Skip to Content

Comment prendre soin de votre ventre après l’accouchement ?

Comment prendre soin de votre ventre après l’accouchement ?

À quoi va ressembler votre ventre après l’accouchement ?

Les vergetures disparaissent-elles ?

Comment en prendre soin ?

Enfant né, ventre perdu ?

C’est l’espoir de nombreuses femmes enceintes.

On est souvent déçue quand le ventre est toujours là après la naissance.

Il n’est pas rare que vous ayez l’impression d’être enceinte, même six mois après l’accouchement.

Alors pourquoi est-ce si facile pour les mannequins, les stars et les influenceuses d’Instagram de paraître parfaites, seulement quelques jours après l’accouchement ?

Notre corps après la naissance est bien trop souvent un problème.

Les vergetures nous gênent.

C’est aussi la raison pour laquelle on tombe souvent des nues après l’accouchement si le ventre ne disparaît pas immédiatement après la naissance.

Pour certaines mamans, la récupération est très rapide, mais dans la plupart des cas, cela prend des semaines ou des mois.

D’ailleurs, il arrive souvent que les femmes ne retrouvent jamais leur forme d’avant la grossesse.

Après tout, notre ventre nous a donné nos enfants !

À quoi ressemble le ventre après l’accouchement ?

Chaque ventre de grossesse est différent, tout comme le ventre après l’accouchement.

Certaines remarquent l’apparition de vergetures, alors que d’autres non !

En fonction de la taille du bébé, de la prise de poids pendant la grossesse et de ses propres caractéristiques physiques telles que la stabilité du tissu conjonctif, le volume musculaire et le poids avant la grossesse, la grossesse exige différentes choses du corps féminin.

Ainsi, certaines femmes ont de la chance et leur ventre redevient « normal » très rapidement après l’accouchement.

Tandis que pour d’autres cela prend un peu plus de temps.

Certaines gardent des vergetures après l’accouchement, alors que d’autres n’ont pas ce problème.

Clairement, si vous avez accouché plusieurs fois, votre ventre après l’accouchement ne peut pas être le même que lorsque vous n’étiez pas enceinte.

Mais même si votre ventre après l’accouchement peut entrer en collision avec votre idéal de beauté et celui de la société, vous devriez être fière.

En effet, celui-ci a produit le miracle ou les miracles que vous appelez vos enfants.

D’ailleurs, on voit de plus en plus de femmes célébrer cela avec des photos candides de leur ventre sur Instagram après l’accouchement.

Pourquoi le ventre reste-t-il gonflé après l’accouchement ?

Le bébé est sorti, alors pourquoi mon ventre est-il toujours aussi gonflé ?

Pendant la grossesse, notre corps fait des choses incroyables – l’utérus se dilate plusieurs fois et pousse tous les organes de l’abdomen sur le côté pour faire de la place.

En retour, nos muscles abdominaux se fendent et se relâchent.

Des craquements apparaissent sur la peau : les vergetures.

Après l’accouchement, votre utérus peut être vide, mais il ne s’affaisse pas comme un ballon dégonflé.

Le corps a besoin de temps pour inverser les modifications qu’il a apportées à la grossesse.

Et à chaque naissance, il faut plus de temps pour que les exercices postnatals et l’entraînement musculaire montrent leurs effets.

Quand le ventre disparaît-il après l’accouchement ?

Quand les vergetures disparaissent-elles ?

Vous avez probablement autre chose à faire dans les premières semaines après l’accouchement que de vous occuper de l’esthétique de votre ventre.

Sauf si votre salaire dépend de votre physique !

Mais même si vous faites assidûment des exercices postnatals et faites attention à votre alimentation, vous ne devez pas vous attendre à des résultats trop rapides.

Ma sage-femme disait toujours à propos du ventre après l’accouchement :

Le ventre gonfle en neuf mois et disparaît en neuf mois !

Et elle avait raison à ce sujet.

Selon le tissu conjonctif et l’engagement personnel, il faut généralement environ neuf à douze mois pour que le ventre retrouve sa forme d’origine.

