Skip to Content

Pourquoi vivre en couple libre m’a permis d’être heureuse ?

Pourquoi vivre en couple libre m’a permis d’être heureuse ?

Transformer notre relation amoureuse en couple libre est ce qui nous a permis de sauver notre amour. Et je vais vous expliquer le pourquoi du comment…

Au départ, on se promet fidélité, honnêteté et transparence. Mais au bout d’un moment cela devient ennuyant. D’ailleurs, est-ce qu’on le pensait vraiment quand on a dit qu’on souhaitait être monogame ?

Voilà une pensée qui me hantait. Toute ma vie, j’avais vécu avec l’idée qu’un couple, c’était deux personnes amoureuses qui vivaient une relation exclusive.

Certes, tout n’était pas rose mais tant que l’amour continuait à les lier, tout était possible. Il était possible de surmonter toutes les difficultés. Enfin, presque toutes.

En effet, on m’a toujours dit qu’il y avait deux choses que l’amour ne pouvait pas pardonner : la violence et l’infidélité. Pour la violence et les abus de n’importe quelle forme, je suis d’accord.

Mais l’infidélité ? Hmm. J’ai du mal à trancher. En effet, que se passe-t-il lorsque le couple est malheureux à cause de sa monogamie ? Quand la routine s’installe ? Ou quand tout simplement on aime l’autre mais que ce n’est pas suffisant ?

Parfois, vivre en couple libre est la seule solution pour sauver l’amour qui unit deux personnes. Et j’en ai fait l’expérience. En effet, après 6 ans de vie de couple monogame, j’ai remarqué que mon partenaire et moi, nous nous éloignions l’un de l’autre.

Non seulement, notre relation amoureuse devenait ennuyeuse mais elle était aussi insatisfaisante.

On n’avait plus rien à se dire. On passait nos soirées assis à regarder la télévision, sans se dire un seul mot.

Même notre vie s*xuelle était devenue monotone et, honnêtement, la simple idée de passer sous les draps avec mon partenaire me donnait envie de bailler.

Bref, comme vous le voyez, c’était loin d’être la joie. Pourtant, une chose était claire : on s’aimait encore et aucun de nous n’avait envie de quitter l’autre.

Alors on a commencé à se demander comment sortir de cette impasse. Faire une pause ? Suivre une thérapie de couple ? Ces options ne nous tentaient pas beaucoup.

Après mûre réflexion, on s’est dit qu’on allait essayer quelque chose de nouveau : une relation libre. Pourquoi pas ?

En fait, après avoir réfléchi à notre situation, on s’est rendu compte que le problème ne venait pas d’un manque de communication, de respect ou d’amour.

Simplement, nous n’étions pas satisfaits de la routine qui s’était installée entre nous. Tout était ennuyant, plat et la passion avait disparu.

Alors, le couple libre nous semblait être la solution parfaite. Et on ne regrette pas ! Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment la relation libre a sauvé notre amour. Et comment on a trouvé le juste milieu entre notre couple et nos “infidélités”.

C’est quoi le principe du couple libre ?

Je sais que vous vous dites sûrement que je suis folle. Comment est-ce que je peux tolérer que mon homme aille voir ailleurs ?

D’abord, j’aimerais clarifier une chose : on va tous les deux voir ailleurs 🙂

La simple idée de couple libre fait froncer des sourcils certaines personnes. D’autres fantasmes à propos de cette situation et aimeraient vraiment essayer mais n’osent pas le faire.

Elles n’osent même pas évoquer l’idée avec leur partenaire. Pourtant, je pense qu’il est important de ne pas confondre les trois concepts qui suivent : l’amour, le s*xe et la liberté.

Ce n’est pas parce que vous aimez une personne que vous êtes obligé(e) de n’avoir des rapports s*xuelles qu’avec elle. Vous êtes libre !

Vous êtes un être humain libre, par nature et par essence : n’oubliez pas cela !

Le principe du couple libre est assez simple : les deux amoureux se mettent d’accord pour avoir une relation stable, tout en s’autorisant à avoir d’autres partenaires s*xuel(le)s.

Cela doit être un consentement mutuel, sinon cela relève de l’infidélité ! De plus, je pense qu’il est extrêmement important que les deux amoureux se mettent d’accord sur le fonctionnement du couple libre.

Est-ce que cela ne va impliquer que le s*xe ? Est-ce qu’il va s’agir d’une relation émotionnelle ?

Bref, où se trouvent les limites ?

Dans notre cas, les choses étaient claires ! Nous avons choisi une relation libre dans le seul et unique but d’avoir d’autres expériences s*xuelles. Nous voulions pimenter notre couple, pas le détruire.

Donc, nous avons établi des règles simples. On avait chacun droit d’avoir différents partenaires s*xuels en dehors de notre couple (Attention ! Protégez-vous !) mais on ne pouvait pas avoir des rapports intimes plusieurs fois avec la même personne.

