Skip to Content

Relation toxique impossible : un mythomane peut-il aimer ?

Relation toxique impossible : un mythomane peut-il aimer ?

Vous êtes folle amoureuse de votre homme, mais vous voyez quelques signaux d’alarme. En effet, il a du mal à dire la vérité et vous avez repéré de nombreux mensonges blancs.

Bref, vous commencez à vous demander si votre homme n’est pas un menteur pathologique.

Et si c’est le cas, vous vous inquiétez : un mythomane peut-il aimer ? Qu’est-ce que cela signifie pour votre couple ?

Comment soigner la mythomanie ?

La mythomanie est un trouble de la personnalité dans lequel le patient a une tendance compulsive à mentir.

Cette maladie est également connue sous le nom de mensonge compulsif.

L’une des grandes différences entre le menteur sporadique ou « traditionnel » et le mythomane est que dans le premier cas, l’individu n’a aucune résistance à admettre la vérité, alors que la personne qui a la compulsion de mentir dit le mensonge pour son propre bénéfice ou celui de quelqu’un d’autre.

Il utilise le mensonge même s’il possède d’autres ressources à sa disposition. