Si votre conjoint fait ces 5 choses, c’est un PERVERS NARCISSIQUE

De véritables vicieux.

Mon ex-mari était maltraitant : physiquement, sexuellement et surtout psychologiquement. (À tous ceux qui penseront à l’expression : « Les bâtons et les pierres peuvent me briser les os, mais les mots ne m’atteindront jamais » ils ont visiblement du mal à ressentir quoi que ce soit.)

En bref, mon ex était un pervers narcissique – un sociopathe fini.

Lors de notre séparation, après presque 8 ans de mariage, il s’en alla avec des morceaux de moi : ma fierté, mon estime de soi, mes espoirs et mes rêves. Il n’a pas pris ces choses à l’aide de ses mains mais à l’aide de ses mots.

Mais les pervers narcissiques sont rusés : ils sont très doués pour vous donner l’impression d’être tout le contraire de ce qu’ils sont réellement — tellement doués parfois, qu’il est difficile de s’apercevoir que l’on est victime de violences psychologiques.

Ouvrez enfin les yeux grâce aux indices que j’ai réussi à isoler :

1. Il vous fait croire que tout est votre faute.

Les pervers narcissiques ne font pas toujours preuve de méchanceté pure et simple ; la plupart du temps ils sont même charmants et compatissants. Une minute vous êtes en pleine dispute et la minute d’après, il vous dit d’une voix douce « écoute mon cœur, je ne veux pas me battre avec toi. Je sais que tu n’as pas pu t’empêcher de gâcher notre soirée et qu’il t’est difficile d’être moins émotive. »

Vous voyez ce qu’il essaie de faire en vous parlant comme ça ? Au lieu de se concentrer sur le vrai problème, il vous insuffle l’idée qu’en fait, d’une manière ou d’une autre, vous êtes responsable de la dispute. C’est parce que les pervers narcissiques se déchargent constamment des responsabilités et que rien n’est jamais leur faute.

2. Il vous « endort »

Un homme abusif vous endort en changeant, déformant et inventant des choses dans l’intention de vous faire douter se vos propres souvenirs, de votre perception et même de votre santé mentale. C’est aussi l’une des tactiques « célèbres » employées par les pervers narcissiques.
Je n’oublierai jamais le moment où j’ai découvert que mon mari me trompait après qu’il ait accidentellement laisser sa boîte mail ouverte. Quand je l’ai confronté, au lieu de s’excuser, il a explosé et s’est mis à ME hurler dessus.

« Tu les as mal lus. Je n’arrive pas à croire que tu ne me fasses pas confiance ; c’est bien ton genre de ne pas me faire confiance. Je n’en reviens pas de devoir supporter ça ! Tu es en train de foutre en l’air notre mariage. »

Après avoir répété plusieurs jours, avec une insistance acharnée, qu’il ne me trompait pas, je me suis retrouvée à me demander si oui ou non j’avais inventé tout ça. Quand un pervers narcissique sait qu’il n’a aucune excuse, il en invente une (et vous oblige à vous demander si ce n’est pas vous qui êtes délirante.)

3. Tout est votre faute.

Ce point semble être le même que le point 1, mais détrompez-vous et croyez-moi quand je vous dit que c’est très différent. Ici, nous faisons référence à la tendance des pervers narcissiques à blâmer les autres de tous les problèmes qu’ils rencontrent dans leur vie.

Il a de piètres résultats à son travail ? Eh bien, c’est votre faute, parce que vous le stressez lorsqu’il est à la maison. Des problèmes avec la justice ? Vous le mettez tellement en colère qu’il s’est échauffé et a fini par causer un accident. Malheureux dans son mariage ? C’est sans aucun doute parce que vous êtes une épouse terrible.

En bref, toutes les choses malheureuses qui lui arrivent, arrivent à cause de vous, vous, vous et jamais de lui. Il est parfait, vous êtes débile, fin de l’histoire.

4. Il vous démolie.

Les pervers narcissiques ont conscience de n’avoir pas grand-chose pour eux donc ils exercent leur emprise sur leurs victimes essayant de contrôler leur manière de penser. (Parce que si vous arriviez à penser par vous-même, vous seriez capable de réaliser à quel point vous méritez mieux.)

S’ils arrivent à vous insuffler l’idée que vous êtes moche/inutile/pathétique/stupide, vous commencerez à y croire et à vous cramponner davantage à lui parce que vous pensez (à tort) que vous ne pouvez pas avoir mieux. Et une fois que vous vous serez persuadée de n’avoir aucune estime de soi, le pervers narcissique arrivera à vous faire croire tout ce qu’il veut. Et ce qu’il vous poussera à croire ne servira qu’une seule personne : lui-même.

5. Il vous isole.

Il vous découragera et vous empêchera de voir vos amis parce que —SUSPENSE ! — ils pourraient avoir percé à jour son manège et vous convaincre de le quitter. S’il s’efforce de vous « réparer », il ne peut pas tolérer que vos amis gâchent son dur labeur, certainement pas avec leurs conseils malavisés.

Il vous convaincra aussi que vos amis ne « comprennent » pas combien il vous aime et que vous n’avez de toute façon pas besoin d’eux puisque vous l’avez lui.