PsychologieRelation

Les hommes compliqués et fragiles vous attirent ? Vous souffrez peut-être du syndrome de l’infirmière

Sauver, guérir, soigner, voilà les tâches extraordinaires qu’accomplissent les infirmières au quotidien mais si cela s’applique à votre vie amoureuse, attention, danger !

Cela commence souvent de la même façon : vous tombez sous le charme du bad boy torturé et fragile… son côté mystérieux vous attire sans doute et quand vous finissez par découvrir ses faiblesses, votre côté altruiste prend le dessus. Il vous vient alors l’envie, non, le BESOIN de le sauver.

Vous souffrez peut-être du syndrome de l’infirmière.

Combien de femmes rêvent de pouvoir changer leur partenaire ?

Combien s’épuisent, encaissent et crient au secours devant l’inéluctable réalité ?

On ne peut pas changer quelqu’un. Je sais à quel point on voudrait changer ce qui nous déplait chez l’autre, on se dit que l’amour peut faire des miracles et que s’il vous aime vraiment, vous pouvez être celle avec qui il pourra devenir l’homme idéal.

Parce que oui, sans ce « truc » insupportable, il est l’homme de votre vie.

Mais la vérité malheureusement, c’est que personne ne peut forcer quelqu’un à changer et l’amour n’a rien à voir là-dedans…

Que le problème soit une addiction ou bien un vrai trait de caractère, vous ne pouvez pas l’aider : LUI seul a ce pouvoir.

L’acceptation est dès lors la première étape vers votre bonheur.

Le souci, c’est que vous essayez quand même de l’aider, parfois même jusqu’à vous rendre malade, vous remettre en question et douter de vous et de votre amour.

Vous entretenez l’espoir qu’un jour il change et vous vivez ainsi dans l’attente de cette relation future qui vous conviendra. Malheureusement, ce moment peut être très long à arriver et il se peut même qu’il n’arrive jamais…

Parfois les hommes ne changent pas car ils sont tels qu’ils sont et nous nous devons de l’accepter ou de partir.

Certaines personnes ne sont pas compatibles et certaines plaies ne peuvent être refermées. Même lorsque celui-ci sollicite votre aide, il s’agit de SON propre combat intérieur : vous pouvez lui donner les clés mais lui seul peut ouvrir la porte.

Croyez-moi, s’il veut vraiment changer, il trouvera le(s) moyen(s). Vous n’êtes ni psychologue, ni infirmière, ni sa mère ; vous n’êtes que vous et vous ne pouvez lui apporter que votre soutien et votre amour.

Si cela semble insuffisant et que rien ne change, surtout ne culpabilisez pas !

Vous ne pouvez pas tout contrôler et encore moins contrôler une autre personne mais par contre, vous pouvez contrôler votre manière de réagir et votre façon de vivre. Lui seul à le pouvoir de s’améliorer, comme VOUS seule avez le pouvoir d’être heureuse.

Retrouvez confiance en vous !

Si vous êtes toujours attirée vers ces hommes « fragiles », ce n’est pas un hasard ! C’est sans doute qu’au fond de vous, ce genre de situation vous redonne foi en vous, cela donne un sens à votre vie, une utilité.

Le problème, au fond, c’est votre manque d’estime de vous et c’est à cause de cela que vous reproduisez encore et encore ces schémas…

Ce n’est pas seulement l’amour ou bien votre altruisme qui guide vos actions mais bel et bien votre égo !

Pour vous en sortir, il suffit de combler ce vide en effectuant des actions centrées sur votre propre bonheur cette fois, et non sur celui d’autrui.

Tout cela sans culpabilité car chacun possède les clés de son propre bonheur ! Ne l’oubliez jamais.