Skip to Content

Votre homme a-t-il peur de l’engagement ? Voici les 7 Signes à chercher…

Votre homme a-t-il peur de l’engagement ? Voici les 7 Signes à chercher…

Pour la majeure partie des gens, les relations amoureuses ne sont pas compliquées. D’ailleurs, elles prennent vie aussi naturellement que le soleil se lève le matin.

Pourtant, pour certaines personnes, elles peuvent se révéler extrêmement compliquées. En fait, elles représentent un tel défi pour ces individus que l’on peut dire qu’ils souffrent de la peur de l’engagement ou de la phobie relationnelle.

Honnêtement, cela n’a rien de nouveau. Mais, grâce aux études menées sur le sujet, on comprend mieux les causes et les conséquences de la peur de l’engagement.

Même si ce trouble n’est pas considéré comme un problème psychologique, il peut être handicapant et cela peut vous empêcher d’avoir une vie sentimentale épanouie, stable et équilibrée.

En effet, les gens qui souffrent de la peur de l’engagement ont beaucoup de mal à rester dans des relations amoureuses à long terme. 

Ainsi, ils éprouvent les sentiments d’une façon plus intense, ce qui peut être effrayant. Alors, de l’anxiété se manifeste et cette anxiété s’amplifie au fur et à mesure que la relation amoureuse progresse.

Pour faire simple, il y a un effet boule de neige. Plus elle roule dans la neige, plus elle grandit. Il en va de même avec l’anxiété relationnelle.

La peur de l’engagement vous empêche littéralement de rester en couple.

Plus une personne qui a peur de l’engagement reste longtemps en couple, plus son anxiété se développe. 
Malgré les sentiments qu’elle éprouve et même le désir de construire quelque chose de durable, cette peur a une trop grande emprise sur elle pour qu’elle puisse rester longtemps avec son ou sa partenaire.

Ainsi, sous le poids accablant de la peur de l’engagement, les personnes qui souffrent de cette phobie quittent leur partenaire malgré l’amour qu’elles peuvent ressentir.

D’ailleurs, il arrive souvent que ces personnes confondent les sentiments positifs d’excitation pour une autre personne et le potentiel d’une relation avec les sentiments d’anxiété.

D’autres, en revanche, ont du mal à résoudre le conflit inhérent aux relations amoureuses : le désir d’intimité qui se confronte au besoin de garder leur propre individualité et leur liberté.

Bien qu’on dise que ce problème touche principalement les hommes, la peur de l’engagement est vraiment une anxiété relationnelle qui s’applique aussi bien à la gent féminine. 

Comment expliquer la peur de l’engagement ?

En réalité, comme il existe plusieurs types d’engagement, il y a aussi différents types de phobies relationnelles.

Par exemple, pour certains, l’engagement c’est avouer ses sentiments ou c*ucher avec son partenaire.

Pour d’autres, l’engagement c’est un acte officiel comme le mariage ou le fait d’avoir des enfants.

Donc, on peut dire que la peur de l’engagement se divise en trois catégories. D’abord, on a peur de faire une erreur dans son choix de partenaire ou dans le simple fait de réellement vouloir avoir une relation sérieuse.

Ensuite, la peur de l’engagement peut être liée à la réserve que l’on ressent par rapport à l’idée de se dévoiler.

En effet, pour pouvoir aimer inconditionnellement, il faut être honnête avec son ou sa partenaire. Or, pour ce faire, on doit être honnête avec soi-même.

Et, cette perspective peut vraiment être effrayante.

Enfin, le dernier type de peur de l’engagement est lié à l’image de la perfection. En effet, beaucoup de gens changent quand ils se mettent en couple afin de plaire et satisfaire les besoins de l’autre.

Pourtant, tout le monde n’est pas à l’aise avec cette idée. Après tout, la sincérité n’est-elle pas la fondation d’une relation amoureuse heureuse ?

Les causes de la peur de l’engagement

Comme n’importe quelle phobie, l’origine de cette peur est aussi variée que les personnalités des personnes qui en souffrent.

Cependant, de nombreuses personnes ayant des problèmes d’engagement révèlent qu’elles ont vécu des relations amoureuses toxiques.

Parfois, elles les ont vécues elles-mêmes, parfois elles en ont été les témoins. Parmi les autres causes courantes de la peur de l’engagement, on peut citer :

1. Dynamique familiale compliquée en grandissant

2. Besoins non satisfaits durant l’enfance ou problèmes d’attachement

3. Traumatismes ou abus dans l’enfance

4. Problème de confiance en soi à cause des blessures infligées par des proches

5. Peur que la relation se termine brusquement ou le fait d’avoir déjà souffert à cause d’une rupture soudaine

6. Peur de se tromper de relation, c’est-à-dire de perdre son temps avec la mauvaise personne

7. Peur de se retrouver dans une relation toxique ou en avoir déjà fait l’expérience

Est-il possible de lutter contre la peur de l’engagement ?

D’abord, il est important de faire la différence entre un comportement égoïste et une phobie relationnelle.

