Skip to Content

Maman solo : 22 Conseils pour que vos enfants et vous soyez épanouis

Maman solo : 22 Conseils pour que vos enfants et vous soyez épanouis

Élever un enfant seule peut être stressant. Si vous êtes une maman solo, comprenez comment faire face à la pression, trouver du soutien et prendre soin de votre enfant.

L’éducation des enfants peut être difficile en toutes circonstances. Sans partenaire, les enjeux sont plus élevés. En tant que maman solo, vous pouvez être seule responsable de tous les aspects de la garde quotidienne des enfants.

Le fait d’être une maman seule peut entraîner une pression, un stress et une fatigue supplémentaires. Si vous êtes trop fatiguée ou distraite pour apporter un soutien émotionnel à votre enfant ou pour le discipliner de manière cohérente, des problèmes de comportement peuvent survenir.

Les familles monoparentales ont aussi généralement des revenus plus faibles et un accès plus limité aux soins de santé. Jongler entre le travail et la garde des enfants peut être difficile financièrement et isolant socialement.

Vous pouvez également vous inquiéter de l’absence d’un modèle parental masculin pour votre enfant.

Maman solo : comment parler de la séparation avec votre enfant ?

De nombreuses familles monoparentales sont le résultat d’un divorce ou d’une séparation. Si c’est le cas dans votre famille, parlez à votre enfant des changements auxquels vous êtes confrontés.

Soyez à l’écoute de ses sentiments et essayez de répondre honnêtement à ses questions, en évitant les détails inutiles ou la négativité à l’égard de l’autre parent. Rappelez à votre enfant qu’il n’a rien fait pour provoquer le divorce ou la séparation et que vous l’aimerez toujours.

Un conseiller peut vous aider, votre enfant et vous, à parler de vos problèmes, de vos craintes ou de vos préoccupations. Essayez de communiquer régulièrement avec l’autre parent de votre enfant au sujet des soins et du bien-être de votre enfant pour l’aider à s’adapter.

Les enfants qui s’en sortent le mieux en cas de divorce ont des parents qui continuent à communiquer sur les questions de coparentalité, plaçant les besoins de leurs enfants au-dessus de leur propre désir d’éviter l’ex-conjoint.

Et si, en tant que maman célibataire, vous avez un nouveau petit ami ?

Si vous fréquentez quelqu’un, pensez à l’impact que votre nouveau partenaire romantique aura sur votre enfant. Recherchez un partenaire qui vous traitera, votre enfant et vous, avec respect. Pensez à attendre d’avoir établi une relation solide avec quelqu’un avant de le présenter à votre enfant.

Lorsque vous êtes prête à faire la présentation, expliquez à votre enfant certaines des qualités de votre nouveau partenaire. Ne vous attendez cependant pas à ce que votre nouveau partenaire et votre enfant deviennent proches immédiatement.

Donnez-leur le temps de se connaître et précisez que le nouveau partenaire n’essaie pas de remplacer l’autre parent.

Comment gérer seule l’absence du père dans l’éducation de votre enfant ?

Si l’autre parent de votre enfant n’est pas impliqué dans sa vie, vous pouvez vous inquiéter de l’absence d’un modèle parental masculin dans la vie de votre enfant. Envoyez des messages positifs sur le sexe opposé :

Recherchez les occasions d’être positive, même si vous êtes une maman solo

Soulignez les réalisations ou les caractéristiques positives des membres du sexe opposé dans votre famille, dans la communauté ou même dans les médias. Évitez de faire des déclarations générales et négatives sur le sexe opposé.

Contestez les stéréotypes négatifs sur le sexe opposé pour éviter de devenir une maman solo aigrie

Donnez un exemple d’un membre du sexe opposé qui ne correspond pas au stéréotype.

Incluez dans votre vie des personnes du sexe opposé qui ne sont pas des partenaires romantiques

Recherchez des relations positives avec des personnes responsables du sexe opposé qui pourraient servir de modèles à votre enfant. Montrez à votre enfant qu’il est possible d’avoir des relations positives et durables avec des personnes du sexe opposé.