Ou bien, pour qu’il ne ressemble plus à un ventre de grossesse.

Les vergetures après l’accouchement

Pendant la grossesse, la peau est extrêmement tendue, notamment sur le ventre, mais aussi sur les hanches, les cuisses, le haut des bras et les seins.

Les vergetures sont de fines déchirures des fibres musculaires du tissu sous-cutané, à travers lesquelles miroitent les vaisseaux sanguins rougeâtres-bleuâtres.

Ce n’est qu’environ six mois après la naissance, lorsque la peau se contracte à nouveau, que les rayures deviennent plus pâles, cicatricielles et finalement seulement visibles sous forme de fines lignes blanc-argent.

Qu’une femme ait ou non des vergetures pendant la grossesse varie d’une personne à l’autre et dépend finalement du type de peau et de l’élasticité de la peau.

Les jeunes femmes sont plus susceptibles d’avoir des vergetures que les femmes plus âgées enceintes pour la première fois.

En effet, la peau jeune a un collagène moins stable que la peau plus âgée.

Et parce que le tissu conjonctif faible se déchire plus facilement, les femmes à la peau claire et fine sont également plus à risque que celles aux cheveux noirs.

Les femmes qui ont déjà donné naissance à un enfant sont plus susceptibles d’avoir des vergetures que les femmes enceintes de leur premier enfant.

Mais les femmes qui font de l’exercice pendant et avant la grossesse sont moins susceptibles de développer des vergetures que les femmes qui ne font pas d’exercice.

Peut-on prévenir les vergetures ?

Non !

Mais il y a certaines choses qui maintiennent l’élasticité du tissu conjonctif.

Il s’agit essentiellement d’une combinaison d’exercice, d’une bonne nutrition et de bons soins de la peau.

Même au début de la grossesse, lorsque le ventre n’a pas encore grossi, la peau peut être préparée à l’expansion à venir.

Que peut-on faire pour renforcer la peau et donc limiter l’apparition des vergetures ?

  • Limiter les vergetures grâce à une bonne nutrition

La vitamine E (tocophérol) est la « vitamine de la peau », un puissant antioxydant qui protège la peau des radicaux libres.

Pour la synthèse du collagène et le renforcement du tissu conjonctif, le corps a besoin de vitamine C et de l’acide aminé essentiel lysine. 

  • Boire beaucoup pour limiter les vergetures

L’équilibre hydrique est régulé de l’intérieur.

Si vous buvez suffisamment de liquides, votre peau est généralement plus élastique. 

  • Limiter les vergetures grâce à l’hydratation de la peau

N’oubliez pas d’utiliser une lotion adaptée pour votre type de peau.

D’ailleurs, n’oubliez pas non plus d’appliquer un SPF !

  • Massage à sec pour limiter les vergetures

Traiter les zones appropriées du corps, c’est-à-dire l’abdomen et les cuisses, à partir du troisième mois de grossesse aussi souvent que possible, mais au moins une fois par jour.

  • Massage par pincement pour limiter les vergetures

Votre bébé appréciera également le massage affectueux de l’abdomen.

L’huile et le beurre de karité en particulier sont idéaux pour un massage plumeux, car une crème moins riche est souvent déjà absorbée avant que le massage ne commence à faire effet.

  • Douches alternées froid-chaud pour limiter les vergetures

Tenez la pomme de douche au-dessus de votre pied droit et faites-la glisser le long de votre jambe droite, jusqu’à votre taille vers votre ventre.

Idem sur la jambe gauche.

Après cela, passez à de l’eau tiède et non chaude.

Puis, terminez par une douche froide.

  • Gymnastique pour limiter les vergetures

Des exercices d’étirement soigneux sont idéaux pour la colonne vertébrale et préviennent les maux de dos – mais aussi les vergetures ! 

  • Stimulation du métabolisme pour limiter les vergetures

La baignade est particulièrement agréable contre les sensations de tension de la peau chez la femme enceinte. 

  • Drainage lymphatique pour limiter les vergetures

Il permet d’améliorer l’évacuation des déchets de l’organisme et de renforcer la peau, même pendant la grossesse.

