Skip to Content

Voici 8 Conversations que vous pouvez avoir avec vos enfants durant le dîner

Voici 8 Conversations que vous pouvez avoir avec vos enfants durant le dîner

La communication est toujours une bonne façon de renforcer vos liens familiaux.

Quand les parents remarquent que leurs enfants gardent leurs secrets, s’isolent ou deviennent plus agressifs, ils s’inquiètent.

Quelqu’un a-t-il dit quelque chose de méchant ?

Vos enfants ont-ils des problèmes ?

Se sentent-ils exclus par leurs camarades ?

Il est indéniable que le rôle des parents est extrêmement stressant, car ils pensent généralement tout de suite au pire.

Mon enfant souffre de harcèlement !

Il a eu le cœur brisé et maintenant tout le monde se moque de lui.

Est-il dépressif ?

Pour aider votre enfant à traverser une période peut être stressante de sa vie, vous devez ouvrir tous les canaux de communication.

De plus, avoir des discussions ouvertes permet aux parents d’être moins anxieux : quand ils créent une relation de confiance avec leurs enfants, il leur est plus facile de se reposer sur eux.

Ils peuvent dormir en paix en sachant que leurs enfants vont se tourner vers eux en cas de problème.

Pour vous aider à ouvrir la communication avec vos enfants, voici huit sujets de conversations qui peuvent vous aider à créer un lien fort avec vos enfants.

À lire aussi : Quels sont les meilleurs contes de fées pour éduquer vos enfants ?

1. Si je ne pouvais que dire ‘oui’ à tout, que me demanderais-tu ?

Cette question vous aide à entrer dans le monde émotionnel de votre enfant pour comprendre quels sont ses plus grands désirs.

Peut-être qu’il est trop introverti pour vous dire directement ce qu’il veut, alors quand vous lui posez cette question, vous lui tendez la main.

Vous lui faites comprendre que vous êtes intéressés de savoir ce qu’il pense.

De plus, vous lui donnez l’autorisation d’être lui-même et de vous révéler ses besoins.

Après tout, vous ne pouvez pas lui offrir ce dont il a besoin si vous ne savez pas ce qu’il veut.

2. Qu’est-ce qui a été la rose, le bourgeon et l’épine de ta journée ?

En posant cette question, vous permettez à votre enfant de vous dire ce qu’il a vécu de nouveau, de beau et de difficile aujourd’hui.

Toutes les journées sont faites de haut et de bas, alors il est opportun de laisser à votre enfant l’occasion de raconter ce qu’il a vécu durant la journée.

Cette question vous aide aussi à comprendre ce qu’il considère comme un problème ou comme quelque chose de positif.

Après tout, vous n’avez peut-être pas les mêmes critères : quelque chose qui vous semble être un point négatif peut être insignifiant pour vous enfant.

Avoir une conversation ouverte sur ces points vous aide à créer un cadre émotionnel sain.

3. Si tu pouvais être n’importe quel animal, lequel serais-tu et pourquoi ?

Quand vous posez des questions amusantes, vous pouvez apprendre à connaître vos enfants de manière plus intime pour garder leur intérêt.

Tous les sujets de conversation n’ont pas besoin d’être sérieux pour vous permettre de découvrir qui est votre enfant.

D’ailleurs, de nombreux enfants répondent plus favorablement aux questions amusantes qui ne les stressent pas.

Ils n’ont pas l’impression de vivre un interrogatoire ou d’avoir leur vie privée envahit.

Ils sont à l’aise et répondent ouvertement, ce qui vous permet de faire une analyse émotionnelle de leur état mental.

4. Quel pouvoir surnaturel voudrais-tu avoir et pourquoi ?

Encore une question qui ne paraît pas très psychologique !

Cette question utilise l’amusement pour vous aider à vous mettre au niveau de votre enfant pour découvrir son monde intérieur.

De quoi rêve-t-il ?

Est-il inspiré de manière positive par ce qui l’entoure ?

Tous les enfants d’aujourd’hui suivent les super-héros comme des fans, alors savoir quel est le personnage préféré de votre enfant peut vous aider à découvrir ses intentions.

Par exemple, s’il dit qu’il rêve d’être invisible pour pouvoir visiter les toilettes des filles, vous devrez peut-être avoir une conversation sérieuse avec lui.

Tout sujet est un point de départ pour apprendre de nouvelles choses.

5. Quelle est la chose la plus gentille que tu as vu quelqu’un faire aujourd’hui ?

Cela encourage la gentillesse de votre enfant et l’aide à découvrir les différentes manières de faire preuve d’amabilité envers les autres.

D’abord, vous comprenez ce qu’il considère comme un geste gentil et ce qu’il voit comme une attitude négative.

Ensuite, vous pouvez lui demander pourquoi il pense que ce geste est gentil et ce qu’il aurait fait à la place de cette personne.

Comprendre le fonctionnement de l’esprit de votre enfant vous aide à saisir ses réactions et ses attentes par rapport à la vie.

De plus, vous pouvez observer s’il se sent heureux d’être le témoin d’actes d’amabilité.

Ou bien, est-ce qu’il est indifférent ?

6. Quelle erreur as-tu commise aujourd’hui ?

Il est important que votre enfant comprenne qu’il peut faire des erreurs, car cela l’aide à grandir.

Personne n’est parfait et l’erreur est humaine, vous pouvez même lui dire que vous-mêmes faites des erreurs.

Quand il comprendra que ses parents ne sont pas des menteurs qui prétendent que tout est idéal, il va s’ouvrir à vous.

Il va se sentir plus proche de vous et vous découvrirez sûrement beaucoup de choses qu’il garde secrètes.

C’est lorsque les enfants n’ont pas confiance en leurs parents qu’ils s’éloignent d’eux, mentent et deviennent agressifs.

7. Qu’as-tu appris de nouveau aujourd’hui ?

Chaque jour, votre enfant se développe et grandit.

En lui demandant de parler de ses erreurs, vous lui indiquez qu’il est primordial d’avoir une mentalité de croissance.

Il doit toujours chercher à grandir, s’améliorer et devenir meilleur, car c’est l’essence même de la vie.

Dites-lui que, vous aussi, en tant qu’adultes, vous continuez à apprendre.

Grâce à votre enfant, vous êtes devenus de meilleures personnes, dites-lui donc tout ce qu’il a apporté de nouveau à votre vie.

La nouveauté est un excellent outil pour le développement et la découverte de soi.

8. Que veux-tu que je sache à propos de toi ?

De cette façon, vous découvrez comment votre enfant se perçoit.

La déformation de soi est un problème récurrent chez de nombreux enfants, particulièrement chez ceux qui ont eu des parents négligents ou abusifs.

Mais si vous n’êtes pas ce genre de parents, cela ne signifie pas que votre enfant a une bonne image de soi.

En effet, il y a certaines choses que vous ne pouvez pas contrôler, et ces choses impactent votre enfant.

Par exemple, le harcèlement scolaire, les mauvaises notes ou l’exclusion des camarades peuvent détruire l’estime de soi.

Ainsi, quand vous demandez à votre enfant de se décrire et de révéler quelque chose, vous pouvez découvrir sa façon de se positionner dans la société ou dans votre famille.

À lire aussi : Pourquoi est-il si difficile de trouver une amie maman ?