Skip to Content

Qui sont les parents autoritaires et comment affectent-ils leurs enfants ?

Qui sont les parents autoritaires et comment affectent-ils leurs enfants ?

La parentalité autoritaire est un style parental caractérisé par des exigences élevées et une faible réactivité. Les parents qui adoptent un style autoritaire ont des attentes très élevées à l’égard de leurs enfants, mais leur fournissent très peu de commentaires positifs et de soins.

Pour eux, il est important de punir sévèrement toutes les erreurs. Lorsqu’il y a des commentaires, ils sont souvent négatifs. Les cris et les châtiments corporels sont également courants dans le style autoritaire.

Dans les années 1960, la psychologue du développement Diana Baumrind a décrit trois types de styles parentaux différents sur la base de ses recherches sur les enfants d’âge préscolaire. L’un de ces trois principaux styles parentaux identifiés par Baumrind est connu sous le nom de style parental autoritaire.

Les parents autoritaires attendent beaucoup de leurs enfants et appliquent des règles très strictes qui doivent être respectées sans condition. Ainsi, ces parents sont axés sur l’obéissance et le statut et s’attendent à ce que leurs ordres soient respectés sans explication.

Les personnes ayant ce style parental recourent souvent à la punition plutôt qu’à la discipline. Elles ne veulent ou ne peuvent pas expliquer le raisonnement qui sous-tend leurs règles.

Quelles sont les caractéristiques des parents autoritaires ?

Clairement, l’un des principaux rôles des parents dans la vie d’un enfant est de le socialiser aux valeurs et aux attentes de sa culture. Cependant, la façon dont les parents accomplissent ce rôle peut varier considérablement en fonction du degré de contrôle qu’ils tentent d’exercer sur leurs enfants.

L’approche autoritaire représente le style le plus contrôlant. Plutôt que de valoriser la maîtrise de soi et d’apprendre aux enfants à gérer leurs propres comportements, le parent autoritaire se concentre sur l’adhésion à l’autorité.

Au lieu de récompenser les comportements positifs, le parent autoritaire ne fournit qu’un feedback sous forme de punitions en cas de mauvais comportement.

Alors, comment reconnaître un parent autoritaire ? Voici les caractéristiques principales :

1. Un parent autoritaire utilise la honte pour contrôler son enfant

Les parents autoritaires peuvent être très critiques et utiliser la honte comme tactique pour forcer les enfants à suivre les règles, en utilisant des phrases telles que « pourquoi fais-tu toujours ça ? », « combien de fois dois-je te répéter la même chose ? » ou « pourquoi ne peux-tu rien faire correctement ? ».

Plutôt que de chercher des moyens de renforcer l’estime de soi de leurs enfants, ces parents croient souvent que la honte motivera les enfants à faire mieux.

2. Un parent autoritaire est très peu chaleureux et il ne donne pas d’attention à son enfant

Les parents qui adoptent ce style semblent souvent froids, distants et durs. Ils sont plus enclins à harceler ou à crier après leurs enfants qu’à les encourager et à les féliciter. Ils privilégient la discipline au plaisir : il est important qu’on voit les enfants, mais qu’on ne les entende pas. 

3. Chéri(e), tu n’as pas le choix

Les parents autoritaires ne donnent pas de choix ou d’options aux enfants. Ils fixent les règles et ont une approche disciplinaire du type « c’est moi qui décide et si ça ne te plaît pas, tant pis ! ». Il y a peu de place pour la négociation et ils permettent rarement à leurs enfants de faire leurs propres choix.

4. Avec un parent autoritaire, il n’y a pas de place pour la négociation

Les parents autoritaires ne croient pas aux zones grises. Les situations sont noires ou blanches et il n’y a que peu ou pas de place pour le compromis. Les enfants n’ont pas leur mot à dire et ils n’ont pas le droit de refuser les règles ou de prendre des décisions.

5. Un parent autoritaire est méfiant vis-à-vis de son enfant

Les parents autoritaires ne font pas confiance à leurs enfants pour faire de bons choix. Les parents de ce style ne donnent pas à leurs enfants beaucoup de liberté pour démontrer qu’ils peuvent avoir un bon comportement.

Plutôt que de laisser les enfants prendre des décisions par eux-mêmes et faire face aux conséquences naturelles de ces choix, les parents autoritaires surveillent leurs enfants afin de s’assurer qu’ils ne commettent pas d’erreurs.

6. Exigeant, mais pas réactif

Les parents autoritaires ont beaucoup de règles et peuvent même surveiller de très près presque tous les aspects de la vie et du comportement de leurs enfants, à la maison et en public. De plus, ils ont également de nombreuses règles non écrites que les enfants sont censés suivre, même si les enfants ne reçoivent que peu ou pas d’instructions explicites sur ces « règles ».

Au lieu de cela, les enfants sont simplement censés savoir que ces règles existent.

7. Un parent autoritaire ne tolère pas les écarts de conduite

Les parents autoritaires s’attendent à ce que leurs enfants sachent tout simplement qu’ils ne doivent pas adopter des comportements indésirables. Ils n’ont pas la patience d’expliquer pourquoi leurs enfants doivent éviter certains comportements et dépensent peu d’énergie pour parler de leurs sentiments.

8. Un parent autoritaire ne donne aucune explication sur les punitions

Les parents qui adhèrent à ce style n’ont généralement aucun problème à recourir aux châtiments corporels, qui consistent souvent en une fessée. Plutôt que de s’appuyer sur le renforcement positif, ils réagissent rapidement et durement lorsque leurs enfants enfreignent les règles.

Quels sont les effets de la parentalité autoritaire ?

Les styles parentaux sont associés à une variété de résultats pour les enfants, y compris les compétences sociales et les performances scolaires. Ainsi, les enfants de parents autoritaires peuvent développer des comportements qui les différencient des autres.

Ces comportements sont :

Étant donné que les parents autoritaires attendent une obéissance absolue, les enfants élevés dans ce type de contexte sont généralement très doués pour suivre les règles. Cependant, ils peuvent manquer d’autodiscipline.

Contrairement aux enfants élevés par des parents plus laxistes, les enfants élevés par des parents autoritaires ne sont pas encouragés à explorer et à agir de manière indépendante, de sorte qu’ils n’apprennent jamais vraiment à fixer leurs propres limites et normes personnelles.

Cela peut finalement conduire à des problèmes lorsque la figure parentale ou autoritaire n’est pas là pour surveiller le comportement.

Si les spécialistes du développement s’accordent à dire que les règles et les limites sont importantes pour les enfants, la plupart d’entre eux estiment que l’éducation autoritaire est trop punitive et qu’elle manque de chaleur, d’amour inconditionnel et de soins dont les enfants ont également besoin.

À lire aussi : Comment empêcher votre enfant de vous manquer de respect ?

 

Pourquoi mettre un terme à une relation peut être la meilleure chose pour vous

Il s’est avéré que le Prince charmant n’était en fait rien d’autre qu’une définition plutôt fidèle du psychopathe.
Voilà ce qui t’attend si tu restes dans une relation amoureuse avec un homme toxique!