RelationVie de couple

12 Astuces pour résoudre les conflits dans le couple sans se blesser mutuellement

Les disputes sont tout à fait normales dans le couple.

Celles-ci, tout comme les débats houleux, lorsqu’ils se produisent avec modération, peuvent d’ailleurs aider à renforcer une relation.

Il n’y a rien de mal en soi à se chamailler avec quelqu’un que vous aimez car vous êtes tous les deux des individus uniques avec des croyances et des opinions différentes.

Les affrontements sont inévitables !

Cependant, ces disputes deviennent parfois toxiques : elles peuvent s’éterniser, impliquer des attaques personnelles et arriver jour après jour.

Dans des cas comme ceux-ci, le couple doit absolument trouver un moyen de résoudre les problèmes auxquels il est confronté s’il veut poursuivre sa route sereinement.

Dans le cas contraire, il risque de détruire petit à petit la vie qu’il a construite ensemble.

Comment mettre fin aux bagarres sans forcer ou en proposant de faux compromis ?

La réponse peut être plus simple que vous ne le pensez.

De nombreux couples font l’erreur d’essayer d’avoir raison l’un et l’autre dans leur coin, ne se rencontrant pas à mi-chemin et ne laissant pas l’autre réellement s’exprimer. 

Mais la vraie communication ne consiste pas à savoir qui peut crier le plus fort ou qui peut “vaincre” l’autre, il s’agit de résoudre un problème.

La façon dont vous gérez un désaccord en dit long sur ce que vous pensez de votre partenaire.

C’est pourquoi nous vous proposons 12 façons respectueuses de résoudre les conflits dans votre couple, sans provoquer de rupture entre vous et votre compagnon.

1. Ne criez pas : communiquez

La communication est la pierre angulaire des relations saines et fructueuses, on ne le dira jamais assez.

Les partenaires qui communiquent entre eux créent un sentiment de confiance. Ils comprennent comment l’autre pense et ressent et savent quels déclencheurs éviter.

Lorsque vous êtes au milieu d’un désaccord avec votre moitié, la tentation d’élever la voix et de dire des choses que vous regretterez peut vous envahir.

Ce type de comportement ne peut qu’aggraver la dispute et blesser les sentiments.

Votre chéri n’oubliera pas rapidement les paroles blessantes que vous avez prononcées, même si vous présentez ensuite vos excuses.

Apprenez à “combattre loyalement” avec votre conjoint sans recourir aux cris.

Réglez votre désaccord plus tard si vous vous sentez en colère ou fatiguée. Même si cela veut dire aller se coucher fâchés !

Si vous êtes d’humeur à vous battre ou si vous vous sentez particulièrement sur la défensive, expliquez-le à votre compagnon et dites-lui que vous préférez éviter de discuter pour le moment pour ces raisons.

Par contre, n’en profitez pas pour esquiver la discussion, vous devez vraiment accepter de parler du sujet plus tard lorsque vous serez tous les deux de meilleure humeur.

À lire aussi : Voici comment pousser ton partenaire à faire tout ce que tu veux !

2. Ne changez pas de sujet

Gardez à l’esprit le sujet de votre désaccord et n’évoquez pas d’autres problèmes.

Les choses peuvent vite tourner au vinaigre lorsqu’une personne change de sujet pour parler de quelque chose pour lequel le couple s’est déjà disputé et qui, surtout, n’a rien à voir avec le désaccord actuel.

Concentrez-vous sur ce qui vous tracasse en ce moment.

Restez conscient de vos propres signaux de stress.

Si vous sentez que votre cœur commence à battre, que vos paumes commencent à transpirer et que votre tension artérielle augmente, faites une pause.

Prenez quelques respirations profondes et calmez-vous avant de dire quoi que ce soit.

Si nécessaire, quittez la pièce pendant un moment jusqu’à ce que vous puissiez discuter calmement du problème.

Utilisez des déclarations qui commencent par “je” pour décrire vos sentiments.

Dites quelque chose comme : “Je me sens inquiète lorsque tu dépenses beaucoup d’argent sans me le faire savoir au préalable. J’ai peur que nous ne puissions pas payer les factures à cause de ça”, au lieu de “Tu dépenses toujours trop et tu ne me le dis jamais, jusqu’à ce qu’il soit trop tard ou que je le découvre par accident ! ”

La première déclaration transmet vos sentiments à votre moitié, tandis que la seconde le mettra automatiquement sur la défensive.