Il n’y avait pas de conversations intimes et donc aucun lien émotionnel ne pouvait se construire avec ces personnes.

Bref, ce qu’on voulait, c’était des coups d’un soir. Point final !

On avait simplement envie d’attiser le désir et le plaisir et d’amener un peu de fantaisie dans notre couple. Nous avons fait le choix de ne pas parler de nos partenaires s*xuels.

En effet, on ne voulait pas créer un sentiment de jalousie entre nous. Qui a eu le plus de partenaires ? Quand ? Comment ?

Tout cela n’avait aucune importance pour nous. D’autres couples font le choix de tout partager. Par exemple, les partenaires rentrent complètement dans les détails : qui, quand, comment ?

Si c’est quelque chose qui vous apporte une certaine sécurité, n’hésitez pas ! Chaque couple fonctionne différemment et si vous vous sentez suffisamment à l’aise avec l’idée de parler de votre relation libre, faites-le.

Pour ma part, je pense qu’il est pourtant important de faire attention à une règle de base : l’attachement émotionnel. En effet, si nous avons établi la règle de la non-répétition, c’est pour une raison précise.

Nous ne voulions pas mettre en danger notre relation. En effet, selon nous, le fait de c*ucher plusieurs fois avec la même personne peut créer un lien émotionnel. Et quand un lien émotionnel s’installe, les amoureux s’éloignent et la relation de couple s’effrite.

Couple libre ou polyamour ?

Pourtant, cette règle ne s’applique qu’à nous. En effet, nous voulions simplement avoir ces expériences pour nourrir notre relation amoureuse déjà existante et forte.

Dans notre tête, c’était : “On va faire cette expérience pendant quelque temps puis on va revenir à notre vie de couple monogame”. Et c’est ce qu’on a fait.

On a vécu en couple libre pendant un an. Puis, quand on a compris que cela ne nous apportait plus autant d’*xcitation, nous avons arrêté.

Et cela a été une super période de notre vie car cela nous a permis de grandir en tant qu’individus mais aussi en tant que couple.

Certaines personnes font un choix différent. En effet, en tant que couple, vous pouvez choisir de vivre une relation libre “stable”.

Par exemple, les deux partenaires peuvent choisir chacun une personne avec qui ils vont vivre ces expériences s*xuelles, en dehors de leur relation amoureuse.

C’est une autre forme de couple libre, qui s’apparente à la relation triangulaire ou au trouple. Enfin, dans ce cas-là, c’est plutôt un quad : une relation de couple à quatre. Ou un polyamour !

Dans cette situation, le couple d’amoureux côtoie des partenaires de manière régulière et toujours les mêmes. Bref, ils n’aiment pas l’idée de papillonner alors ils choisissent des rapports s*xuels stables.

De manière générale, ici il s’agit de RDV fixes. Le problème c’est qu’il est très facile de développer des sentiments profonds pour une personne avec qui vous avez régulièrement des rapports.

De plus, ce genre de situation a tendance à durer longtemps. Après tout, ce n’est plus un couple mais trois. Donc si vous voulez arrêter de c*ucher avec une personne, vous devez littéralement rompre avec elle !

Voilà pourquoi, nous n’avons pas opté pour cette solution. Mais chacun son choix.  

Quels sont les points positifs de la relation libre ?

Selon moi, il y a quatre grands avantages au fait de vivre en couple libre. D’abord, comme je l’ai déjà évoqué, cela vous permet de lutter contre la routine.

En effet, avec le travail, les obligations quotidiennes, les problèmes familiaux, personnels ou professionnels, il peut arriver que le couple se perde.

La frustration, le stress et tout simplement l’ennui s’installent et l’amour s’oublie. Quand vous vivez en couple libre, l’*xcitation des nouvelles expériences nourrit votre relation amoureuse.

Vous avez alors envie de passer plus de temps avec votre partenaire et de tenter de nouvelles choses avec lui. Bref, en élargissant vos horizons, vous donnez un souffle nouveau à votre couple. En tout cas, c’est ce qui s’est passé pour nous.

D’ailleurs, le simple fait de flirter avec une autre personne que celle avec qui vous êtes en couple nourrit votre confiance en soi.

Vous comprenez alors que vous pouvez toujours plaire et séduire. Et, c’est ce regain d’estime de soi qui va vous permettre de retrouver votre place au sein de votre relation amoureuse.

Finalement, le couple libre est bon pour l’égo.

Ensuite, être dans une relation libre, vous permet de grandir aux côtés de votre partenaire. Pourquoi ?

Tout simplement parce que vous apprenez la tolérance et le respect. Vous développez aussi vos compétences communicatives.

Ainsi, quand vous êtes en couple libre, vous êtes obligé(e) d’être plus ouvert(e) d’esprit et patient(e).

