Please assign a menu to the primary menu location under menu

Relation

Aimer quelqu’un, c’est l’aimer tel qu’il est

Qu’est-ce que l’amour ? Cette grande question… Question éternelle à laquelle on peut apporter mille réponses !

Je crois que l’amour, c’est avant tout une question de partage et d’acceptation. Quand on aime véritablement quelqu’un, on aime tout de lui. On l’accepte tel qu’il est, sans désir de le changer. Pas fondamentalement en tous les cas.

Ainsi, si certaines choses nous déplaisent chez l’autre, c’est mauvais signe. Si l’on ne l’aime pas tel qu’il est, mieux vaut le laisser partir. Mieux vaut le laisser s’envoler.

Si la présence de l’autre ne nous rend pas heureux, il faut aussi le laisser partir. Lui redonner sa liberté et ne pas forcer les choses. Si en sa compagnie, vous vous surprenez à avoir envie de butiner d’autres fleurs, mieux vaut aussi le laisser partir…

Dans la vie, il faut faire des choix

On ne reste pas avec quelqu’un par paresse. On ne reste pas non plus par peur de la solitude ou par facilité. Si vous restez avec elle parce que vous avez peur de la faire souffrir en lui disant la vérité, sachez que c’est la pire des options. Parce que si vous ne l’aimez pas et si vous n’êtes là que par défaut, sachez qu’elle le sait. Elle le sent et c’est bien plus douloureux qu’une rupture en bonne et due forme.

Surtout ne croyez pas lui rendre service en faisant ce choix. Au contraire. Ce que vous faites et dommageable et plus le temps passe, plus ce sera difficile. Pour vous, comme pour elle.

Mais je sais que les ruptures sont douloureuses, même pour ceux qui les initient. Je comprends tout à fait votre crainte et votre décision. Ceci étant dit, il faut que vous compreniez à votre tour qu’il est nécessaire d’agir.

Vous devez faire preuve d’honnêteté. Vous devez trouver le courage de lui dire la vérité. Vous n’êtes pas ou plus heureux ? Vous ne l’aimez plus ? Alors, n’attendez pas plus longtemps et prenez la décision qui s’impose. 

L’amour est la plus belle chose au monde. Une chose qui se donne sans concession et sans rien attendre en retour. Alors, il n’y a rien de plus douloureux que de sentir que la personne qui partage notre vie ne reste que par culpabilité ou par devoir.

Comprenez aussi que ce choix, à la longue est un choix égoïste. Vous pensez avant tout à vous et pas à elle. Ne croyez-vous pas qu’elle mérite de rencontrer quelqu’un qui l’aime vraiment ? Quelqu’un qui l’aime comme vous ne serez jamais capable de le faire ?

Je ne vous connais pas et je ne connais pas votre partenaire mais je suis persuadée que vous méritez tous deux bien mieux que ça.

Vous avez des doutes ?

Maintenant je peux aussi comprendre vos doutes. Peut-être n’êtes-vous pas certain de ce que vous ressentez ? Mais je crois qu’à partir du moment où l’on doit se poser la question, ce n’est pas bon signe… Si vous vous demandez sans cesse “est-ce que je l’aime ?”, ce n’est pas bon signe.

L’amour se retrouve au quotidien. Dans chacun de ses gestes. Dans chacune de ses phrases. À chaque fois que son corps frôle le vôtre…

Aimer, c’est sourire devant la manière qu’elle a de s’étirer et de se frotter les yeux au réveil. Aimer, c’est sourire tout court. Sans cesse et sans raison. Le soir comme le matin.

Aimer, c’est la trouver belle même quand elle est épuisée par sa journée et qu’elle s’effondre en pyjama dans le canapé.

Aimer, c’est avoir envie de rire dès que vous découvrez son excitation face à l’annonce de l’arrivée de son groupe préféré dans votre ville.

Aimer, c’est être saisi par le désir à chaque fois qu’elle flirte discrètement avec vous.

Aimer, c’est être empli de bonheur quand vous réalisez tous les efforts qu’elle fait pour vous rendre heureux et vous faire plaisir.