Utilisez d’un peu de légèreté si les tensions augmentent et si vous en avez la possibilité.

Un peu d’humour peut vous aider à vous détendre tous les deux et à briser la tension grandissante.

N’ayez pas peur d’être la première à “reculer” dans une dispute, même si vous êtes sûre d’avoir raison.

Le but n’est pas de gagner à tout prix mais de trouver un terrain d’entente, de partager vos sentiments et d’arriver à une conclusion qui est acceptable pour vous deux.

3. Apprenez à écouter

L’écoute est un outil puissant dans les disputes. Souvent, s’arrêter pour écouter votre compagnon peut éviter beaucoup de malentendus et de bagarres.

Le problème, c’est que pendant une dispute, vous passez par un état par lequel les émotions s’emparent soudainement de votre corps et vous vous retrouvez déconnectée de la réalité si vous n’y prenez pas garde.

Il est important de ne pas se laisser submerger. Comment ? En choisissant le silence.

Lorsque les émotions se précipitent, au lieu de crier ce que vous pensez, faites une pause et restez calme.

Laissez votre cerveau absorber correctement les paroles de votre partenaire avant de parler à nouveau.

Il y a peu d’émotions pires au monde que de se sentir comme si votre partenaire ne tenait pas compte du tout de ce que vous dites.

Ou lorsqu’il juge vos paroles et les rejette.

C’est pourquoi il est crucial que vous vous assuriez que votre partenaire sache que vous l’écoutez attentivement à chaque étape du processus.

Vous pouvez le faire en utilisant des déclarations en miroir, dans lesquelles vous répétez ce que votre partenaire dit mais dans vos propres mots pour démontrer une compréhension positive.

4. Ne répondez pas du tac au tac

Si votre partenaire dit quelque chose qui provoque une forte réaction émotionnelle de votre part, ne répondez pas tout de suite.

“Laisse-moi réfléchir à ce que tu viens de dire” est une simple déclaration qui vous sera très utile.

C’est un excellent moyen de reconnaître que vous avez entendu votre partenaire, tout en donnant à vos émotions une chance de se calmer afin que vous puissiez répondre sans être sur la défensive.

5. Confirmez-lui que vous l’avez entendu

Une fois que votre partenaire a dit ce qu’il avait à dire, confirmez-lui que vous l’avez entendu.

Ce signal le rassurera et il vous permettra d’enchaîner calmement sur votre version des faits.

N’oubliez pas que la compréhension ne signifie pas nécessairement que vous êtes d’accord avec tout ce qui a été dit.

Cela signifie simplement que vous vous souciez suffisamment de votre couple pour écouter et vous mettre à la place de votre compagnon.

6. Choisissez le bon moment pour discuter des problèmes

Si vous avez un problème que vous souhaitez régler avec votre moitié, il est important de choisir le bon moment pour en parler.

La résolution des soucis se déroulera mieux s’il n’est pas déjà préoccupé et s’il est de bonne humeur.

7. Surveillez votre manière de vous exprimer

Ce que vous dites n’est pas la seule chose qui compte : il est essentiel de faire attention à comment vous le dites.

Essayez de réduire votre registre de voix habituel. Parlez d’une voix plus profonde.

Une voix stridente peut taper plus facilement sur les nerfs.

Détendez-vous. Lorsque vous êtes bouleversée ou stressée, votre corps se tend. Cela peut rendre votre voix agitée ou tendue.

Essayez de ralentir votre cadence lorsque vous parlez. Cela donnera à l’auditeur le temps de comprendre ce que vous essayez de lui dire.

Un autre risque de parler trop vite est que vous ne vous donnez pas assez de temps pour réfléchir à ce que vous êtes en train de dire.

Parler lentement vous donne le temps de choisir vos mots et de vous souvenir des autres clés pour parler avec un ton de voix positif.

8. Faites preuve de respect

Évitez de faire des hypothèses, basez-vous sur des faits concrets.

Pour résoudre un problème, vous devez vous assurer que vous comprenez votre partenaire.

Quand vous assumez des choses à sa place, vous créez des notions préconçues qui nuisent à une communication claire et positive.

Au lieu de supposer, demandez-lui directement si vos pensées sont exactes et laissez-le vous corriger si vous vous trompez.

Cherchez toujours à clarifier au lieu de supposer !

Vous devez aussi ne discuter que du comportement, pas de la personnalité.