Vous devez aussi apprendre à mettre des mots précis sur vos désirs et vos envies. Mais aussi sur les limites que vous souhaitez respecter dans cette relation libre.

Nous allons évoquer cela dans la suite du texte.

Enfin, quand vous êtes en couple libre, vous répondez à votre besoin inné de liberté ! Le fait qu’on aime quelqu’un ne signifie pas que cette personne est notre propriété.

Avant d’être un couple, on est des êtres humains, des hommes et des femmes donc il n’est pas naturel pour nous d’être “pris au piège”. Nous avons besoin de nous sentir libres comme si on pouvait papillonner d’une fleur à une autre.

C’est à ce moment-là qu’on a l’impression d’être soi-même. Voilà pourquoi le couple libre est en fait une excellente option pour tous ceux qui ont envie de se caser mais qui ne souhaitent pas être privés de leurs choix.

Il n’y a pas de secret ! La communication est le maître mot de la relation libre !

La jalousie et la souffrance sont des conséquences négatives du couple libre. Vous devez en être conscient(e).

Bien entendu, certains pensent que la relation libre est souvent une forme de manipulation de la part d’un des partenaires afin de justifier ses infidélités, sans recevoir de “punitions”.

Mais, ce n’est pas le cas. La jalousie est présente car instinctivement on se compare toujours aux autres donc, dans notre subconscient, on peut se demander si l’autre est plus beau/belle ou s’il/elle est meilleur(e) au lit.

Ce sont des questions légitimes. Mais la souffrance naît du manque de confiance en soi et du doute.

D’ailleurs, la douleur peut être décuplée dans le couple libre car vous perdez un petit peu vos repères. Votre partenaire est-il toujours seulement le/la vôtre ?

Voilà pourquoi la communication est encore plus importante dans la relation libre que dans le couple traditionnel. Il est important, extrêmement important, de parler et de donner son consentement.

En effet, la relation libre ne peut pas fonctionner sainement si les deux partenaires n’obtiennent pas ce qu’ils désirent. Ainsi, si seulement un des partenaires est satisfait(e) de cet arrangement, alors l’équilibre se perd et le doute s’installe.

Et qu’est-ce qu’il se passe ? La jalousie et la souffrance prennent le dessus.

Des fondations solides

Pour que le couple libre fonctionne, il est impératif de faire une analyse de votre relation. Qu’est-ce qui vous pousse à opter pour ce genre de vie amoureuse ?

Est-ce que vous vous aimez toujours ? Ou est-ce que vous essayez de camoufler le fait que votre couple prenne l’eau en introduisant de nouvelles personnes dans votre vie ?

Il est extrêmement important d’être honnête envers soi-même et son/sa partenaire. Vous devez clairement énumérer vos besoins et vos désirs.

Et n’oubliez pas : il n’est jamais trop tard pour faire marche-arrière. Si le couple libre n’est plus quelque chose qui vous attire ou si vous vous sentez mal à l’aise, parlez de vos problèmes et de vos inquiétudes.

Bref, soyez ouvert(e). Voici quelques pistes à suivre pour établir une bonne communication avec votre partenaire pour faire le meilleur choix possible pour votre couple libre :

1. Êtes-vous encore amoureux ?

2. Quel est le problème majeur de votre couple ?

3. Est-ce que l’un de vous a des insécurités ? Lesquelles ?

4. Est-ce que vous allez opter pour les c*ups d’un soir ou une relation de côté stable ?

5. Est-ce que vous allez parler de vos “infidélités” ?

6. Est-ce que vous allez faire une période d’essai ?

7. Combien de temps cette expérience va-t-elle durer ?

8. Quelles sont les limites à ne pas dépasser ?

9. Y a-t-il des interdits ?

10. Quand est-ce que vous prendrez la décision de revenir à votre couple traditionnel ou de rompre ?

Le couple libre peut-il être une bonne option pour tous ?

Je pense que je vous ai donné tous les éléments nécessaires pour prendre cette décision. Avec le couple libre, vous devenez plus confiant(e) et sûr(e) de vous.

Vous êtes libre mais vous devez tout de même respecter les règles du jeu. En effet, si votre communication n’est pas au point, votre partenaire (ou vous) va commencer à être jaloux/jalouse.

Alors le doute et la souffrance vont s’installer dans notre relation amoureuse. Le couple libre peut exister et fonctionner seulement si les deux partenaires sont sincères et satisfaits de cet arrangement.

Donc mettez-vous d’accord et surtout protégez-vous !!!!

À lire aussi : Relation triangulaire : comment sortir du calvaire du triangle amoureux ?

Préparer une prière universelle de mariage : étapes et exemples détaillés
← Previous
8 Trucs qui font de vous une meilleure personne grâce à l'homme de votre vie
Next →
Comments are closed.