Amitiés

Loin des yeux, loin du coeur ? Pas de ça entre ma meilleure amie et moi !

“Ce n’est pas un adieu mais un au revoir”

Ces mots, ce sont ceux prononcés par ma meilleure amie, regardant le tapis et incapable de faire face à mes larmes il y a quelques années d’ici. Nous vivions ensemble depuis ce qui me paraissait être une éternité donc par meilleure amie, comprenez membre de la famille à part entière. Nous étions ce genre d’amies très proches, qui passaient leurs vacances ensemble ou qui n’hésitaient pas à porter avec fierté des bracelets BFF (“meilleures amies pour la vie”), le plus sérieusement du monde et dans l’idée de les garder jusqu’à la mort.

Mais nous étions aussi très différentes et bien que vivre dans la même ville au cours des dernières années ait eu du sens pour nous, nos situations professionnelles ont fini par changer. Alors que j’avais fait le choix de m’implanter sérieusement dans cette ville, sa carrière l’a soudainement propulsée dans une ferme en Toscane pour récolter des olives.

Mon côté “meilleure amie dépendante” m’a ordonnée de taper des pieds et de me plaindre d’être laissée à mon triste sort, pour des olives en plus mais mon côté “meilleure amie adulte” était incroyablement fier d’elle. Fier d’elle qui avait poursuivi ses rêves en territoire inconnu, en devant faire le choix difficile de partir. Bon, j’avoue qu’il m’a fallu du temps pour penser en adulte… J’ai traversé pas mal d’étapes avant d’y arriver.

Ça va vous retourner le cerveau pendant un moment

Lorsque votre meilleure amie vient à vous avec de bonnes nouvelles et qu’elle a le sourire jusqu’aux oreilles, vous ne pouvez qu’être heureuse aussi. Vous êtes tellement connectées que son bonheur fait votre bonheur aussi. Vous sauterez dans tous les sens avec elle et vous vous prendrez dans les bras, tellement ravie qu’elle soit ravie ! Mais vous n’avez pas encore réalisé ce qu’il se passait. Vous serez heureuse pour elle car le monde est vaste et qu’il offre plein de possibilités d’exploration mais soudain, ça vous touchera en plein coeur : vous aviez toujours pensé l’explorer ensemble, ce monde. La joie retombera et la nouvelle deviendra un peu amère à avaler. Pourtant, cela ne signifie pas que votre amie vous aimait moins ou qu’elle vous abandonnait, ni même qu’elle préférait avancer sans vous.
Mais c’est sûr que pendant un moment, vous allez vous sentir abandonnée…

Pensez à profiter du temps qu’il vous reste à passer ensemble

Il n’y a aucun moyen de contourner cela : son départ va vous faire un mal de chien et va briser votre cœur d’une manière que vous n’auriez jamais pu imaginer. Votre meilleure amie est quelqu’un d’irremplaçable et c’est normal de souffrir de cette annonce. Cependant, vous vivrez mieux la situation si vous arrivez à comprendre et à accepter son choix. Chérissez le temps que vous avez encore ensemble dans la même ville et ne vous focalisez pas sur le futur sans elle. Le présent AVEC elle est tout ce qui importe à ce moment là.

Passez donc autant de temps que possible ensemble, à faire tout ce que vous pourrez avant son départ. Visitez votre bar préféré, flirtez avec votre barman craquant et applaudissez lorsque votre chanson préférée sera jouée. Serrez-vous fort dans les bras lors des lendemains brumeux d’un trop plein de bières consommées la veille et perdez-vous dans ces étranges et tristes moments de bonheur doux-amers que seuls les derniers instants peuvent apportent. Écrasez-vous ensemble dans le canapé et passez des week-ends entiers à vous détendre, en vous lançant dans des marathons Netflix et en commandant des burritos beaucoup trop gros pour vous. Vous ferez assurément le plein de photos pour durer toute une vie et vous resterez aussi inséparables que possible humainement parlant. Pas par sadomasochisme et envie de souffrir d’autant plus lors de la séparation mais plutôt pour vous assurer d’avoir accumulé suffisamment de souvenirs jusqu’à la prochaine fois où vous vous verrez.

Vous ne serez qu’à un SMS, un appel vidéo ou téléphonique d’elle

Même si on a l’impression que le sol s’ouvre quand on apprend que notre meilleure amie va bientôt nous quitter pour de nouvelles aventures, on se rend aussi vite compte que ce n’est pas la fin du monde.
Nous sommes dans une ère du numérique et il y a une chance que 60% de vos interaction passent déjà par des moyens en ligne. Entre Skype, Twitter, Facebook et la possibilité de tenir des conversations entières écrites en .gif, vous savez déjà comment vous resterez en contact.

