Skip to Content

Cupidon, c’est quand tu veux !

Cupidon, c’est quand tu veux !

Les Grecs l’appelaient Éros, les Romains Cupidon.

C’est un petit bonhomme assez audacieux qui pousse les gens dans une frénésie amoureuse avec ses flèches depuis les temps primitifs.

On dit qu’il est un enfant du chaos et l’un des premiers dieux avec Gaïa (terre), Érèbe  (ténèbres) et Nyx (nuit).

Plus courante, cependant, est l’affirmation selon laquelle il était le fils de la déesse de l’amour Aphrodite et de son mari, le dieu forgeron et artiste Héphaïstos.

D’autres soupçonnent que le vrai père du garçon est le dieu de la guerre Ares, l’amant d’Aphrodite.

Il est indéniable que les deux ont joué un rôle dans son éducation.

Avec ce genre de relations familiales, il n’est pas surprenant que le garçon devienne un vrai coquin.

Il n’utilise l’arc et la flèche que pour enflammer le cœur des gens, que cela détruise des mariages ou cause d’autres méfaits.

Il ressemble à un ange, avec ses boucles dorées, sa peau douce et ses joues roses.

Cupidon semble innocent, plus comme un enfant qu’un homme.

Mais un jour, il est attrapé par une flèche de son propre carquois et tombe amoureux d’un être humain, le plus beau vivant à cette époque : Psyché.

Le grand amour de Cupidon

Psyché, la sympathique fille de la terre, est d’une beauté à couper le souffle.

Aphrodite, par pure envie, lui lance Cupidon pour qu’elle perde son cœur au profit d’un homme très laid.

Mais pour une fois, Cupidon se laisse blesser par ses propres flèches et tombe amoureux de Psyché comme elle est tombée amoureuse de lui.

Il ne lui demande qu’une chose : Psyché ne doit jamais le voir, afin qu’elle ne sache pas qui il est.

Psyché essaie sincèrement de plaire à son amant en toutes choses, mais une nuit, incapable de contenir sa curiosité, elle pointe une lampe sur le visage de Cupidon.

Ravie par sa beauté et ébranlée par la réalisation de sa grande erreur, elle lâche la lampe et Cupidon se réveille.

Tous deux ont du mal à y croire, mais ils n’ont pas le choix : Cupidon doit quitter Psyché pour toujours.

Ce n’est qu’après beaucoup d’efforts qu’un salut est trouvé dans le paradis des dieux.

Zeus-Jupiter, le père des dieux, qui a pris à cœur son messager d’amour Cupidon (il lui avait déjà apporté un peu de joie), conclut l’histoire par une fin heureuse.

Cupidon et Psyché se retrouvent.

Témoins de l’existence de Cupidon

Que l’histoire d’amour soit basée sur des événements réels n’est pas certain.

Elle a été écrite par le philosophe Apulée au 2ᵉ siècle après JC. Apulée était issu d’une bonne famille et jouissait d’une éducation exemplaire.

En matière d’amour, c’était une personne très digne de confiance, ayant lui-même été accusé de magie amoureuse après avoir conquis une riche veuve.

Il devait donc avoir un contact avec Cupidon et avoir son histoire de première main.

Ovidius Naso, Ovide en abrégé, était aussi un maître de l’amour.

Le poète romain a vécu de 43 avant JC à environ 17 après JC, d’abord dans sa Rome bien-aimée, plus tard en exil sur la mer Noire.

Lui aussi a été puni pour son « art d’aimer ».

Le pouvoir de Cupidon

Être touché par les flèches de Cupidon n’est en aucun cas de la chance sur terre, non – cela a conduit de nombreuses personnes au bord du désespoir.

Mais il ne sert à rien de résister au pouvoir de Cupidon.

Plus on résiste au Dieu de l’amour, plus il le poursuit cruellement – ​​le poète romain Ovide le savait déjà.

Ovide lui-même a été touché deux fois.

Cupidon a d’abord enflammé le compteur du poète, puis son cœur.

Parce qu’Ovide se sentait effectivement appelé à la grande poésie, il avait déjà le thème et le bon mètre quand Cupidon l’a touché de sa flèche.

Avec cette description commence la première grande œuvre d’Ovide, les Amours, les poèmes d’amour qui parlent non seulement des êtres chers d’Ovide, mais aussi leur instigateur, le « Cupidon sauvage ».

Ovide décrit Cupidon comme un dieu courageux et intrépide qui ne connaît pas l’oisiveté.

Et partout où sa flèche frappe, il répand ces qualités.

Les amants deviennent actifs et doivent souvent rester éveillés toute la nuit.

Braves comme des soldats, mais armés de poésie au lieu d’armes de guerre.

L’amant n’a qu’un but : l’amour lui-même, gagné non par l’argent et les diamants, mais uniquement par l’art d’aimer.

Que signifie Cupidon pour vous ?

Dans notre récit moderne, on a tendance à dire que Cupidon réunit les âmes sœurs.

En effet, on pense qu’il décide du cours de notre vie amoureuse.

Combien de poèmes, livres ou films avez-vous vus qui relataient l’histoire parfaite de deux êtres touchés par la flèche de Cupidon ?

C’est le coup de foudre et une histoire d’amour harmonieuse et éternelle.

Quand vous avez cette idée de Cupidon et de l’amour, bien entendu, vous vous demandez pourquoi Cupidon vous évite.

Pourquoi ne lance-t-il pas sa flèche pour vous mettre en contact avec votre partenaire idéal ?

Pourquoi ne vous trouve-t-il pas l’amour ?

Eh bien, comme beaucoup de légendes, tout est dans l’interprétation.

Cupidon ne lance pas sa flèche pour vous unir avec votre âme sœur.

Il lance sa flèche pour amener le chaos relationnel dans votre vie.

Comme je l’ai expliqué plus haut, Cupidon est source de difficultés et d’obstacles.

Alors, maintenant repensez à votre vie amoureuse !

A-t-elle été chaotique ?

En réalité, Cupidon vous a sûrement déjà touché avec sa flèche.

Et c’est pour ça que vous n’avez pas de relation amoureuse stable.

C’est pour ça que vous continuez à souffrir.

Cupidon ou l’art du blâme

Bien entendu, personne ne croit à l’existence de Cupidon de nos jours.

Mais quand vous faites appel au pouvoir de la manifestation ou des affirmations positives pour trouver l’amour, n’est-ce pas la même chose ?

Quand vous faites appel au pouvoir de l’Univers pour vous rendre heureuse, vous remettez votre destin aux mains d’une autre personne.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que vous ne voulez pas porter la responsabilité de vos choix.

Vous ne voulez pas accepter que c’est votre faute !

C’est toujours votre ex qui était toxique.

C’est lui qui ne savait pas vous aimer.

Et c’est lui qui a détruit votre relation.

Mais quelle a été votre rôle dans tout cela ?

Vous ne prenez jamais le temps de vous remettre en question.

Vous ne prenez pas le recul nécessaire pour dire que vous avez fait des erreurs et que vous devez changer.

Alors, au lieu d’attendre que l’amour vous tombe dessus, comme par miracle, réagissez.

Changez ce que vous n’aimez pas chez vous.

Travaillez sur votre développement personnel.

Et apprenez à être heureuse seule.

C’est quand vous serez une personne digne d’amour inconditionnel que vous le trouverez.

À lire aussi : À quoi ressemble l’amour inconditionnel pour une personne qui suranalyse tout ?