En effet, certaines personnes utilisent l’excuse de la peur de l’engagement pour justifier leur attitude toxique ou le fait qu’elles négligent complètement leur partenaire.

Quelle que soit la cause spécifique de la peur de l’engagement, ce trouble peut être traité.

En effet, une personne qui souffre d’anxiété relationnelle n’a pas à en souffrir toute sa vie. Elle peut être aidée mais elle doit vouloir changer et trouver un moyen de surmonter son angoisse relationnelle.

Cela ne peut pas être fait par quelqu’un d’autre. Il existe de nombreuses stratégies pour aider une personne souffrant de la phobie de l’engagement, selon la gravité de l’anxiété.

Si elle est si grave qu’elle empêche la personne d’envisager de sortir avec quelqu’un et encore moins de trouver la personne de ses rêves, il est peut-être temps de recourir à une psychothérapie.

Un thérapeute formé et expérimenté dans le travail avec des personnes souffrant de peur de l’engagement peut aider une personne à comprendre les distorsions cognitives qu’elle exhibe et comment les corriger.

D’ailleurs, il aidera également la personne à comprendre qu’il n’y a pas de relation “parfaite” et que toutes les relations ont besoin d’être entretenues, soignées et suivies en permanence.

La thérapie permet également d’apprendre qu’une communication ouverte avec son partenaire réduit la probabilité de surprises futures ou de problèmes de confiance.

Comment reconnaître cette phobie ? Quels sont les symptômes de la peur de l’engagement ?

Comme je l’ai déjà dit, il peut être facile de confondre la peur de l’engagement et le comportement toxique de votre partenaire.

Voici donc les 7 symptômes de la peur de l’engagement. Cette liste vous aidera à clairement déterminer si votre homme est un phobique des relations ou s’il est simplement un c*nnard.

En effet, si vous reconnaissez ces symptômes chez lui, vous devez prendre la situation au sérieux si vous désirez que votre couple survive à cette anxiété relationnelle.

1. Votre partenaire est-il narcissique ?

Comme je l’ai déjà dit, il est important de vérifier quel genre de partenaire est réellement votre homme. Ne serait-il pas un narcissique caché ?

Le narcissisme est un désordre psychologique qui pousse une personne à croire qu’elle est supérieure aux autres. Alors, elle cherche l’admiration des gens tout en se fichant pas mal de leurs vrais sentiments.

Au départ, un homme narcissique a tout pour plaire. D’ailleurs, il ressemble au gendre idéal. Mais, au fil du temps, il révèle sa personnalité manipulatrice. Et, il finit par vous blesser et vous détruire. 

Ce genre d’homme ne s’intéresse pas du tout au fait de créer des vraies relations amicales ou amoureuses. Quand il se met en couple avec quelqu’un, c’est parce qu’il est conscient qu’il peut utiliser sa partenaire à des fins personnelles.

En effet, il est complètement égoïste. Et ce dans tous les aspects de la vie : le plan sexuel, physique, émotionnel, social ou financier.

D’ailleurs, une fois qu’il a obtenu ce qu’il voulait, le narcissique passe facilement à autre chose. Il renonce alors physiquement et émotionnellement à sa partenaire.

Celle-ci se retrouve alors avec des tonnes de questions sur la négligence et les mauvais traitements du narcissique.

Alors, votre partenaire a-t-il peur de l’engagement ou est-il un narcissique ? Voici les questions à vous poser :

Votre partenaire a-t-il tendance à se présenter comme supérieur ?

Votre  partenaire réagit-il mal à des commentaires et critiques raisonnables, même si elles sont formulées de manière diplomatique et constructive ?

Votre homme fait-il preuve de respect ?

L’investissement personnel dans votre relation amoureuse est-il à sens unique ou à double sens ?

En fin de compte, est-ce que vous vous sentez bien dans cette relation amoureuse ?

2. Votre partenaire exhibe d’autres troubles psychologiques.

Un homme qui a peur de l’engagement manifeste d’autres comportements instables. En effet, l’anxiété relationnelle est rarement le seul trouble dont souffre une personne.

Ainsi, votre partenaire peut exhiber les symptômes de la peur de l’engagement suivants. Et si c’est le cas, cela l’empêche clairement de s’engager sérieusement à vos côtés. 

Votre partenaire est complètement indépendant et autonome. Il ne semble pas avoir besoin de vous.

Le célibat a toujours été sa tasse de thé et depuis qu’il est avec vous, il reste autonome dans votre couple.

Il n’a pas confiance en lui quand il s’agit des relations amoureuses.

Il ne fait confiance à personne.

Il n’a jamais eu de relations amoureuses ou amicales sérieuses et durables.

Il a un passé amoureux très compliqué et douloureux.

Il a un passé difficile (deuil, abandon, abus).

Votre partenaire fuit l’intimité. Même s’il la désire profondément, il ne s’y abandonne pas.

Il a un besoin incontrôlable de liberté.

3. Vous n’avez pas les mêmes priorités.

Vous et votre partenaire pouvez avoir des priorités différentes en ce qui concerne la relation. D’ailleurs, c’est même sain et normal.