Cela n’empêche qu’il sera difficile de vous habituer à ne pas pouvoir passer du temps en personne et à être forcée de composer avec juste l’image de son visage sur un écran de téléphone ou d’ordinateur. Vous aurez l’impression qu’elle sera plus loin de vous que jamais et vous voudrez passer à travers l’écran, la toucher, l’étreindre, la pousser et lui rappeler que vous êtes là, la suppliant de ne pas vous oublier.

Mais vous n’aurez pas besoin de traverser cet écran ni de la supplier : elle ne vous oubliera pas.

De nouvelles expériences vous attendent

 Envoyer du courrier à l’ancienne

Il se peut que vous investissiez dans des timbres. Beaucoup de timbres. Écrire des lettres à ce petit quelque chose qui ne pourra jamais être remplacé par le contact virtuel. Imaginez-vous choisir le meilleur des stylos, l’encre appropriée, les cartes les plus amusantes et anticipez la joie que ce sera de pouvoir décorer l’enveloppe avec des autocollants et des trucs débiles comme quand vous étiez adolescentes. Prendre le temps d’envoyer quelque chose à votre meilleure amie, que cela soit une carte, une lettre ou un petit cadeau lui fera vraiment savoir que vous pensez à elle et que vous vous souciez d’elle.
Et en bonus, vous pourrez l’embarrasser devant le facteur hé hé !

Planifier votre prochaine rencontre et vacances

Quand on ne peut plus se voir que quelques fois sur l’année, chacune des rencontres deviendra un événement ! Vous vous abonnerez à tous les sites de ventes de billets d’avion et créerez une alerte sur chacun d’entre eux pour être certaine de ne louper aucune promotion. Les prochaines vacances ? Pas de panique, vous pourrez continuer à les planifier ensemble et rien que la rejoindre vous fera déjà voyager.

Vous aurez aussi l’opportunité de rencontrer les gens dont elle vous parle, de voir toutes les choses qu’elle voit et de découvrir ses nouvelles habitudes (ou de sourire face aux anciennes qu’elle a emmenées avec elle). Tenez-vous prête à également vivre toutes sortes de nouvelles aventures que vous n’auriez pas pu expérimenter si vous étiez restées ensemble au même endroit.

Vous apprendrez à vraiment apprécier le moment présent et vous ferez attention à ne plus jamais considérer votre amitié comme acquise par défaut.

Gagner en retenue, objectivité et impartialité

Le principal changement sera de vivre sans sa présence physique. Cela nécessitera souvent un temps d’adaptation (on sera dans l’exagération au début) mais peu à peu, vous commencerez à passer du temps avec d’autres personnes pour combler le vide qu’elle a laissé.

Lentement, vous trouverez l’équilibre entre lui envoyer des messages sans arrêt et interagir avec les personnes qui vivent toujours là et sont proches physiquement de vous. Vous trouverez de nouvelles connaissances avec qui aller au cinéma, de nouvelles têtes à rencontrer pour prendre un verre, un repas et tout le reste. Et elle aussi. Elle vous parlera de ses nouveaux amis et vous discuterez de tout ce qui se passe avec tout le monde. Comme en plus elle deviendra extérieure à votre nouveau cercle relationnel, elle pourra vous donner de meilleurs conseils, sans être biaisée par des préjugés personnels. Et vous pourrez en faire de même pour elle. Pratique non ?

Continuer à prendre soin l’une de l’autre

Réussir à garder une amitié malgré les kilomètres qui vous séparent n’ira pas sans quelques sacrifices et quiproquo.
Si vous réussissez à la maintenir, avec tout ce que cela implique comme défis et problèmes, alors vous pouvez être sûre que votre amie sera quelqu’un qui restera longtemps à vos côtés. Il est facile d’être proche d’une personne que vous voyez tous les jours mais lorsque la distance s’en mêle sans que cela n’impacte en rien la qualité de votre lien, c’est que ce lien ne pourra que résister au temps.

Ainsi, elle vous demandera toujours comment vous allez et votre réponse sera toujours qu’elle vous manque.

Ne pas s’arrêter de vivre pour autant

Votre meilleure amie restera toujours votre meilleure amie, même à l’autre bout du monde. La distance ne peut pas rompre cette connexion et même si les contacts entre vous s’estompent un peu au fil du temps, une amitié véritable survivra à n’importe quoi. Lorsque de meilleures amies se revoient après avoir été séparées par un demi-monde et plus de kilomètres que vous ne pouvez l’imaginer, elles reprennent simplement là où elles s’étaient arrêtées.

Les vraies amies peuvent être séparées par la distance mais ne le seront jamais par le cœur.