Peut-être Dieu te fait-il attendre parce qu’il souhaite t’apprendre que dans la vie, il y a aucune échéance à tenir

Peut-être qu’à 20, 30 ou 40 ans vous n’en êtes pas là où vous auriez souhaité en être parce que Dieu vous apprend qu’il ne faut pas vivre en fonction de ce que la société attend de vous, de ce que vos parents attendent de vous ou de ce que vous-même attendez. La leçon consiste peut-être à vous débarrasser de vos attentes, des échéances, et de cette notion selon laquelle, à un certain âge, il faut être plus accomplie que les autres ou tout avoir.

Peut-être êtes-vous encore célibataire parce que Dieu essaie de vous montrer un autre genre d’amour, celui que vous donnez à vos amis, à votre famille, à votre vie professionnelle ou à vous-même. Peut-être souhaite-t-il que vous appreniez à vivre sans le réconfort et la validation d’un homme. Dieu sait peut-être que votre chemin sera plein de voyages, d’introspection et d’actions qui auraient fatigué un homme pas fait pour vous. Peut-être qu’il vous apprend à marcher avant de courir.

Peut-être vous enseigne-t-il les mêmes leçons encore et encore pour que vous appreniez les arts d’essayer et de ne pas abandonner ainsi qu’à vivre avec les déceptions et les coups du sort parce que ceux-ci vous accompagneront tout au long du chemin.

Peut-être Dieu est-il en train de vous enseigner qu’il ne faut pas prendre la vie trop au sérieux. La leçon à retenir est peut-être qu’il faut profiter de la vie, sans délais ou dates limites. Peut-être la vie est-elle sans âge et éternelle et nous faut-il simplement l’accepter.

Peut-être que l’attente est simplement un autre mot pour lâcher-prise. Comme si Dieu vous exhortait à lâcher prise sans vous soucier de ce qui peut arriver parce qu’il envisage de vous récompenser avec quelque chose d’encore meilleur.

Peut-être souhaite-t-il que vous ne soyez pas aussi obnubilée par le timing et la manière dont les autres vous voient. Peut-être souhaite-t-il que vous vous libériez de vos illusions et de vos fantasmes et appreniez à vivre en paix avec la réalité.

Ou peut-être vous fait-il attendre parce que plus vous attendrez, plus vous apprécierez ce qui suivra. Plus longue est l’attente, plus longtemps vous garderez ce qu’il vous offrira. Peut-être souhaite-t-il simplement que vous soyez reconnaissante, que vous appréciez les cadeaux qu’il vous envoie à leur juste valeur. Peut-être souhaite-t-il vous les envoyer une fois que vous serez prête à en prendre soin.

Peut-être Dieu veut-il que vous réalisiez que toutes ces échéances ont été fabriquées par des Hommes ayant des idées et des pensées très arrêtées, dans des circonstances singulières, par des gens qui ne vous ont jamais vue et ont mené des vies très différentes. Peut-être Dieu souhaite-t-il simplement que vous compreniez que ces échéances ne vous représentent pas parce qu’elles n’ont pas été créées pour vous.

Peut-être Dieu veut-il simplement que vous compreniez que votre vie ne sera jamais parfaite et exactement comme vous l’aviez planifiée et qu’il vous faut tenter de l’aimer à elle et à lui quoi qu’il arrive.