Motivation / InspirationPsychologie

Vous êtes extravertie mais paraissez toujours distante, pourquoi ?

Vous êtes complexe pour les autres mais aussi pour vous-même ! 

Dans n’importe quelle situation sociale, c’est-à-dire lors d’une soirée, un dîner ou une sortie entre amis, vous êtes soit la meilleure version de vous-même, soit la pire.

C’est l’occasion idéale de vous sentir vivante et enthousiaste et de profiter de la bonne humeur ambiante pour passer une soirée joyeuse.

Mais, il y a aussi la possibilité que vous vous ennuyiez fermement. Alors, vous paraissez désintéressée voire énervée.

Finalement, vous êtes sensible et opiniâtre à la fois. Vous êtes extrêmement extravertie mais, en même temps, vous ne passez pas beaucoup de temps avec les autres.

Certains jours, vous êtes insouciante, vous n’avez aucun filtre et vous êtes au centre de toute l’attention.

Mais, d’autres jours, vous suranalysez tout et la seule voix que vous entendez est celle qui hante votre tête. En fait, avec vous, le mystère plane.

Vous avez toujours besoin d’être stimulée, mentalement parlant. Les conversations signifiantes et profondes vous sont essentielles.

C’est seulement quand vous utilisez votre intellect que vous vous sentez vivante. Les discussions superficielles sont un véritable cauchemar pour vous.

D’ailleurs, vous abandonneriez sans problème votre quête de l’homme parfait et de l’âme sœur si cela voulait dire que vous n’auriez pas à subir ce genre d’échanges insignifiants.

Vous n’avez pas peur ni honte d’admettre que ces conversations vides de sens vous donnent presque des attaques de panique.

Des fois, vous ignorez même les appels téléphoniques des personnes qui vous sont les plus proches car il est trop difficile pour vous de vous détacher de vos pensées pour discuter avec elles.

En fait, vous avez besoin d’un temps de préparation pour passer de ce que vous considérez comme une conversation significative avec vous-même à une discussion superficielle.

D’ailleurs, vous avez beaucoup de mal à entretenir des relations amicales stables. C’est trop de travail pour vous.

Vous avez une ou deux amie(s) pour qui vous donneriez votre vie. Mais, en dehors de ça, c’est le calme plat.

Si certaines personnes trouvent du réconfort auprès des autres quand elles traversent des moments difficiles, pour vous c’est plutôt l’angoisse.

Vous avez besoin de la solitude pour réfléchir à la direction que vous souhaitez prendre et pour trouver la meilleure solution possible à vos problèmes.

Vous ne ressentez pas le besoin de faire l’étalage de vos soucis, de vos pensées ou de vos projets pour attirer l’attention ou la sympathie des gens.

Vous pensez même que ceux qui se comportent comme ça ont des problèmes d’estime de soi ou qu’ils ont tout simplement besoin d’un guide pour traverser les défis de la vie quotidienne.

Vous avez besoin de temps pour vous sentir à l’aise avec quelqu’un

Votre attitude n’est pas due à l’arrogance ou à un sentiment de supériorité. Vous ne regardez pas les autres de haut en pensant que vous êtes meilleure qu’eux.

Vous n’avez aucun problème à créer des liens avec les autres et à engager la discussion avec des personnes que vous ne connaissez pas.

Au fond, vous êtes une femme extravertie. Et, vous faites vraiment des efforts pour que les gens de votre entourage se sentent appréciés.

Mais, le problème réside dans le fait que vous avez besoin de beaucoup de temps pour vous sentir à l’aise avec quelqu’un.

Et, c’est pour ça que vous pouvez supporter les autres seulement à petites doses.  Vous savez parfaitement que vous devez être entourée de personnes pour être heureuse.

Mais, vous avez aussi besoin de la solitude pour vous retrouver. Donc, oui… Vous aimez sortir et rencontrer des gens. 

Mais, ce n’est pas une habitude que vous voulez prendre. Vous vous décidez à ces sorties seulement quand vous avez l’impression que vous êtes restée dans votre bulle beaucoup trop longtemps.