Être une maman solo peut être une expérience difficile, mais enrichissante

En montrant à votre enfant de l’amour et du respect, en parlant honnêtement et en restant positive, vous pouvez réduire votre stress et aider votre enfant à s’épanouir.

Maman solo : comment gérer le stress ?

Être une maman célibataire n’est pas un jeu d’enfant. Le stress et la fatigue peuvent vite s’accumuler. Et quand vous êtes stressée, vous avez tendance à être plus laxiste sur certains points de l’éducation de votre enfant.

De plus, une maman solo épuisée est aussi une maman qui a du mal à montrer de l’amour et de l’affection à son enfant, car elle peut le voir comme sa source de problèmes. Pour éviter d’en arriver là, il y a des stratégies positives que vous pouvez mettre en place.

1. En tant que maman solo, vous ne devez pas vous sentir coupable 

Ne vous blâmez pas et ne gâtez pas votre enfant pour compenser le fait d’être une maman célibataire.

2. Maman solo, n’oubliez pas de montrer votre amour

N’oubliez pas de féliciter votre enfant. Donnez-lui votre amour et votre soutien inconditionnels. Réservez chaque jour du temps pour jouer, lire ou simplement vous asseoir avec votre enfant.

3. Pour gérer seule, créez une routine

Une structure – comme des repas et des heures de coucher réguliers – aide votre enfant à savoir à quoi s’attendre.

4. Organisez-vous pour vous épargner des maux de tête

Les enfants aiment la cohérence et la mise en place d’un « système » pour votre famille peut non seulement vous faire gagner du temps, mais aussi vous aider à éviter les crises et les imprévus.

5. Essayez de créer un système de liste pour les repas

La planification des repas peut vous aider à contenir le chaos qui peut prendre le dessus pendant une semaine chargée et elle facilite également les courses à l’épicerie. Essayez de créer un tableau pour chaque semaine sur Pinterest pour chaque liste et enregistrez chaque dîner comme une épingle dans la liste de cette semaine.

Si les choses tournent mal pendant la semaine, vous pouvez toujours commander une pizza, mais au moins vous avez un plan de base pour commencer et c’est la moitié de la bataille. De nombreux sites comme Skinnytaste et thekitchn publient des plans de repas hebdomadaires sains pour les familles.

6. Mettre vos factures en paiement automatique va vous aider dans votre rôle de maman solo

Si vous savez que votre budget peut le supporter, essayez de mettre vos factures mensuelles en paiement automatique. Cela vous permettra de ne pas manquer un paiement et de ne pas encourir de frais de retard et vous fera également gagner du temps.

Au lieu de vous asseoir devant votre ordinateur pour payer les factures une par une chaque mois, mettez en place le paiement automatique et vous aurez plus de temps à consacrer à vos enfants (ou à un bon livre !).

7. Profitez des allègements fiscaux et des programmes gouvernementaux

Assurez-vous de profiter des allègements fiscaux comme le crédit d’impôt pour enfants et le crédit d’impôt pour garde d’enfants, qui ont tous deux récemment augmenté pour 2021. Faites vos recherches pour vous assurer que vous économisez tout l’argent auquel vous avez droit lors de la déclaration de vos impôts.

Si l’argent est rare, il existe plusieurs programmes gouvernementaux et subventions disponibles pour les mères célibataires.

8. En tant que maman solo, vous devez apprendre à dire « non »

Vous n’avez pas besoin d’entrer dans le détail de vos finances avec vos enfants, mais il est bon de leur apprendre à hiérarchiser ce qui compte dans la vie. Cela les aidera à comprendre la valeur d’un euro et à faire preuve de plus de discernement dans leurs achats lorsqu’ils seront plus âgés.

S’il y a quelque chose qui leur tient à cœur, apprenez-leur à économiser pour l’acheter ou à le mettre sur une liste de vacances ou d’anniversaire.

9. Fixez des limites pour mieux gérer seule

Expliquez à votre enfant les règles de la maison et les attentes – comme le fait de parler avec respect – et faites-les respecter. Travaillez avec les autres personnes qui s’occupent de votre enfant pour lui imposer une discipline cohérente.

Envisagez de réévaluer certaines limites, comme le temps d’écran de votre enfant, lorsqu’il se montrera capable d’assumer davantage de responsabilités.

