Skip to Content

Ce sont en fait les filles qui restent célibataires pendant les laps de temps les plus longs qui finissent par être les plus heureuses

Ce sont en fait les filles qui restent célibataires pendant les laps de temps les plus longs qui finissent par être les plus heureuses

Peut-être ont-elles été célibataires pendant toute la durée du lycée et ne sont-elles pas habituées à être la copine de quelqu’un. Peut-être ont-elles été à quelques rendez-vous depuis que leur ex les à quittées, mais rien de sérieux.

Peut-être ont-elles décidé d’arrêter momentanément les rencontres pour leur propre bien ou peut-être finissent-elles seules malgré des désirs contraires.

Quoi qu’il en soit, les filles qui passent beaucoup de temps sans être en couple finissent par être les plus heureuses.

Elles finissent par être les plus heureuses, parce qu’elles ont appris à bien vivre leur solitude. Elles peuvent passer une nuit seule et pourtant dormir sur leurs deux oreilles. Elles peuvent aller faire du shopping ou se chercher à manger, sans se sentir bizarres à l’idée de n’avoir personne avec qui partager ces moments-là. Elles acceptent leur solitude.

Elles finissent par être les plus heureuses, parce qu’elles ont le temps de se concentrer sur elles, d’être égoïstes, de découvrir ce qui est vraiment important à leurs yeux. Elles restent en contact avec leurs amis, plutôt que de les perdre de vue. Elles sont ambitieuses. Elles sont zélées et passionnées. Et aucun homme ne pourra les fourvoyer.

Elles finissent par être les plus heureuses, parce qu’elles ont cultivé leur indépendance. Elles ont suffisamment d’argent afin de payer leur loyer et assez de connaissances pour prendre soin d’elles-mêmes. Elles sont des survivantes. Elles savent improviser. Elles sont des femmes intelligentes, capables de s’épanouir individuellement.

Elles finissent par être les plus heureuses, parce qu’elles réalisent que l’amour n’est pas supposé devenir le centre de leur univers. Il n’est pas supposé devenir leur seule pensée, la raison pour laquelle elles se lèvent le matin et sortent le soir. Plutôt que de courir après des garçons, elles courent après leurs rêves et leurs espoirs. Elles courent après l’avenir dont elles se croient dignes.

Les filles qui restent célibataires pendant de longs laps de temps se fichent du temps pendant lequel elles restent célibataires, parce qu’elles sont habituées à vivre ainsi. Elles se fichent de ne jamais se marier. Elles acceptent l’idée que peut-être, elles vivront toujours seules. Elles accueillent le silence avec plaisir. Elles sont assez fortes pour le gérer et aussi pour l’apprécier.

Et si ces filles finissent par rencontrer quelqu’un, ce sera quelqu’un qui les tire vers le haut. Quelqu’un qui les encourage à se battre, à ne pas abandonner et à être de véritables soutiens pour les autres. Ce sera quelqu’un heureux qu’elles aient leur propre vie et leurs propres projets ; quelqu’un qui ne leur demandera jamais de sacrifier toutes ces choses par amour.

Ces filles-là ne perdent jamais leur individualité. Elles n’abandonnent jamais leurs espoirs, leurs rêves ou leur critères moraux pour s’adapter à quelqu’un qu’elles viennent de rencontrer.

Elles ne sortiront qu’avec quelqu’un qui les renforce. Quelqu’un qui les rend encore plus heureuses qu’elles ne le sont déjà – même si elles sont actuellement les plus heureuses du monde !

Ce que font les gens quand ils ne vous aiment pas vraiment
← Previous
Soyez avec la personne qui vous aime dans vos pires moments
Next →
Comments are closed.