Pour vous, le bonheur réside dans votre accomplissement personnel et dans la satisfaction que vous ressentez vis-à-vis de ce que vous avez réussi à construire seule.

Vous ne vous reposez pas sur les autres pour vous rendre heureuse. Vous êtes ravie de le faire toute seule.

Les autres vous apportent de la joie et vous aident à passer un bon moment mais votre vrai bonheur se cache dans votre isolation choisie.

C’est le seul moment où vous pouvez laisser libre cours à vos pensées et utiliser votre intellect à son maximum.

Rien ne vous empêche d’être créative et de vous projeter dans l’avenir. Vous ne ressentez aucun blocage intellectuel ou spirituel.

Ainsi, n’importe quelle situation dans laquelle vous vous trouvez peut être à double tranchant.

Tout peut se passer merveilleusement bien pendant quelques heures puis, tout d’un coup, cela peut tourner au cauchemar.

Tout dépend de votre humeur du moment. À un moment, vous pouvez être heureuse et satisfaite d’être entourée de vos amies puis à un autre, vous pouvez ressentir le poids du monde sur vos épaules.

Comme si tout ce qui se passait autour de vous devenait complètement insignifiant, inutile voire grotesque.

À lire aussi : Grâce à ta maman forte et indépendante, tu es devenue une femme exceptionnelle

Qu’est-ce qui est à l’origine de votre caractère parfois bipolaire ?

Vous ne pouvez pas expliquer aux autres ce que vous-même avez du mal à saisir. Pourquoi vous sentez-vous à la fois extravertie et introvertie ?

Pourquoi êtes-vous distante même avec les gens que vous appréciez ? C’est une question à mille euros ! Parfois, vous avez l’impression de n’avoir aucun contrôle sur vos émotions.

Honnêtement, vous-même vous avez du mal à savoir pourquoi vous vous comportez comme ça. Est-ce que vous avez l’impression que vous êtes entourée par des idiots ?

Je ne pense pas. Je crois simplement que les expériences que l’on traverse nous changent profondément. On apprend à se détacher des gens qui ne nous apportent rien de positif et des idées qui ne sont pas constructives.

En effet, à force d’être déçue par vos partenaires amoureux, vos amis ou les membres de votre famille, vous avez fini par vous créer une carapace.

En fait, votre comportement est, je pense, un mécanisme de défense. Trop souvent, vous avez laissé les gens vous marcher dessus.

Trop souvent, vous n’avez pas su dire “Stop” aux comportements toxiques. Trop souvent, vous avez été mise au second plan.

Donc, après avoir subi plusieurs déceptions, vous avez décidé de faire de votre bonheur une priorité. Vous avez fini par comprendre que pour être heureuse, vous n’êtes pas obligée de satisfaire les autres.

Vous avez besoin d’être en paix avec votre mode de vie et d’avoir du temps pour vous. Vous voulez découvrir qui vous êtes réellement.

Vous avez besoin d’être fidèle à vous-même dans n’importe quelle circonstance. Et, vous savez donc que pour être sincère avec vous-même, vous devez arrêter de jouer à des jeux avec les autres.

Si certaines conversations ne vous plaisent pas ou si elles vous ennuient, vous préférez prendre du recul. Vous ne souhaitez pas avoir la tête remplie d’idées inutiles.

Dans chaque personne que vous rencontrez, vous essayez de découvrir ce qu’elle pourrait vous apporter. Et, ce n’est pas parce que vous êtes une profiteuse.

Simplement, vous ne voulez pas perdre de temps ou gaspiller votre énergie avec des gens qui n’ont rien en commun avec vous. Si vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde, si vous n’avez pas les mêmes valeurs, vous restez respectueuse mais distante.

Bien sûr, il est important d’entendre différents points de vue mais ce n’est pas là votre problème. Vous n’avez aucun problème à écouter une nouvelle perspective.

Ce qui vous rebute c’est les gens qui ne sont pas capables d’avoir une conversation constructive et qui ne veulent pas partager les idées sans juger les autres.

Donc, quand vous avez le sentiment que votre point de vue n’est pas entendu, vous créez de la distance même si votre nature primaire est d’être extravertie.

