Jour et nuit / être à la fois anxieuse et dépressive

Soyons honnêtes … Rien n’est plus épuisant que d’être en contradiction avec son propre esprit, tous les jours, toute la journée. Chaque pensée est comme un combat contre soi-même. L’anxiété, c’est être beaucoup trop préoccupé ; être dépressive, c’est ne pas l’être assez. Lorsque l’on est atteint de ces deux maux, c’est un enfer.

Je souris mais intérieurement, je suis en guerre. L’anxiété exige une liste de choses à faire et la dépression m’enlève toute motivation de les faire. On a envie d’aller mieux, mais on ne sait pas comment faire. Beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point sortir du lit, brosser ses cheveux, s’habiller ou tout autre tâche aussi simple que ça exige de soi. Lorsque l’on se réveille chaque jour en étant fatigué, en sachant que la journée à venir sera épuisante et parce que l’on se bat avec soi-même aussitôt nos yeux ouverts.

« Si je reste au lit cinq minutes de plus, peut-être que j’arriverai à survivre à cette journée ; mais si je reste au lit cinq minutes de plus, je serai en retard au travail. » Alors, on s’assoit, on commence à lutter et avant que l’on s’en rende compte, les cinq minutes sont écoulées et l’on n’a pu ni se reposer, ni se lever. On est donc ensuite obligé de se lever et de commencer sa journée dans la précipitation. C’est un combat constant.

Être anxieuse et déprimée, c’est avoir peur et être fatiguée en même temps. C’est la peur d’échouer, sans le besoin d’être productive. C’est vouloir se faire des amis, mais détester se sociabiliser. C’est vouloir être seule, sans être isolée. C’est être préoccupée, à la fois par tout et par rien. C’est tout ressentir d’un coup et ensuite, se sentir comme hébétée. Le pire de tout, c’est que l’on veut être aimé, sans savoir comment s’ouvrir aux gens et en pensant que l’on ne mérite pas d’être aimé. C’est avoir l’impression d’être mieux seule, mais en ne voulant plus être seule. C’est avoir l’impression d’avoir besoin d’aide, sans savoir comment demander.

Il arrive que la seule chose que l’on sache encore faire, c’est respirer. Inspirer. Expirer. Mais un jour, les choses changeront. Un jour, vous serez capable de passer une journée sans avoir à vous battre avec vous-même.

Un jour, vous accepterez l’amour que vous méritez, plutôt que celui que vous pensez mériter. Un jour, vous vous réveillerez et vous sentirez capable d’affronter la journée. En attendant que ce jour arrive, tenez bon.

Vous espérez que des jours meilleurs viendront. La grisaille ne peut pas s’installer éternellement. Vous savez que parfois tout va mal et parfois, ça va mieux. Vous pouvez apprendre à vous aimer réellement. Vous avez déjà survécu à 100% de vos mauvais jours. Vous avez surmonté les pires périodes. Vous êtes pleine de force et vous ne le réalisez probablement pas. Je sais que vous lever et affronter la journée vous semble impossible, mais vous pouvez le faire. Oui, vous souffrez d’anxiété et de dépression, mais ces maux n’ont pas à prendre le dessus.