Skip to Content

Comment choisir le balayage californien parfait pour votre teint ?

Comment choisir le balayage californien parfait pour votre teint ?

Le balayage californien est définitivement la tendance en ce moment !

Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Comment pouvez-vous obtenir un balayage californien brillant ?

Comment faire des mèches ?

Les termes « balayage californien » définissent très bien en quoi consiste cette technique : mise en reflet naturelle !

Quand vous regardez une femme qui arbore un magnifique balayage californien, vous avez l’impression que le soleil a gentiment épousé ses cheveux.

En effet, vous n’avez pas du tout l’impression que les mèches ont été colorées ou blanchies de manière chimique.

Un balayage californien implique la couleur et la coupe et peut être porté avec presque toutes les coiffures.

Si vous décidez d’accentuer vos cheveux avec un balayage californien et que vous voulez un style authentique, comme si vous reveniez de la plage, alors les mèches de balayage à la racine des cheveux ne doivent être appliquées que très finement et rapprochées.

Vers les pointes, les mèches deviennent de véritables reflets.

Elles sont aussi plus larges.

Pour cela, la couleur est d’abord appliquée très délicatement et superficiellement, elle ne pénètre pas l’intégralité de la chevelure.

Plus le coloriste se rapproche des extrémités, plus la couleur pénétrera.

Le résultat est un style qui n’a guère besoin d’être mis à jour, car il n’y a jamais de contrastes sévères avec les racines.

Tout ce que vous devez savoir sur le balayage californien 

Un balayage californien chez une brune ou une blonde crée une transition légère et fluide des cheveux foncés aux cheveux plus clairs.

La longueur des cheveux n’est pas si importante ici et la technique peut être utilisée sur n’importe quelle longueur de cheveux.

Cependant, on dit que le balayage californien fonctionne mieux sur les cheveux moyens ou longs.

La couleur des cheveux n’a pas non plus d’importance – qu’ils soient bruns, blonds ou d’un rouge ardent, ils peuvent tous être éclaircis avec des nuances nobles.

Mais n’oubliez pas : un balayage californien est tout aussi nocif que toute autre couleur de cheveux.

En principe, si vous souhaitez éclaircir vos cheveux avec des mèches, vous devez choisir la décoloration.

Le processus d’éclaircissement élimine les pigments des cheveux afin d’obtenir une teinte plus claire.

Si vous avez les cheveux blonds et que vous souhaitez des reflets foncés, un balayage avec une coloration ordinaire fera l’affaire et sera donc moins nocif.

Mais comme vous le voyez, la bonne nouvelle est que vous pouvez avoir un balayage californien, même si vous avez les cheveux foncés.

L’art de cette technique est précisément que le coloriste s’adapte exactement à la coupe, à la coiffure et au motif de couleur des cheveux individuels de sa cliente.

Cela inclut également que le teint de la peau, la couleur des yeux et la forme du visage se fondent dans une image globale harmonieuse.

Le style complet doit simplement flatter l’apparence de la cliente.

Actuellement, les tons caramel dans les cheveux bruns sont tout aussi populaires que les mèches très claires.

Il n’y a pas de règle stricte et rapide, donc un style de balayage californien convient à presque toutes les femmes – s’il est adapté à elle.

Les points importants à garder en mémoire sur le balayage californien :

  • Un traitement par balayage californien peut prendre environ 60 minutes.

Cela signifie que le traitement est beaucoup plus rapide que les brins d’aluminium, mais il faut beaucoup de patience.

  • Bien sûr, vous pouvez aussi essayer une autre couleur qu’un blond décoloré.

Il est préférable de demander conseil à votre coiffeur.

Il peut puiser dans une gamme presque infinie de couleurs et d’échelles dans le livre des fabricants de colorations.

  • Un traitement de balayage californien de bonne qualité devrait facilement durer trois mois sans coupe de cheveux et sans avoir l’air vieillot.

La bonne chose à propos d’un balayage est que vous ne remarquez pas autant la dégradation qu’avec des brins de papier d’aluminium.

  • Vous ne devez réserver des rendez-vous qu’avec des professionnels et des experts en technique de balayage.

Ce traitement demande du savoir-faire ainsi que des compétences manuelles afin que l’éclaircissement ne se révèle pas trop intense et ne paraisse pas artificiel.

Quelles sont les différences entre le balayage californien et les autres mèches ?

Le terme dip dye décrit en anglais à quoi ressemblent les pointes des cheveux.

C’est comme s’ils avaient été plongés dans un seau de peinture.

Un ombré est une combinaison de trempage et de balayage, où les cheveux ont un subtil dégradé de couleurs allant du foncé à un peu plus clair, en passant par le très clair.

Un ombré offre donc un résultat beaucoup plus saisissant ou dramatique, ce qui est particulièrement évident au niveau des pointes.