Le ventre après l’accouchement est le témoin du stress vécu par le corps 

Immédiatement après l’accouchement, qu’il s’agisse d’un accouchement naturel ou d’une césarienne, le corps a d’abord besoin de temps pour récupérer.

Vous devez vous accorder une pause de six à huit semaines et faire approuver par votre gynécologue le début de votre programme de rééducation.

Cela vaut également pour les premiers exercices sportifs.

Si votre corps a également grossi pendant votre grossesse, alors passer à une alimentation saine et variée en tenant compte de votre apport calorique actuel est tout à fait faisable.

Cependant, vous devriez éviter tout régime radical – cela ne ferait que stresser inutilement votre corps.

Soit dit en passant, l’allaitement brûle également beaucoup de calories, c’est pourquoi, en plus des avantages pour le bébé, il peut également avoir un effet positif sur votre corps après l’accouchement.

La quantité de stress imposée au corps dépend du déroulement de l’accouchement.

Par exemple, combien de temps a-t-il fallu à la maman pour accoucher ?

Un accouchement qui se termine en cinq heures est généralement moins épuisant qu’un accouchement qui dure 18 heures.

En cas de blessures au col de l’utérus ou au périnée, s’asseoir, marcher et aller aux toilettes font mal.

Il faut deux semaines ou plus pour que ces blessures guérissent.

Lorsque l’utérus se contracte, les mères pour la deuxième fois, en particulier, ressentent souvent de fortes douleurs après l’accouchement.

Les femmes qui ont eu une césarienne ressentent souvent des douleurs lorsqu’elles se tiennent debout, montent des escaliers ou prennent leur bébé, pendant des semaines.

Après l’accouchement, les muscles de la paroi abdominale et du tissu conjonctif sont particulièrement étirés et le plancher pelvien est extrêmement faible.

Les femmes le remarquent lorsqu’elles ont des fuites urinaires involontaires, lorsqu’elles éternuent, toussent ou rient.

Certaines pensent même qu’elles sont ouvertes jusqu’au ventre !

Mais non !

 Il faut beaucoup de temps avant que tout puisse être rechargé à fond sans être endommagé.

C’est pourquoi il est si important d’y aller doucement pendant les six à huit premières semaines après l’accouchement.

Le plancher pelvien se compose de trois couches musculaires : la couche la plus externe est formée par les muscles sphincters, qui s’étendent autour de l’urètre et de l’anus comme une figure en huit.

La couche intermédiaire traverse et relie les deux os du siège.

La couche la plus interne se trouve au-dessus des deux autres et les organes sont installés dessus.

L’interaction crée une base qui stabilise le milieu du corps.

Flexible et dynamique à la fois, car elle doit faire des choses opposées – ce qui caractérise le plancher pelvien.

Celui-ci maintient les organes abdominaux dans la bonne position et garantit ainsi que nous pouvons retenir l’urine et les selles.

Mais il s’ouvre aussi quand on doit aller aux toilettes.

Il porte le bébé pendant la grossesse et s’étire pendant l’accouchement. 

Il s’ouvre également pendant les rapports sexuels afin que le pénis puisse être inséré dans le vagin.

Néanmoins, les mères peuvent et doivent faire quelque chose pour les muscles affaiblis immédiatement après l’accouchement

Le plancher pelvien maintient le corps de l’intérieur.

S’il est faible, il peut entraîner de l’incontinence, des problèmes sexuels et des difficultés à marcher.

Plus une femme a d’enfants, plus la pression sur le plancher pelvien est grande – et le risque de développer une faiblesse.

C’est pourquoi faire de la rééducation du plancher pelvien est essentiel.

D’ailleurs, c’est ce qui devrait déjà se passer dès la fin de l’accouchement : soulager spécifiquement le plancher pelvien au lieu de le tendre en permettant à la femme :

  • se reposer, surtout sur le ventre
  • porter le moins possible
  • élever le bassin aussi souvent que possible – par exemple avec un oreiller
  • allaiter le bébé couchée et non assise
  • se lever sur le côté.

