Lettre ouverte à cet homme que je ne pouvais pas attendre plus longtemps

Je n’attendrai plus que tu me donnes une réponse.

Je ne peux plus t’autoriser à douter de ton amour pour moi. Je n’attendrai plus que tu me donnes une réponse définitive, je ne peux plus supporter tes dérobades face à mes questions, face à mon besoin de savoir si tu veux être avec moi.

Je sais que tu trouves toujours des échappatoires afin d’éviter de me confronter, afin de cacher cette indécision qui m’a obligée à rester en suspens jusqu’à aujourd’hui. Je sais que tu n’as aucune réponse. Je sais que si tu pouvais continuer à ta manière, tu me laisserais dans l’attente pour le reste de ma vie.

Je ne peux plus te laisser aller et venir à ta guise. Si tu es incapable de me répondre « oui » ou « non », si tu es incapable d’avoir des certitudes, je refuse de continuer à espérer que nous puissions être un couple.

1. Je ne peux plus te laisser continuer à prendre toutes les décisions :

Tu en as pris suffisamment et il est temps que tu comprennes à quel point c’est injuste pour moi et que ça doit cesser, ici et maintenant. Tu t’es toujours assuré de pouvoir faire les choses à ta manière. Tu me parlais quand tu en avais envie et m’évitais quand tu le souhaitais.

Tu étais gentil quand ça t’arrangeait et je devenais ton souffre-douleur dès que tu en ressentais le besoin. Je ne peux plus te laisser continuer à me traiter comme ta marionnette, parce que le fait que tu me prennes pour acquise me brise le cœur. Ça ne peut plus continuer.

2. Je ne peux plus attendre que tu décides de transformer notre relation en quelque chose de sérieux :

Tu ne peux plus me laisser dans l’attente. Je ne peux vraiment plus continuer à subir ça et je choisis de me protéger à partir de maintenant. Tu ne peux plus me dire que « tu as besoin de temps » avant de t’engager, de faire des promesses, de faire de notre couple une affaire sérieuse, parce que je ne suis plus là pour entendre tout ça.

Je ne te laisserai plus me marcher dessus. Je t’ai aimé, mais je n’ai jamais été aveugle au point d’oublier de m’aimer moi. Je ne peux plus de trouver des excuses.

Au fond de moi, je sais que tu me traiteras toujours ainsi ; comme si nous pouvions un jour devenir quelque chose, une fois que tu seras prêt … Si nous en sommes encore à l’étape des incertitudes, à ce moment où tu n’es sûr de rien (ni de moi, ni de nous), il est temps que tu me laisses dissiper tous tes doutes.

3. Je ne peux plus avoir l’impression que je ne te suffis pas :

Pendant tout ce temps, tu m’as donné l’impression que tu serais toujours trop bien pour moi. L’impression que je ne serai jamais assez bien pour toi, alors même que j’avais fait tout ce qui était en mon pouvoir pour te prouver que je t’aimerai toujours plus que tout. Puis j’ai réalisé que jamais je ne suffirai à un homme qui n’a jamais vraiment voulu être avec moi. Je ne gâcherai plus mon amour pour quelqu’un comme toi.

Il ne peut plus y avoir d’entre deux. Soit c’est noir, soit c’est blanc. Soit tu me veux, soit tu ne me veux pas. Tu n’as pas le droit de me donner l’impression d’être trop nulle pour te courtiser, pour te conquérir ou pour que tu tombes amoureux de moi. Je n’essaierai plus parce que je sais que je suis assez bien et que je l’ai toujours été. Tu ne le vois pas, parce que tu n’en as pas envie.

4. Je ne me contenterai plus de moins que ce que je mérite vraiment :

Cette fois, je vais t’oublier définitivement parce que je ne peux pas me contenter de quelqu’un qui ne me mérite pas. Je ne veux pas emmener ma vie dans cette direction. Je ne veux plus que tu me traites ainsi, parce que je sais que je mérite mieux. Tu m’as traitée comme une option, tout en sachant que pendant tout ce temps, je n’avais fait que t’aimer.

Tu sais que je ne mérite pas les douleurs que tu m’as infligées. Au fond, tu sais que tu es fautif, tu sais que je mérite mieux, bien mieux que tout ça et pourtant, tu n’as jamais rien fait pour arranger les choses. Tu n’as fait que continuer à me détruire, à me donner l’impression que j’étais une idiote de t’avoir confié mon cœur.

Je suis détruite, mais je me sens forte. Je n’aurais jamais dû t’attendre aussi longtemps. J’aurais dû faire une croix sur toi dès la première fois où tu m’as fait du mal ; mais je me disais que tu finirais par changer, que tu changerais. Je dois arrêter d’espérer que tu finisses par voir ma juste valeur, par avoir peur de me perdre.

Je n’attendrai plus que tu me dises ce que je représente pour toi, que tu n’aimes personne d’autre que moi. J’accepte la réalité, j’accepte le fait que jamais tu n’arrêteras de jouer avec moi et de me briser le cœur encore et encore. Je choisis de t’oublier parce que je crois en l’amour véritable et je sais qu’il me trouvera. Tu n’es pas l’homme de ma vie et je l’accepte. Je ne ferai plus jamais l’erreur de te laisser entrer dans ma vie.