Au mec avec qui je pensais vieillir

La vraie âme sœur est probablement la personne la plus importante que vous rencontrerez, car elle fait baisser vos murs et vous éveille. Mais vivre avec une âme sœur pour toujours?

Nan. Trop douloureux. Les âmes soeurs, elles entrent dans votre vie juste pour vous révéler une autre touche de vous-même, puis s’en vont. Le but de l’âme soeur est de vous secouer, de dépouiller un peu votre ego, de vous montrer vos obstacles et vos dépendances, de vous briser le cœur afin qu’une nouvelle lumière puisse pénétrer à l’intérieur, de vous rendre si désespéré et hors de contrôle que vous devez transformer votre vie, alors ouvrez-vous à votre maître spirituel…?

Nos cœurs ont gardé les choses simples.

Je suis tombé amoureux de la façon dont tu t’es endormi: lentement, puis complément. Je ne sais pas vraiment quand cela s’est produit exactement, mais quelque part entre notre contact visuel intense et en essuyant mes larmes cela a fait tomber les murs que j’ai passé des années à bâtir, je me suis écrasé contre toi sans jamais regarder en arrière.

Mon cœur n’était pas pris et je t’ai tout donné. Nous ne nous sommes pas contentés de sortir. Nous avons joué. Nos âmes étaient vivantes – nous étions comme deux petits enfants qui voyaient à nouveau le monde pour la première fois – être avec toi intensifiait tout le bien de la vie et me changea pour toujours.

Mais nos esprits étaient une autre histoire.

Nous étions des gens compliqués, toi et moi. Nous n’étions pas faciles. Nos esprits étaient analytiques et imaginatifs et nous avons pensé à tout. Beaucoup trop. Nous avons fini par rendre chaque situation dans notre vie environ 100 fois plus difficile qu’elle ne le devait.

Nous avons beaucoup discuté. Je me suis battu avec toi à des moments inopportuns, mais ma passion et mes émotions ont nourri ma colère. Je me souciais. Je t’ai aimé. J’aimais tout en toi. J’aimais être le seul à qui tu avais montré certaines parties de toi-même, tu m’avais tout donné.

J’ai essuyé tes larmes quand tu parlais de ta famille, je n’aimais rien de plus dans ce monde que de te tenir la main et de te murmurer des paroles de réconfort à l’oreille, car je savais que tu n’étais pas brisé, que tu étais juste blessé. Et j’ai aimé toutes tes limites, toute ta rugosité. Tes imperfections étaient parfaites à mes yeux.
Je t’ai mis au défi parce que je t’aimais.

Je me suis beaucoup confrontée à toi. Je ne suis pas le genre de fille qui hoche la tête, qui rit et qui est toujours à l’aise, ça n’a pas été facile – puisque je n’ai pas simplement «suivi le flot»? Mais parce que j’espérais mieux de toi – j’avais des opinions et de grands rêves pour l’avenir, je voulais le meilleur pour toi. Je n’ai jamais supportée de ne pas recevoir tout ce dont je méritais.

Je ne t’ai jamais laissée négliger tes talents ou faisant des efforts dans notre relation parce que je savais ce que nous avions. Et tu n’avais jamais été laissé sans inspiration ni insatisfait.

Tu m’as brisé le coeur.

Pas si longtemps dans notre couple magique, les choses ont commencé à mal tourner. Les feux d’artifice ont cramé, nous laissant brûlés et confus. Nous le voulions tellement que nous pensions qu’il n’existait qu’une solution logique pour résoudre nos différends. Mais il n’y en avait pas.

La vérité est que tu n’étais pas encore prêt. Ton passé, tes démons, quelle que soit la raison, tu as commencé à me repousser. Tu m’aimais comme personne ne m’a jamais aimé, mais tu n’étais pas encore prêt. Et c’était la chose la plus difficile à accepter.

Je savais que je devais lâcher. Parce que Vous ne pouvez jamais convaincre ou inspirer quelqu’un à faire quelque chose si il n’est pas prêt

Il y a beaucoup de choses pour lesquelles je ne t’ai jamais remercié.

Je pensais que je ne pourrais vivre sans toi, mais mon cœur recommence enfin à battre. Tu as brisé mon cœur et une nouvelle lumière est entrée, tu m’as rendu si désespéré et hors de contrôle que j’ai dû modifier ma vie, et je l’ai fait.

Je pensais que je vieillirais à tes côtés, mais parfois, la vie a d’autres projets. Cela ne veut pas dire que je n’ai jamais cessé de t’aimer. Quand quelqu’un touchera ton coeur, il restera là éternellement.

J’avais tellement de colère et de douleur que cela me rongeait et me détruisait lentement de l’intérieur. Mais j’ai ensuite réalisé que notre amour n’était pas le genre qui aboutissait à la fusion de deux vies, c’était le genre d’amour qui m’avait donné une nouvelle vie, qui m’avait donné beaucoup plus qu’un bonheur jusqu’à la fin des temps (comme dans les contes). Et je ne le regrette pas une seconde.