Il est également très important de manger d’une manière qui n’entraîne pas de constipation.

À lire aussi : 23 Idées originales de jeu pour faire deviner une grossesse

Ventre après l’accouchement : les étapes de la régression

Pendant la grossesse, votre plancher pelvien, vos muscles abdominaux et les ligaments de vos organes se sont extrêmement étirés.

La peau aussi est étirée et les vergetures changent de couleur.

  • Régression utérine 

Au cours des 2 premières semaines après l’accouchement, l’utérus régresse et reprend la taille d’une poire.

Après une césarienne, cette régression prend généralement plus de temps.

Vous pouvez soutenir le processus en vous allongeant sur le ventre pendant 10 à 15 minutes plusieurs fois par jour.

  • Excès de peau

Il faut être patiente ici.

Cela peut prendre un certain temps pour que cela s’estompe.

Si vous avez un ventre assez gonflé après l’accouchement, la peau ne se reforme parfois pas complètement.

Des soins de la peau et des massages abdominaux réguliers peuvent aider.

  • Césarienne 

Le ventre gonflé après une césarienne prend souvent plus de temps pour disparaître qu’après un accouchement naturel.

Un bourrelet se développe parfois au-dessus de la cicatrice, ce que de nombreuses femmes appellent un ventre affaissé.

La technique de suture, mais aussi le soin des cicatrices, jouent ici un rôle.

  • Diastasis recti

Chez certaines femmes, la diastasis recti, l’écart entre les muscles abdominaux droits, persiste même après l’accouchement.

Cependant, jusqu’à trois centimètres sont considérés comme normaux.

Si cela ne disparaît pas tout seul avec le temps, vous devriez clarifier cela avec votre médecin.

Quels sont les effets de l’entraînement des muscles abdominaux profonds sur le ventre après l’accouchement et les vergetures ?

En entraînant les muscles abdominaux profonds, votre ventre s’aplatira avec le temps.

Et votre taille redeviendra également plus petite.

Globalement, vous aurez plus de tension au milieu de votre corps et vous vous sentirez plus stable.

Car en plus de l’apparence de l’abdomen, il est bien sûr également important que les muscles retrouvent leur tension et remplissent leur fonction de maintien et de soutien.

Il y a des femmes avec un ventre plat, mais peu de tonus musculaire.

Ces femmes peuvent avoir un ventre plat, mais avoir tout de même des maux de dos ou une sensation de faiblesse au niveau du ventre, car les muscles abdominaux ne sont pas suffisamment étirés.

Bien sûr, vous pouvez atteindre les deux avec la gymnastique de rééducation.

Un ventre plus plat et un corps stable !

1. Comment se débarrasser de la peau superflue et des vergetures du ventre après l’accouchement ?

Si vous souffrez toujours de diastasis recti, je vous recommande de n’entraîner les obliques que de manière statique.

Vous devez également vous abstenir de faire des redressements assis obliques pour le moment, car ce type d’entraînement dynamique des muscles abdominaux provoque une tension sur la ligne médiane des muscles abdominaux et un diastasis droit ne peut pas se fermer ou, dans le pire des cas, s’agrandir.

Il en va de même pour l’entraînement du recti abdominis avec des redressements assis, des craquements, des planches ou des exercices à levier long.

Ces exercices ne doivent être effectués que lorsque le diastasis recti est fermé ou qu’une tension suffisante peut être accumulée au milieu du corps.

2. Renforcez votre ventre après l’accouchement grâce à la gymnastique postnatale

Si vous ne savez pas quels exercices postnatals façonneront votre corps après l’accouchement, quels exercices sont utiles ou même nocifs, vous pouvez également participer à un cours postnatal.

Tout le corps est entraîné, mais principalement le plancher pelvien ainsi que les muscles abdominaux et dorsaux profonds.

Ici, vous pouvez également découvrir quels exercices vous aideront.

Vous apprendrez également quels changements physiques pourraient également être importants pour vous à l’avenir.