Le balayage californien, en comparaison, semble plus naturel, améliore la brillance naturelle des cheveux et leur donne plus de dimension grâce à l' »aspect ensoleillé ».

Le balayage californien est une technique de mise en valeur qui se fait à main levée.

Cela signifie que la décoloration est appliquée sur les différentes sections de cheveux avec une brosse.

Les foils sont utilisés pour les mèches classiques, d’où le nom de « foil strands ».

Comment faire un balayage californien maison ?

Comment faire des mèches pour un balayage californien naturel ?

Est-ce que cela ressemble à un tie dye châtain ?

Si vous trouvez cher l’idée de vous faire faire un balayage californien chez un professionnel, vous pouvez toujours essayer de le faire vous-même.

Mais attention !

Il est difficile d’obtenir la même qualité à la maison.

Première étape : choisir sa teinte

Si vous voulez un effet naturel, la différence entre votre couleur de cheveux et le choix de la teinte pour les mèches ne doit pas être significative.

Ainsi, si vos cheveux sont châtains foncés et que vous choisissez un blond doré pour le balayage, vous allez plutôt obtenir un ombré.

Ce qui n’est pas vraiment naturel !

D’un autre côté, si vous choisissez une couleur de balayage trop proche de votre couleur naturelle, vous allez obtenir des reflets et non un balayage californien.

En fait, si vous voulez un balayage californien naturel et chic, optez pour une teinte de mèches qui est un ou deux tons plus claire que la couleur de base de vos cheveux.

  • Balayage californien chez une femme qui a les cheveux blond foncé : balayage blond californien ou blond cendré
  • Balayage californien chez une brune : balayage caramel ou cuivré
  • Balayage californien chez une femme qui a les cheveux châtain clair : balayage californien miel ou blond doré

Deuxième étape : les conseils à garder à l’esprit

Avant de commencer la coloration de vos cheveux, respirez un bon coup et suivez les points suivants :

  • 24 heures avant la coloration, faites un test d’allergie.
  • Prévoyez une heure pour le balayage californien.
  • Le jour du balayage californien, préparez : le kit balayage, des gants de protection, une serviette que vous n’avez pas peur de salir, un bonnet à trous ou de la vaseline si vous n’avez pas de bonnet.
  • Si vous achetez votre kit en magasin, les gants et le bonnet sont souvent inclus.
  • Demandez à une amie de vous donner un coup de main. 

Troisième étape : l’application du balayage californien

Avec un bonnet à trous, faire un balayage californien est beaucoup plus facile.

Grâce au bonnet, vous n’appliquez la couleur que sur les mèches que vous voulez et vous ne tachez pas le reste de votre chevelure.

Installez le bonnet sur votre tête et serrez-le au maximum grâce aux lacets.

Ensuite, tirez sur les mèches et faites-les sortir tous les deux ou trois trous.

Il est important que cela ait un aspect régulier.

Pour la coloration, il vous suffit de suivre les indications du kit que vous avez acheté.

Appliquez-la sur les mèches que vous avez choisies, par la racine vers les pointes.

Une fois que vous avez appliqué toute la coloration, laissez reposer la teinte pendant 30 à 40 minutes.

Sans bonnet à trous, l’application est un peu plus compliquée.

Délimitez vos cheveux avec des pinces, passez de la vaseline sur votre peau et sur votre cuir chevelu.

Cela vous permettra d’éviter de salir votre tête.

Vous devez séparer toutes les mèches que vous souhaitez colorer avant le début de la coloration.

Sinon, vos mèches ne seront pas toutes de la même couleur.

Ensuite, appliquez la teinte de la racine aux pointes.

Puis, laissez reposer entre 30 à 40 minutes.

Bien sûr, après la coloration, n’oubliez pas d’appliquer un soin nutritif !

Conclusion

Pour faire un balayage californien chez une femme brune, vous utilisez la même méthode.

Simplement, choisissez bien votre couleur !

L’avantage avec le balayage californien est qu’il n’y a pas ou peu d’entretien.

Pour celles qui ont des cheveux blancs, il suffit de les recouvrir en reprenant votre couleur naturelle.

Pour apporter de la brillance aux longueurs, vous pouvez également demander à votre coiffeur un shampooing sur mesure avec des pigments.

Conseil pour les retouches à la maison :

Si vous voulez recouvrir votre base avec une couleur maison, préférez celles sans ammoniaque et utilisez des huiles ou une crème capillaire pour gainer et protéger les longueurs.

Ainsi, au moment du rinçage, la couleur foncée n’estompera pas l’éclaircissement.

Autres astuces pour une coloration réussie

Comment faire des mèches de couleur ?

Vous pouvez essayer presque toutes les couleurs, mais gardez à l’esprit qu’elles doivent être en harmonie avec votre teint.

Peau claire : pour les tons de peau froids, essayez des teintes plus chaudes comme l’or rose, la fraise, le rose layette et l’orange soleil.

