m’aura fallu beaucoup de temps pour en arriver là. J’ai passé de longues nuits à pleurer sur mon triste sort.

Pas parce que je me rendais compte qu’on devait se séparer mais parce que j’avais été stupide pendant trop longtemps. Je t’ai laissé me rabaisser.

Mais c’est fini ! Je reprends le pouvoir. Je refuse de te laisser me détruire complètement. Maintenant, regarde-moi partir car c’est la dernière fois que tu me vois.

À lire aussi : Vous méritez un homme qui ne vous fait pas douter de son amour

5 Signes du zodiaque qui sont sur-puissants (socialement, émotionnellement et physiquement)
← Previous
Arrête de jouer au c*nnard ! Soit tu la choisis, soit tu la laisses tranquille...
Next →
Comments are closed.