À lire aussi : 50 Idées pour une annonce de grossesse au papa

3. Ventre après l’accouchement : le retour à la normale grâce à la nutrition

Même avec un programme de remise en forme plus intensif comme le jogging, vous devriez d’abord y aller doucement.

Après la gymnastique de rééducation, vous pouvez, par exemple, oser revenir aux sports d’endurance avec des cours pour les mamans.

Pendant la grossesse, le corps accumule environ 4 kg de réserves de graisse pour l’allaitement.

Parce que produire du lait maternel coûte de l’énergie.

Une femme qui allaite a besoin d’environ 500 kcal de plus par jour, ce qui entraîne une perte de poids chez de nombreuses femmes dans les mois qui suivent l’accouchement, ce qui se remarque également sur le ventre.

4. L’équilibre alimentaire pour vous débarrasser de votre ventre après l’accouchement et des vergetures

Des exercices spéciaux pour les muscles abdominaux ferment le diastasis recti et rendent l’estomac à nouveau plus plat.

Vous pouvez également favoriser la perte de poids après l’accouchement avec une alimentation équilibrée et saine.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Beaucoup de graisses insaturées, de protéines et de légumes.

Mais moins de glucides simples sous forme de pâtes, de riz et de pain.

Vous devez également éviter les régimes radicaux.

D’une part, de tels régimes n’apportent généralement rien à long terme, mais le fameux effet yo-yo se produit souvent.

D’autre part, les toxines sont mobilisées à partir de vos tissus adipeux, qui passent dans le lait maternel que votre bébé boit.

Au lieu de cela, comptez sur l’exercice régulier et une alimentation saine et prenez un peu plus de temps pour le processus de perte de poids après la grossesse.

Ventre après l’accouchement : pourquoi ne réussissez-vous pas à le perdre ?

Vous faites régulièrement des exercices postnatals depuis des mois et faites attention à votre alimentation, mais vous avez toujours le ventre gonflé ?

Si les vergetures ne blanchissent pas, ne paniquez pas !

Voici les causes possibles :

  • Diastasis recti existant

Il est possible que votre diastasis recti n’ait toujours pas reculé.

En conséquence, votre ventre sera toujours gonflé vers l’avant, même après un certain temps.

La diastasis recti persistante peut être favorisée par de nombreux facteurs.

Entre autres choses, parce que vous n’avez pas suffisamment fait attention à la cicatrisation ou parce que vous avez fait trop d’efforts.

En cas de doute, demandez à nouveau à votre sage-femme ce qu’elle vous conseillerait dans votre cas personnel.

  • Muscles abdominaux trop tendus

Si le diagnostic est que votre diastase rectale est fermée, les éléments suivants pourraient en être la cause : votre paroi abdominale est toujours trop tendue dans son ensemble et vos brins de muscles abdominaux sont trop longs.

Une formation postnatale régulière aide également.

  • Excès de peau ou de graisse sous-cutanée

Un excès de peau qui n’a pas encore reculé ou de graisse abdominale que le corps a accumulée pendant la grossesse comme réserve pour l’allaitement peut également donner un aspect sphérique à l’abdomen.

D’ailleurs, de nombreuses femmes ne réussissent jamais à se débarrasser de leurs vergetures.

Une ceinture ventrale a-t-elle un sens après l’accouchement ?

Même les experts ne peuvent pas répondre à l’unanimité sur le fait de savoir si une ceinture a un sens après l’accouchement.

L’argument contre une ceinture abdominale est que les muscles eux-mêmes doivent travailler moins et s’atrophient.

De plus, le plancher pelvien est exposé à une plus grande pression due à une ceinture abdominale.

Par conséquent, une ceinture ne doit pas être portée en permanence et pas être trop serrée.

Mais si une femme a un ventre vraiment gonflé après l’accouchement ou une diastase rectale prononcée après l’accouchement, une ceinture abdominale peut être utile.

Dans ce cas, l’abdomen tire vers le bas et une ceinture ventrale soutient la femme en position debout.

Le diaphragme s’affaisse également après l’accouchement, ce qui rend la respiration difficile pour certaines femmes.

À lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur les symptômes du déni de grossesse