Vous avez adopté un mécanisme de défense

Au fond, vous êtes vraiment tournée vers les autres. Vous avez envie d’aider les personnes qui ont des problèmes et vous êtes même capable de sortir de votre zone de confort pour ça.

Mais, parfois, vous vous rendez compte que certaines personnes ne se contentent pas d’une main tendue. Elles absorbent toute votre énergie et vous laissent inerte.

C’est à ce moment-là que vous devez mettre des limites. Oui… Vous êtes extravertie mais non… Vous ne voulez pas sacrifier votre paix intérieure pour le bonheur des autres.

Vous avez assez donné jusqu’à présent et cela vous a trop souvent mené dans le mur. À cause des gens comme ceux-ci, vous vous êtes même retrouvée dans des états dépressifs.

Or, personne n’était là pour vous aider à remonter la pente. Et, comme vous aviez donné tout votre possible pour aider les autres, vous n’aviez plus d’énergie pour vous aider vous-même.

La distanciation était donc essentielle. Vous deviez établir des limites claires et précises entre vous et le monde extérieur.

À un moment donné, vous avez même commencé à douter de votre stabilité mentale. Comme si vous n’aviez aucun contrôle sur ce que vous ressentiez.

Un tourbillon destructeur d’émotions vous prenait et vous aviez beaucoup de mal à sortir de ce cercle vicieux intacte.

Donc, comme vous sembliez avoir des problèmes pour gérer vos émotions, vous avez appris à vous défendre.

Maintenant, vous compensez. Comme vous ne réussissez pas toujours à maîtriser vos émotions, vous optez pour le perfectionnisme.

Vous vous attachez beaucoup au résultat ou aux conséquences de vos décisions. D’ailleurs, vous pouvez être si absorbée par l’idée de faire les choses comme il le faut que vous avez du mal à faire un choix, en premier lieu.

Vous réfléchissez au moindre petit détail. Et, vous vous retrouvez souvent prise au piège de l’analyse des éléments que les autres ne voient même pas.

Alors, vous découvrez une nouvelle facette de votre personnalité. Celle qui est intolérante vis-à-vis de ceux qui essaient de vous expliquer comment les choses devraient se dérouler.

Vous êtes une contradiction ambulante ! Et, vous vivez votre vie différemment des autres. Et, il n’y a rien de mal à ça.

Tout le monde n’est pas fait pour adopter ce style de vie car c’est beaucoup de pression. Mais, vous êtes trop originale et unique pour vivre autrement.

Vous avez envie d’être heureuse et vous n’êtes pas prête à faire des compromis dans ce domaine. Vous n’avez pas besoin de plaire aux autres pour vous sentir bien dans votre peau.

En fait, vous êtes la définition même de la confiance. Et ça, dans la société moderne c’est un véritable accomplissement.

Alors que les médias et les réseaux sociaux essaient de nous vendre l’image parfaite de la femme qui est intelligente, belle et forte mais qui a besoin d’un homme pour se sentir complète, vous prouvez le contraire.

Vous êtes satisfaite de votre vie et vous savez qui vous êtes. Bien entendu, vous espérez également trouver l’amour mais pas à n’importe quel prix.

Vous savez que vous méritez un homme digne de vous. Quelqu’un qui va vous accepter telle que vous êtes et qui ne cherchera pas à vous changer.

Vous voulez un partenaire qui va vous stimuler, intellectuellement parlant, et vous soutenir dans tous vos projets et dans l’accomplissement de vos objectifs.

Vous cherchez un homme capable d’embrasser la complexité de votre personnalité sans être effrayé par la manière dont vous faites part de vos émotions.

Finalement, votre homme idéal est quelqu’un qui est complet en lui-même, tout comme vous.

Vous savez que vous n’avez pas besoin de faire semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas pour être heureuse et pour trouver l’amour.

Ce concept est peut-être étrange pour certains mais moi, je vous tire mon chapeau. Vous êtes une femme forte et indépendante et ne laissez personne vous convaincre du contraire.

Restez fidèle à vous-même car c’est la seule et véritable manière d’être sincèrement heureuse.

À lire aussi : 20 Choses à savoir sur les femmes fortes et indépendantes