Aimer, c’est l’aimer en toutes circonstances et dans tous ces (ses) moments

Parce qu’elle est chacun de ces personnages. Chacune de ces humeurs. Chacun de ces instants. Elle est la femme belle, la femme triste et la femme fatiguée. Elle est chacun de ses défauts et chacune de ses qualités. Elle est ce tout que l’amour devrait vous pousser à accepter sans même vous en rendre compte.

Aimer, ce n’est pas faire son marché !

Quand on aime quelqu’un, on aime tout de lui (ou presque !). Et si ce n’est pas ce que vous ressentez pour elle alors, rendez-lui sa liberté et reprenez la vôtre. Ni elle, ni vous ne pourraient être heureux dans cette configuration.

Parce qu’aimer, ce n’est pas comme faire ses courses au marché. Ce n’est pas choisir ce que l’on aime le plus et décider de jeter tout le reste !

Parce que la laisser vous aimer quand vous ne pensez qu’à partir est complètement injuste. À nouveau, vous méritez mieux que ça. Ne jouez pas avec elle. Ne la menez pas en bateau. Ayez le courage d’être sincère et transparent sur ce que vous ressentez, quand bien même votre décision n’est pas arrêtée.

Nous avons tous une âme sœur qui nous attend quelque part

Que ce soit elle ou vous. En restant ensemble, vous vous privez de toutes les belles opportunités qui pourraient se présenter à vous. Toutes ces belles histoires que vous pourriez vivre.

Si vous savez que ce n’est pas elle, pourquoi rester ? Par facilité ? Par flemme ?

Quel dommage !

Si vous ne le faites pas pour elle, faites-le pour vous. Parce qu’il y a aussi quelqu’un qui vous attend, quelque part.

Quelqu’un qui aimera vous voir rire devant ces comédies que vous aimez tant. Quelqu’un qui sera heureux de s’occuper de vous après vos longues journées. Quelqu’un qui vous aimera dans vos moments d’euphorie comme dans vos moments de tristesse. Quelqu’un qui aimera votre tempérament passionné.

Quelqu’un qui vous regardera comme si vous étiez la huitième merveille du monde. 

Personne n’est parfait

On est bien d’accord… Je ne dis pas qu’aimer quelqu’un, c’est aimer toutes ses manies et tous ses défauts sans exception. Mais c’est en tous cas accepter la totalité de ces choses et les considérer avec tendresse. Si la moindre de ses faiblesses vous énerve, ce n’est pas le signe d’un amour véritable…

Je ne dis pas non plus qu’une relation amoureuse n’est que joie et paillettes. Non, aimer quelqu’un et construire une relation amoureuse avec celui-ci exige un gros travail et beaucoup d’efforts. Mais quand on ne s’imagine pas du tout vivre avec les défauts de l’autre, c’est que l’on n’est pas faits pour être ensemble.

Vous n’êtes pas parfait et elle n’est pas parfaite non plus. J’en ai bien conscience. Je suis même sure que certains de ses défauts sont insupportables (et c’est pareil pour tout le monde). Mais ces défauts existent bel et bien, en chacun de nous et quand on aime quelqu’un, on apprend à vivre avec.

Parce qu’on ne peut pas vraiment changer les gens. On ne peut que les accepter tels qu’ils sont. Dans leur globalité.

Ce qui est certain, c’est qu’il n’y a qu’une chose plus terrible que la solitude : c’est être avec quelqu’un tout en ayant l’impression d’être seul.

Alors, s’il vous reste la moindre once de tendresse pour elle, ne lui infligez pas cela. Libérez-la de cette torture. Parce qu’en restant avec elle sans l’aimer, vous ne faites qu’alimenter ce sentiment terrible de solitude.

Si vous n’êtes pas capable de l’aimer dans ses bons comme dans ses mauvais moments, laissez-la partir. Si vous ne ressentez pas le besoin de l’appeler dès que vous recevez une bonne nouvelle, laissez-la partir. Si vous n’avez plus envie de prendre soin d’elle, rendez-lui sa liberté. Si elle n’est pas votre éternité, rendez-la à la vie.

Si vous ne voulez plus l’aimer, si vous n’aimez pas chaque partie de son être, laissez-la s’envoler.

Vous méritez le bonheur et pas une relation médiocre qui n’est finalement qu’un prison. Je suis sure que quelqu’un de merveilleux vous attend et l’attend elle aussi. Partez tous deux à la recherche de ce bonheur trop longtemps attendu en vain.