Si vous avez des nuances chaudes, optez pour des bleus pastel, des gris et des verts menthe poivrée.

Peau moyenne : pour les peaux à sous-tons dorés, le meilleur choix sera tous les pastels tendance tels que les reflets violets lilas, le bleu bébé et le rose barbe à papa.

Pour les peaux froides, essayez les couleurs vives : vert émeraude, bleu électrique, magenta et fuchsia pastel.

Par exemple, des mèches bleues sur des cheveux bruns ne sont peut-être pas un choix évident, mais elles sont néanmoins très belles.

Peau foncée : pour les peaux foncées et chaudes, les couleurs vives sont le meilleur choix !

Tous les pourpres vifs : du magenta et du rose néon au violet profond et à la prune, en passant par les bleus et les verts vifs.

Les cheveux noirs avec des reflets rose vif sont mes préférés !

Si vous avez un sous-ton froid, vous êtes la plus chanceuse, car vous pouvez choisir des couleurs chaudes et des pastels froids.

Première partie : décolorer les cheveux à la maison

Si vous n’êtes pas une blonde naturelle, vous devrez d’abord éclaircir les mèches en utilisant nos produits capillaires décolorants.

Vous aurez besoin d’une poudre décolorante, d’un révélateur, d’une brosse et de gants.

Mélangez la poudre décolorante et le révélateur pour obtenir une consistance agréable à étaler sur vos cheveux.

Portez le bonnet éclaircissant.

Pour quelques mèches, tirez les cheveux à travers un trou sur deux, pour une tête complète de mèches, tirez les cheveux à travers chaque trou.

Mettez un peu de talc dans le bonnet avant de l’enfiler, cela aide à l’enlever.

Sinon, séparez la partie que vous souhaitez mettre en valeur.

Commencez à appliquer le décolorant sur les mèches du milieu vers le bas.

Répétez l’opération avec toutes les autres mèches.

Attendez que le décolorant apparaisse (2 ou 3 nuances).

Rincez vos cheveux et séchez-les.

Deuxième partie : appliquer la couleur sur les mèches éclaircies

Portez toujours des gants, car un produit coloré est vraiment difficile à enlever de la peau. 

Appliquez la couleur sur les mèches à l’aide du pinceau ou même avec vos mains.

Si vous avez choisi une section épaisse, travaillez-la avec vos doigts pour vous assurer que la couleur pénètre dans les cheveux.

En général, il faut 20 à 30 minutes pour que la couleur se développe.

Le temps dépend également de la saturation de la couleur que vous souhaitez obtenir.

Rincez vos cheveux et séchez-les.

De la même façon, vous pouvez faire un tie dye châtain.

Les erreurs à éviter lorsque vous voulez changer votre coupe ou votre couleur

Y a-t-il quelque chose d’aussi magique que des cheveux magnifiques ?

La bonne coupe et la bonne couleur peuvent littéralement vous faire sentir comme un million de dollars : vous êtes confiante, vous êtes radieuse, vous êtes heureuse.

Mais si vous vous trompez, vous vous sentez soudainement moins magique – et avouons-le, nous avons tous fait de graves erreurs de coiffure.

Mais ce n’est pas une fatalité.

1.  La mauvaise coupe de cheveux pour votre type de cheveux

Votre coiffure doit s’adapter à votre type de cheveux, et non pas s’y opposer.

2. Une couleur de cheveux inadaptée à votre teint

La couleur de vos cheveux doit mettre en valeur et flatter votre teint, pas entrer en compétition avec lui. 

3. Des racines trop apparentes

Il est important de ne pas laisser trop de temps passer entre deux colorations.

4. La surcharge de produits

La surcharge de produits capillaires peut arriver aux meilleures d’entre nous, mais rien ne peut rendre moins glamour une chevelure autrement magnifique. 

5. Des cheveux mous

Même si vous avez des cheveux super fins, il existe des moyens de leur donner du volume.

Tout d’abord, coupez vos cheveux pour qu’ils aient le plus de corps possible – vos mèches n’ont pas besoin de poids supplémentaire. 

6. Des mèches striées

Les rayures sont pour les zèbres et les tigres.

Si vous voulez le meilleur des deux mondes en ce qui concerne votre couleur de cheveux (c’est-à-dire à la fois blonde et brune), il existe un moyen de donner à vos mèches un aspect naturel et ensoleillé.

7. Une frange qui ne met pas en valeur votre visage

Trouver la frange parfaite vous rend magnifique, glamour et modernise instantanément votre look. 

8. S’enfermer dans une routine

Il est très facile de trouver une coiffure qui fonctionne et de s’y tenir.

Le problème, c’est lorsque ce style cesse d’être une signature et commence à paraître… dépassé. 

À lire aussi : Comment choisir la coiffure parfaite pour vos cheveux bouclés ?