Si vous avez un problème avec ce que votre partenaire a fait, ne vous lancez pas dans des attaques personnelles.

Discutez de ce qu’il a fait et des raisons pour lesquelles il vous a blessée ou vexée, jamais de qui ils sont en tant que personne.

9. N’oubliez pas que vous vous aimez

Les disputes entre les personnes ne devraient pas se transformer en défi, avec le besoin de “remporter” la bataille.

L’objectif doit être que les deux partenaires travaillent ensemble pour résoudre leurs problèmes, et non que chaque partenaire essaie de gagner l’un sur l’autre.

Coller des étiquettes sur qui à tort et qui a raison est contre-productif et inutile aussi.

Nous avons tendance à nous laisser emporter lorsque nous sommes bouleversés mais il est important de se rappeler que la personne avec laquelle vous vous disputez est aussi l’amour de votre vie.

Même les couples les plus heureux ne s’entendent pas sur tous les sujets.

Il est normal d’avoir des désaccords de temps en temps, tant que vous vous traitez avec amour et respect lorsque vous en discutez.

À lire aussi : Voici les 5 langages de l’amour que vous devez apprendre à maîtriser

10. Ayez de l’empathie

Les malentendus se transforment en disputes lorsque les couples ne comprennent pas les intentions de l’autre.

C’est là que l’empathie entre en jeu.

L’empathie est la capacité de comprendre les sentiments de quelqu’un d’autre.

Lorsque vous avez de l’empathie pour votre compagnon, vous pouvez vous mettre à sa place et voir les choses de son point de vue.

Avoir de l’empathie est essentiel pour résoudre pacifiquement les conflits relationnels.

Lorsque vous sympathisez avec votre moitié, vous lui accordez votre attention, réduisez les tensions et encouragez la compassion.

11. Acceptez de ne pas être d’accord sur tout

Qu’il s’agisse de politique, de religion ou de famille, il y aura des occasions où vous et votre partenaire ne serez tout simplement pas d’accord.

Dans ces situations, il vaut mieux accepter de ne pas être d’accord.

Cela signifie que vous acceptez tous les deux qu’aucun des deux ne changera d’avis sur une question.

Tant que la question à l’étude n’est pas urgente et n’a pas d’impact négatif sur la dynamique de votre famille, comme de mauvaises décisions financières par exemple, acceptez simplement de ne pas être d’accord et passez à autre chose.

12. Apprenez à pardonner

Les excuses ont beaucoup de force.

Elles représentent plus que vous disant que vous avez eu tort, elles sont aussi un moyen de montrer que vous êtes prête à assumer vos responsabilités.

Malheureusement, de nombreuses personnes ne présentent pas d’excuses sincères, même quand elles ont complètement tort.

En effet, des recherches ont indiqué que les “agresseurs” ont tendance à choisir de présenter de fausses excuses voire même de rester sur la défensive ou de ne pas s’excuser tout court.

Ne tombez pas dans ce piège.

Les excuses peuvent amener à la sympathie, l’empathie ou simplement à la compassion.

Elles ne veulent pas dire que vous admettez être en tort à 100% alors ne pensez pas aux choses de cette façon.

Si vous vous trompez complètement lors d’une dispute, des excuses honnêtes sont cruciales.

Pour vous excuser correctement, vous devez :

Dire que vous êtes désolée ;
Dire où vous vous êtes trompée, sans déplacer le blâme ;
Indiquer une façon d’éviter cela à l’avenir ou demander comment réparer vos erreurs ou s’il existe un moyen de vous faciliter la tâche à tous les deux.

Retenez ceci

Les disputes ne doivent pas toujours être résolues via l’accord des deux parties.

Parfois, elles peuvent se terminer par de minuscules compromis. Parfois par une nouvelle compréhension ou l’acceptation de ne pas être d’accord, tout en respectant les opinions de chacun.

Ce qui compte ensuite, c’est que vous et votre partenaire vous concentriez sur ce que vous aimez l’un de l’autre, afin que vous puissiez travailler ensemble pour aller au-delà de vos pires différends.

Et si votre partenaire et vous avez encore du mal à vous disputer après ces conseils, ne vous inquiétez pas : la thérapie de couple est également un excellent moyen pour vous aider à sauver votre couple.

Alors si votre relation est en danger, n’ayez pas peur de l’essayer !

À lire aussi : S’il t’aime vraiment, il ne t’abandonnera jamais !