Les Filles Qui Restent Célibataires Pendant De Longues Périodes Finissent Par Devenir Les Plus Heureuses

Peut-être étaient-elles célibataires au lycée et n’étaient pas habituées à être la petite amie de quelqu’un. Peut-être ont-elles eu quelques rencards depuis que leur ex les a quittés, mais que aucun ne s’est jamais transformé en quelque chose de sérieux.

Peut-être ont-elles décidé d’arrêter de fréquenter des hommes pour leur propre bien ou peut-être ont-elles fini par être seules malgré elles.

Quoi qu’il en soit, les filles qui passent beaucoup de temps sans relation amoureuse finissent par être plus heureuses que les autres.

Elles finissent plus heureuses, parce qu’elles ont appris à se sentir bien avec leur solitude. Elles sont capables de passer une nuit seule dans leur lit et de dormir en paix. Elles sont capables d’aller acheter des vêtements ou de faire leurs courses sans se sentir gênées de ne pas avoir quelqu’un pour partager ce moment. Elles apprécient d’être seules.

Elles finissent plus heureuses, parce qu’elles ont du temps à se consacrer à elles-mêmes, à agir de façon égoïste, à comprendre ce qui compte vraiment pour elles. Elles restent en contact avec leurs amis au lieu de s’éloigner. Elles poursuivent leurs rêves au lieu de les laisser filer. Ce sont des fonceuses. Dévouées et passionnées. Et aucun homme ne peut les distraire de leur but.

Elles finissent plus heureuses, parce qu’elles ont cultivé leur indépendance. Elles ont assez d’argent pour payer leur loyer et suffisamment de connaissances pour s’occuper de leur propre bien-être. Ce sont des survivantes. Des improvisatrices. Des femmes intelligentes qui ont les moyens de mener une vie épanouissante.

Elles finissent plus heureuses, parce qu’elles se rendent compte que l’amour n’est pas censé être le centre de l’univers. Ce n’est pas la raison pour laquelle elles se réveillent le matin et sortent le soir. Au lieu de courir après les garçons, elles poursuivent leurs espoirs et leurs rêves. Elles courent après l’avenir qu’elles savent avoir mérité.

Les filles qui restent célibataires pendant de longues périodes ne se soucient pas de la durée de leur célibat, parce qu’elles s’habituent à vivre de cette façon. L’idée de ne jamais se marier ne les dérange pas. Elles acceptent l’idée de toujours vivre seules. Elles se réjouissent du silence. Elles sont suffisamment fortes pour non seulement le supporter, mais aussi l’apprécier.

Et si ces filles trouvent quelqu’un, ce sera quelqu’un qui va les pousser vers l’avant. Quelqu’un qui les va les encourager à continuer à se battre, à ne pas abandonner et qui les laissera devenir la principale source de revenus. Ce sera quelqu’un qui sera heureux qu’elles aient leur propre vie, leurs propres projets et qu’elles ne les sacrifient jamais pour l’amour.
Ces filles ne perdront jamais leur individualité. Elles ne laisseront jamais leurs espoirs, leurs rêves ou leur éthique changer pour correspondre à la personne qu’elles ont trouvée.

Ces filles ne se perdront jamais dans le processus d’aimer quelqu’un. Leur grand individualité et leur force les rendent uniques et exceptionnelles. Elles ne sortiront qu’avec quelqu’un qui les fera se sentir encore plus fortes qu’elles ne le sont déjà. Quelqu’un qui les rendra encore plus heureuses qu’elles ne le sont déjà, même si elles sont déjà sacrément heureuses à la base.

En d’autres termes, les femmes qui restent volontairement célibataires le font non pas parce que c’est plus facile que d’essayer de trouver un partenaire, mais parce que leur vie est suffisamment heureuse sans partenaire. L’idée de ne jamais se marier n’effraie pas ces femmes. Cependant, quand les femmes qui restent longtemps célibataires choisissent finalement de nouer une relation, c’est généralement avec un partenaire fort qui les poussera et les amènera à accomplir encore plus de choses et d’être encore plus heureuses. Il y a même de grandes chances pour que ce soit avec quelqu’un qui a réussi sa vie et qui est heureux seul, mais qui est ouvert à un bonheur supplémentaire et différent avec un partenaire qui a la même mentalité, avec un état d’esprit semblable à celui des femmes typiquement célibataires mais 100 % uniques.