10. Restez positive quoi qu’il arrive, même si la vie de maman solo n’est pas facile

Vous pouvez être honnête avec votre enfant si vous traversez une période difficile, mais rappelez-lui que les choses vont s’améliorer. Donnez à votre enfant un niveau de responsabilité adapté à son âge plutôt que d’attendre de lui qu’il se comporte comme un « petit adulte ».

Gardez votre sens de l’humour lorsque vous faites face aux difficultés quotidiennes.

Sachez que certaines recherches ont montré que les adolescents vivant dans des foyers monoparentaux ont un risque plus élevé de dépression et une plus faible estime de soi. Les signes et symptômes de la dépression peuvent inclure l’isolement social, le sentiment de tristesse, de solitude ou de manque d’amour, le dégoût de son apparence, l’irritabilité et un sentiment de désespoir.

Si vous observez ces signes chez votre enfant ou votre adolescent, parlez-en à son médecin. En tant que maman solo, vous êtes la seule responsable de la santé mentale et physique de votre enfant.

11. Trouvez des services de garde de qualité pour vous aider dans votre rôle de maman célibataire

Si vous avez besoin d’un service de garde régulier, recherchez une personne qualifiée capable de stimuler votre enfant dans un environnement sûr. Ne comptez pas sur un enfant plus âgé pour garder votre enfant.

Soyez prudente lorsque vous demandez à un nouvel ami ou partenaire de garder votre enfant.

12. Maman solo, n’hésitez pas à demander de l’aide

Établissez un horaire de covoiturage avec d’autres parents. Rejoignez un groupe de soutien pour parents isolés ou faites appel aux services sociaux. Demandez de l’aide à vos proches, à vos amis et à vos voisins.

Les communautés religieuses peuvent aussi être des ressources utiles.

13. Utilisez des outils en ligne pour garder une trace de tout

Il n’y a rien de mal à utiliser un stylo et du papier, mais les applications et outils en ligne offrent certaines fonctionnalités qui peuvent rendre la vie d’une maman célibataire beaucoup plus facile.

Google Calendar et de nombreuses autres applications vous permettent de partager des choses avec d’autres membres de la famille, ce qui signifie que tout le monde est sur la même longueur d’onde en permanence. Si vos enfants ont leurs propres appareils, ils pourront voir les tâches, les événements et les listes que vous mettez à jour.

14. En tant que maman seule, vous avez besoin de conseil et d’aide de la part des autres mamans

Je suis sûre qu’autour de vous, il y a d’autres mamans célibataires. Faites donc le premier pas pour vous lier d’amitié avec ces femmes courageuses.

Il n’y a absolument aucune culpabilité à demander à une autre mère célibataire de vous aider à garder vos enfants de temps en temps parce qu’elle connaît le problème. Elle sait aussi que vous feriez la même chose pour elle quand elle en aura besoin.

Les autres mères célibataires comprendront votre situation mieux que quiconque. Elles seront également une bonne personne à qui demander conseil lorsque vous en aurez besoin, car vous n’aurez pas besoin de leur expliquer trop de choses.

Être une maman seule peut être incroyablement solitaire et avoir un cercle local de mères qui sont dans une situation similaire peut vous permettre de rester en contact avec des personnes qui vivent près de chez vous.

C’est génial de discuter en ligne avec d’autres mamans, mais rien ne vaut une rencontre en face à face autour d’un verre de vin ou d’une tasse de café.

15. Recherchez des groupes locaux de mamans sur Facebook

Les groupes locaux sur Facebook sont une autre option pour entrer en contact avec les mamans de votre région.

Il peut être difficile de trouver un groupe local actif composé uniquement de mères célibataires, mais en vous connectant à toutes les mères de votre quartier, vous aurez des personnes à qui parler lorsque vous aurez besoin de conseils, que vous aurez une question ou que vous voudrez simplement vous défouler.

16. Essayez un échange de soirées pyjama (la bouée de secours de la maman solo)

Si vos enfants sont assez grands et prêts pour les soirées pyjama, cela peut changer la donne. Vous pouvez sortir ou faire des projets qui prennent du temps tout en étant sans enfant pendant toute une nuit.

