Skip to Content

Comment mettre en pratique la parentalité d’attachement ?

Comment mettre en pratique la parentalité d’attachement ?

Les principes de l’attachement parental sont conçus comme des lignes directrices pour les parents dans leur cheminement à travers la création du lien affectif avec leur enfant.

Ils sont basés sur des années de recherche.

Et ils aident avec succès les enfants à créer des relations saines avec leurs parents.

Mais pas seulement !

Grâce à cela, l’enfant crée aussi un lien de sécurité avec les autres adultes de sa vie.

Les principes sont adaptés aux différentes situations familiales et peuvent être appliqués dès la période de grossesse et de préparation à l’arrivée de votre enfant.

Si vous êtes intéressée par l’idée de créer un lien fort et sain avec votre enfant, voici quelques conseils que vous devez suivre.

1. Commencez dès la grossesse

La préparation commence dès que vous tombez enceinte.

L’importance de la préparation physique et émotionnelle à la grossesse et à l’accouchement, et plus tard le rôle des parents est indéniable.

Il est très important de faire des recherches et de vous éduquer sur la grossesse et l’accouchement, sur les options possibles pour l’accouchement et sur les soins de base pour un nouveau-né.

Il est également très important de se préparer à l’allaitement comme la meilleure façon de nourrir les nourrissons, qui fournit non seulement une alimentation idéale pour le nourrisson, mais offre également à l’enfant sécurité, confort et réponse à ses besoins.

L’éducation continue sur le développement de l’enfant et les stades de développement de l’enfant est également importante.

2. Le respect et l’amour sont les éléments essentiels pour donner à vos enfants une relation saine avec la nourriture

L’allaitement maternel est le meilleur aliment pour les nourrissons et les enfants qui répond à la fois aux besoins nutritionnels, mais aussi aux besoins émotionnels de l’enfant.

L’allaitement maternel adapté est une manière de nourrir les enfants non allaités, où l’acte de téter lui-même devient un moment pour tisser des liens et créer une relation avec votre enfant.

Ce principe comprend également l’alimentation en suivant les signaux de faim de l’enfant et, pour les enfants adultes, en les encourageant à manger quand ils ont faim et dans la quantité qu’ils peuvent.

3. Apprenez à répondre aux besoins de votre enfant

En répondant aux besoins de l’enfant déjà dans la période après la naissance, nous créons une relation avec l’enfant basée sur la confiance mutuelle.

Les nouveau-nés ne savent pas et ne peuvent pas se calmer tout seuls.

Il est tout à fait normal et naturel qu’ils aient besoin d’un parent calme et empathique qui réponde à leurs besoins et les aide ainsi à apprendre à réguler eux-mêmes leurs émotions.

4. Le contact physique est primordial

Porter des enfants et utiliser le toucher comme moyen de développer et de satisfaire les besoins des enfants est un principe essentiel de la théorie de l’attachement.

Les bébés ont besoin de contact physique et de proximité avec leur mère pour se développer correctement.

Porter les enfants est l’un des moyens de satisfaire les besoins de contact physique, d’attention, de sécurité, de stimulation et de mouvement de l’enfant.

Le contact peau à peau est extrêmement important pour le développement des nouveau-nés, ainsi que pour l’allaitement, le bain et le massage des bébés.

5. Répondez aux besoins physiques et émotionnels de sommeil de l’enfant

Les enfants ont des besoins aussi bien le jour que la nuit.

Faim, solitude, peurs, ils ont trop chaud, ils ont trop froid, etc.

Ils ont besoin d’un parent pour les apaiser et répondre à leurs besoins.

L’entraînement au sommeil a un effet néfaste sur le développement d’un enfant.

D’ailleurs, il peut avoir des conséquences à long terme pour l’enfant.

Tandis que le fait que l’enfant dorme avec ses parents a des effets positifs à la fois sur l’enfant et sur les parents.

6. Donnez des soins et une présence constants

Les bébés et les jeunes enfants ont un fort besoin de la présence physique de leurs parents.

Il s’agit le plus souvent de la mère.

Essayez de différer le plus possible la séparation d’avec l’enfant.

Et si vous devez vraiment vous séparer de l’enfant, assurez-vous qu’il est pris en charge par une personne qu’il connaît et qu’il aime.

L’enfant doit se sentir en sécurité quand il est au plus mal.

Il doit savoir vers qui il peut se tourner.

7. Pratiquez une discipline positive

Pratiquer la discipline des enfants d’une manière empathique et douce.

Elle ne doit pas être un danger pour la dignité de l’enfant.

D’ailleurs, la discipline positive renforce le lien entre le parent et l’enfant.

Au lieu de réagir au comportement, découvrez la cause du comportement de l’enfant et résolvez-le ensemble.

La punition n’est jamais la bonne solution.

De cette façon, vous détruisez tous vos efforts pour construire une relation de confiance avec votre enfant.

8. Recherchez l’équilibre dans votre vie personnelle et familiale

Il est plus facile de répondre aux besoins émotionnels des enfants si vous ressentez la paix et l’équilibre dans votre propre vie.

Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent dans votre éducation.

Apprenez à faire passer les gens en premier et n’ayez pas peur de dire non.

Vous vous amusez à élever vos enfants, mais vous consacrez également du temps à vous-même et à vos besoins.

À lire aussi : Confiance en soi de l’enfant : innée par nature ou acquise par l’éducation ?