Pourquoi les femmes les plus fortes se sentent souvent si brisées

C’est une femme forte et passionnée qui ne laisse rien l’affecter. Elle traverse la vie en glissant à travers toutes sortes de problèmes. Des chagrins d’amour. Des échecs, des relations ratées et dysfonctionnelles. Des déceptions. Des erreurs.

Pourtant, vous la voyez toujours avec un sourire étincelant tout au long de la journée, comme si de rien n’était.

C’est la femme qui vous réconforte instantanément avec son beau sourire. La fille qui illumine votre journée et semble avoir un amour infini pour tout ce qui l’entoure.

La femme qui porte le fardeau de ce monde et qui n’a pas l’air d’avoir un seul souci en tête.

Les gens la regardent et pensent qu’elle a tout pour être heureuse. Elle a pris sa vie en main. Parce qu’elle est forte et qu’elle a du succès. Mais ce qu’ils ne le savent pas, c’est que c’est exactement ce qu’elle décide de montrer d’elle.

Oui, elle a l’air d’avoir un cœur solide comme un roc et une attitude “Je peux le faire“, mais c’est le côté d’elle qu’elle permet aux autres de voir.

Elle semble incassable, mais personne ne sait ce qu’elle ressent dans son cœur. Et personne ne pourra jamais supporter la douleur qu’elle porte en elle.

Ils la voient pendant la journée, toute habillée de son joli sourire prometteur quand elle a l’énergie de faire semblant. Mais personne ne sait ce dont elle a l’air et ce qu’elle ressent la nuit quand, après une longue journée de lutte pour s’en sortir, elle s’allonge enfin sur son lit et que les cauchemars commencent à l’assaillir. Car elle ne laissera jamais personne voir sa vulnérabilité.

Elle sera toujours là pour vous remonter le moral quand vous aurez le cafard, mais quand elle sentira le besoin douloureux de pleurer, elle avalera ses larmes jusqu’à ce qu’elle puisse être seule et laisser sa douleur s’évacuer dans sa solitude.

Chaque fois que le monde devient trop dur pour elle et qu’elle est sur le point de craquer, elle le gère toute seule. Elle préfère souffrir en silence. Parce qu’elle a trop peur de montrer ses défauts au monde cruel et vil. Elle a trop peur de dévoiler son âme nue et de la révéler aux autres.

Les gens la décrivent comme la fille la plus bruyante et la plus joyeuse. Ils la considèrent comme leur rayon de soleil. La plus vibrante. L’ultime solution aux problèmes. Ils viennent tous la supplier pour un conseil solide sur leurs problèmes.

Parce que c’est toujours elle qui sait quoi faire.

Ils s’attendent à ce qu’elle sache toujours quoi faire. Parce que rien dans la vie ne peut la briser.

Et elle hoche la tête et offre la consolation tant attendue au sujet de leurs problèmes de la première importance, même si elle veut juste crier à plein poumons et leur dire qu’ils n’ont même pas la moindre idée des problèmes réels.

Mais, elle stoppe ses pulsions et se contente d’écouter. Elle comprend, et elle essaie d’être une bonne amie.

Après tout, “aucun de mes problèmes ne devrait être leur préoccupation“, se dit-elle.

Et dès qu’elle rentre à la maison, toutes les insécurités, les peurs et les démons intérieurs sortent pour la torturer. Bien qu’elle préfère rester seule, elle déteste ces heures mélancoliques de la nuit, à minuit. Parce que c’est là qu’ils viennent l’attaquer.

Même si son armure semble indestructible, ses émotions nuisibles la découragent et la détruisent.

Ses insécurités empiètent sur sa confiance, ses peurs tuent les derniers espoirs de bonheur et ses démons la font se sentir sans valeur. Inutile. Une moins que rien.

Mais ce qu’elle ne réalise pas, c’est qu’elle est forte. Elle est puissante. Et elle est courageuse comme jamais !

Elle a du mal, mais chaque jour elle décide d’aller de l’avant. Malgré le chagrin. Malgré l’intense chagrin d’amour.

Après tout, elle trouve encore le moyen de se lever le matin, de trouver le dernier soupçon d’espoir et de sourire à travers la douleur.

Elle est forte parce qu’elle a réussi à survivre à la cruauté de ce monde et à se débrouiller toute seule.

Et cela demande beaucoup de courage.