Mais, il y a des priorités que vous devriez avoir en commun. Par exemple, votre couple est-il le centre de votre vie ou simplement une pièce de plus dans le puzzle de votre existence ? 

Ainsi, pour certains, l’amour est d’une importance incomparable. Alors que pour d’autres, ce n’est qu’une facette de plus de la vie.

Alors, dans quelle situation êtes-vous ? Est-ce que votre homme considère votre couple comme une priorité secondaire à laquelle il se consacre quand les priorités primaires ne sont pas urgentes ?

Oui, votre partenaire pense-t-il que la carrière, l’éducation, l’ambition personnelle, les réseaux sociaux et professionnels, les projets et les centres d’intérêt, le plaisir et l’aventure sont plus importants que l’amour ?

Si pour vous, la relation amoureuse est importante alors que pour votre partenaire elle occupe une place secondaire, cela signifie sûrement que votre homme a peur de l’engagement.

En se concentrant sur d’autres activités, il évite de penser aux angoisses liées à votre couple. Est-ce qu’il va perdre sa liberté ?

4. Vous êtes dans des phases relationnelles différentes.

Ce point est directement en corrélation avec le point précédent. En effet, lorsque votre partenaire ne considère pas votre couple comme une priorité, vous allez vous retrouver dans des phases relationnelles différentes.

Ainsi, vous allez avoir envie de faire avancer votre couple (mariage, enfant, etc) alors que lui va freiner : “Hmm, ce n’est pas le bon moment…”

Ce manque d’harmonie peut également se faire ressentir dans les autres sphères de la vie. En effet, vous pouvez avancer rapidement dans votre carrière professionnelle et dans la société, alors que votre homme est coincé dans un travail sans avenir et un groupe d’amis qui n’évoluent jamais.

À mesure que les sphères professionnelle et sociale du couple divergent, le couple lui-même commence à se différencier dans ses objectifs à long terme.

5. Est-ce qu’il vous considère comme sa partenaire idéale ou sa compagne parfaite pour le moment ?

Votre partenaire vous considère-t-il comme sa femme parfaite ou sa copine idéale du moment ? C’est une distinction importante à faire. En d’autres termes, dans quelle mesure votre partenaire est-il sérieux lorsqu’il s’agit de s’engager dans une relation avec vous ?

Ainsi, certaines personnes sont dans une relation romantique et s’attendent à ce que le partenariat ne soit que temporaire et transitoire.

Mais en même temps, leur partenaire peut s’efforcer de s’engager sérieusement et à long terme. Un signe de l’engagement d’une relation est la présentation et la participation des amis les plus proches du partenaire, et surtout de sa famille, à des activités sociales.

Clairement, si votre homme ne vous présente pas son entourage intime, il a peur de l’engagement et ne veut pas vous inclure dans toutes les sphères de sa vie personnelle.

6. Vous avez des problèmes de communication.

Dans 80 % des cas, les couples qui se séparent le font à cause de la communication. Ou plutôt, à cause du manque de communication.

Une mauvaise communication, même avec les meilleures et les plus aimantes des intentions, peut susciter des doutes et des craintes quant à la possibilité de s’engager pleinement dans une relation.

Par exemple, vous dites à votre homme que vous souhaitez parler de vos problèmes sexuels et il vous répond “Mais, à quoi bon ?”.

Il refuse catégoriquement d’avoir une conversation intime car pour lui c’est trop se dévoiler. Or, comme on l’a vu plus haut, la peur de se dévoiler est l’une des causes de la peur de l’engagement.

Si votre relation souffre d’une communication inefficace, la bonne nouvelle est que tant que vous et votre partenaire êtes prêts à faire des efforts, vous pouvez mettre en place de nouveaux canaux de communication plus adéquats.

7. Est-ce que vous avez des problèmes financiers ?

C’est l’un des symptômes de la peur de l’engagement les plus flous. Quand vous êtes en couple depuis un certain temps, un problème de compatibilité financière peut faire surface.

Et clairement, un problème d’argent peut empêcher quelqu’un de s’engager sérieusement. Les problèmes et les différends financiers font à la fois appel à certains de nos besoins mais aussi à nos peurs psychologiques les plus profondes.

En effet, il est notamment lié à la confiance, la sûreté, la sécurité, le pouvoir, le contrôle et la survie. De nombreuses études ont montré la corrélation entre les questions financières et un risque plus élevé de dissolution de la relation.

Clairement, un couple où l’un des partenaires a peur de l’engagement peut survivre et se transformer en véritable histoire d’amour durable.

Mais, les deux partenaires doivent être prêts à faire des efforts. Ils doivent développer une conscience relationnelle forte et une communication incisive sur les objectifs et les attentes.

De plus, ils doivent tous les deux avoir envie d’apprendre et de se développer sur le plan interpersonnel !

À lire aussi : Comment inciter un homme à s’engager grâce à la psychologie inversée ?

Amour non réciproque : transformer en amour partagé ou laisser tomber ?
← Previous
24 Idées de sortie en amoureux originale : surprenez votre homme !
Next →
Comments are closed.