Il m’a fait vivre l’enfer et j’ai appelé ça de l’amour

On dit qu’une personne ne peut prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas pendant très longtemps. Le vrai visage d’une personne se manifeste généralement dans les 6 mois.

Je n’avais jamais ressenti ce que je ressentais avec lui auparavant. Je n’avais jamais fait confiance à quelqu’un de tout mon cœur dès le début. J’ai regardé dans les yeux de cet homme et je me suis sentie en sécurité, sans l’ombre d’un doute.

J’étais loin de me douter que tout s’écroulerait bientôt…

Il n’a pu être à la hauteur de l’homme dont j’étais tombée amoureuse que pendant trois mois environ. Sans aucun avertissement, tout a changé.

Les mensonges ont commencé à devenir une chose de la vie quotidienne, il ne communiquait plus, la personne compatissante dont j’étais tombée amoureuse avait disparu et la seule personne à laquelle il tenait vraiment était lui-même. Puis la tromperie a commencé.

La manipulation est devenue son passe-temps favori. En plus d’être dégradant, irrespectueux et abusif. Je me souviens encore de la première fois où je l’ai surpris en train de me tromper. L’incrédulité, la confusion, la douleur et la colère ont rempli chaque partie de mon cœur. Et ce n’était que la première fois de beaucoup d’autres.

C’était l’homme qui m’avait embrassé pour me souhaiter bonne nuit et m’avait chuchoté qu’il m’aimait. C’était l’homme avec qui je voulais planifier un avenir.

C’était l’homme qui avait promis de toujours choisir de m’aimer et de me protéger de quiconque ou de quoi que ce soit qui pourrait me faire du mal. Mais la vraie question était qui allait me protéger de lui ?

J’ai continué à me battre pour cette relation et j’espérais qu’un jour l’homme dont j’étais tombé amoureux reviendrait. Mais au fond de moi, je savais qu’il ne reviendrait jamais.

Ce n’était pas possible parce que l’homme dont j’étais tombée amoureuse n’était rien d’autre qu’un personnage imaginaire qu’il voulait lui-même être, pas celui qu’il était vraiment.

Ses habitudes de mensonge, de tromperie, de manipulation et d’abus s’aggravaient de plus en plus. Au fur et à mesure que la situation s’aggravait, il se contentait de promettre de changer, de s’excuser etc.

Mon estime de soi, ma dignité, ma confiance en moi et ma santé n’avaient jamais été aussi faibles. L’anxiété était l’état qui me caractérisait le mieux.

C’était aussi le mot qu’il me lançait dans nos disputes pour essayer de me faire porter le blâme de notre relation toxique.

Je me suis regardée dans le miroir et je n’ai plus reconnu la femme que j’étais devenue. Mon sourire n’illuminait plus la pièce et mon épuisement était perceptible.

Comment as-tu pu détruire quelqu’un qui ne voulait que t’aimer ? Comment
peux-tu me traiter comme tu le fais si tu m’aimes ?

Puis un jour, j’ai enfin réalisé. Il ne m’aimait pas, je voulais croire qu’il m’aimait, c’est tout. En toute honnêteté, il ne sait probablement pas comment aimer un autre être humain que lui-même. Egoïste et narcissique, voilà ce qu’il était.

J’ai décidé que je ne voulais plus me battre contre ses démons pour un amour inexistant. J’ai pris la meilleure décision que je n’ai jamais prise dans ma vie : je l’ai complètement effacé de ma vie.

Maintenant, quand je rentre dans une pièce, elle s’illumine. Je me regarde dans le miroir et je vois la force, la beauté et la confiance.