Peine d'amour

Ce n’est pas compliqué, c’est juste un con !

Je ne sais pas si les filles (moi y compris) sont tout bonnement stupides, ou croient en des mensonges afin de faire face au simple fait que, la personne qui les intéresse, est un con fini.

Parce que ce n’est pas compliqué. C’est extrêmement simple. Il ne vous apprécie pas assez pour vraiment être avec vous. S’il le voulait réellement, ce ne serait pas difficile

Vous pensez peut-être maintenant qu’il vous dit tout un tas de choses agréables. Que vous parlez de tout et de rien. Qu’il est votre meilleur ami.

Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne choisis pas des amis qui me font pleurer avant de m’endormir et me font attendre un message qui n’arrivera peut-être jamais.

C’est compliqué, simplement parce que vous inventez des excuses pour quelqu’un qui ne se soucie pas assez de vous pour s’engager.

« Voici une autre chose à prendre en considération : appeler quand vous dites que vous allez appeler est la toute première fondation de la maison de confiance et d’amour que vous essayez de bâtir. S’il n’est pas capable de poser cette toute première fondation alors chérie, tu n’es pas prête d’avoir une maison et dehors il fait froid ! » — Greg Behrendt

Ne craquez pas pour des mots. Craquez pour les actes derrière chaque mot. Parce que nous évoluons au sein d’une société pour laquelle les SMS sont une seconde nature. Les conversations sont ce qu’elles sont : une manière de passer le temps.

S’il se se montre pas à votre porte, prouvant son amour et son envie d’être avec vous, c’est parce qu’il est encore en chemin. S’il ne vous invite pas à un vrai dîner, c’est parce qu’il est en train de cuisiner pour vous.

S’il ne vous offre pas des fleurs, c’est parce qu’il sait que vous préférez les chocolats. S’il ne vous amène pas rencontrer sa famille, c’est parce qu’il amène sa famille pour vous rencontrer.

Je me fiche du point auquel sa famille peut être compliquée, s’il souhaite que vous fassiez partie de sa vie, il souhaite que vous soyez présente à 100%, même dans les situations compliquées.

Il est facile de craquer pour des mots « virtuels ». Mais les personnes qui comptent réellement sont celles qui sont là. Celles qui sont là lorsque votre monde s’écroule à vos pieds, et que vous êtes impuissante.

Celles qui viennent, quelle que soit l’heure, simplement pour vous tenir la main et que vous n’ayez pas à affronter la situation toute seule.

C’est facile de craquer pour celui qui ne dit que les mots justes, mais tout le monde peut le faire. Ceux qui sont rares sont ceux qui font des choses pour vous. Ceux qui font une heure de route pour vous voir vingt minutes.

Ceux qui vous achètent un petit cadeau le jour d’obtention de votre diplôme, parce qu’ils peuvent voir dans votre regard que vous êtes trop anxieuse pour assister à votre propre remise de diplôme.

Ceux qui s’asseyent silencieux à côté de vous lorsque vous êtes malade juste pour pas que vous soyez seule.

Les actes auront toujours plus de poids que les mots, et dans l’adversité, il y aura ceux qui seront présents et ceux qui vous enverront le SMS classique « j’ai eu un problème. » ou « est-ce qu’on peut se voir plus tard? ».

Vous n’êtes pas un « rendez-vous ». Les gens ne peuvent simplement pas venir lorsque ça leur chante et reprogrammer à leur propre convenance. La vie est ainsi. La vie est faite d’inconvénients. Mais on se débrouille comme l’on peut et essayons de faire fonctionner les choses.

Il tentera toujours de trouver une excuse pour justifier qu’il ne puisse pas être avec vous. Tandis que celui qui sera le bon n’aura besoin que d’une raison pour faire fonctionner les choses et il le fera. Les garçons utilisent souvent le terme « c’est compliqué ». Les hommes sont honnêtes quant à leurs intentions.

Au moment-même ou vous arrêterez de croire ses excuses, je vous promets qu’il s’en ira. Et je sais que ce n’est probablement pas ce que vous voulez. Je sais que vous devez vous dire, mais je l’aime.

Je ne peux pas imaginer ma vie sans lui. Quand vous prendrez conscience de votre propre valeur, vous regarderez en arrière, et aurez presque pitié de la personne que vous étiez alors.

Parce que la seule chose compliquée dans ce genre de situations, c’est que vous lui ayez permis de durer plus longtemps qu’elle n’aurait dû.

Et si c’est compliqué, c’est parce que vous permettez que ça le soit.

Annabelle S.
Née et élevée à Gatineau, femme au foyer et heureuse maman de 2 enfants. Je suis une grande passionnée, en tout et par tout. Mais ma grande obsession, c’est l'écriture. J’ai toujours écrit, tenu des blogs, gribouillé des carnets par dizaines et récité des poèmes. Les lettres, la littérature c’est dans le cœur et on n’y peut rien.