Le bonus ici : les enfants pensent que tout est pour eux et ils s’amusent comme des fous avec leurs amis.

17. En tant que maman solo, vous devez vous appuyer sur les membres de votre famille

Certaines mamans craignent que les membres de la famille se sentent lésés, mais les membres plus âgés de la famille qui s’occupent des plus jeunes sont une tradition vieille comme le monde.

Beaucoup d’entre nous ont grandi en passant beaucoup de temps avec leurs grands-parents, alors essayez de mettre vos propres inquiétudes de côté. Ayez une conversation honnête avec les membres de votre famille et voyez s’ils sont prêts à vous aider.

Vous serez probablement surprise de voir à quel point ils sont prêts à faire du baby-sitting, même s’il ne s’agit que d’un après-midi par-ci par-là.

18. Maman solo, ne faites pas toute seule : donnez des corvées ou des tâches à faire à vos enfants

Donnez du travail à vos enfants. Sérieusement. Tout d’abord, cela leur apprend l’importance du travail et de la contribution, mais surtout, cela vous fera gagner du travail et du temps. Mes enfants sont assez grands pour préparer chacun leur propre déjeuner tous les jours maintenant et cela me fait gagner énormément de temps le matin.

Les enfants peuvent commencer à assumer de petites tâches dès leur plus jeune âge. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, changez ce qu’ils font pour que ce soit plus adapté à leur âge. Vous apprécierez l’aide supplémentaire et vous leur inculquerez des valeurs qui feront d’eux des adultes responsables.

19. Utilisez les fonctions d’achat pour gagner du temps

Oui, j’utilise Amazon Prime et cela vaut chaque centime. Cela ne me dérange pas de payer pour cela, car cela me fait gagner beaucoup de temps. J’ai besoin d’un cadeau d’anniversaire pour le week-end ? Je l’achète là-bas.

En fait, je préfère dépenser un peu d’argent pour m’éviter de courir dans toute la ville pour des petites choses toute la semaine.

Si votre budget vous permet d’acheter des produits qui vous font gagner du temps, allez-y. Pensez à commander vos produits d’épicerie auprès d’une entreprise au lieu de passer une heure au magasin chaque semaine.

Vous pouvez aussi utiliser le ramassage ou la livraison d’épicerie en bordure de rue dans vos magasins locaux.

20. Sous-traitez ce que vous pouvez

Vous devez vraiment considérer votre temps comme une denrée. Voyez ce que vous pouvez vous permettre de sous-traiter. Pouvez-vous vous offrir une femme de ménage deux fois par mois ? Faites-le ! Pouvez-vous obtenir une baby-sitter même deux fois par semaine après l’école ? Faites-le !

Si votre budget vous permet de faire appel à de l’aide, cherchez ce qui serait le plus utile à externaliser. Ne vous sentez pas coupable de demander à quelqu’un d’autre de vous aider à la maison si vous pouvez vous le permettre. Cela signifie plus de temps pour vous et plus de temps à consacrer à vos enfants.

21. En tant que maman solo, vous ne devez pas oublier de prendre soin de vous

Intégrez l’activité physique dans votre routine quotidienne, ayez une alimentation saine et dormez suffisamment. Prévoyez du temps pour faire des activités que vous aimez, seule ou avec des amis.

Accordez-vous un « temps mort » en faisant garder vos enfants au moins quelques heures par semaine.

22. Pour gérer seule, n’oubliez pas de créer un budget précis

Comprendre combien d’argent rentre et combien sort vous aidera à déterminer où vous devez faire des économies et combien vous pouvez dépenser en extras pendant le mois. Vous pouvez vous mettre à l’ancienne en créant votre budget à l’aide d’un bloc-notes et de papier ou essayer d’en créer un dans Excel ou Google sheets pour plus de facilité.

Avec un peu de temps d’installation, une application gratuite comme Mint peut être reliée directement à vos cartes bancaires et de crédit et rendre l’établissement du budget encore plus facile.

Être maman solo est un travail à plein temps. Et les responsabilités sont énormes. Mais tant que vous êtes présente pour votre enfant, il vous en sera très reconnaissant une fois qu’il aura grandi.

À lire aussi : Lettre ouverte à la maman anxieuse et dépassée par les événements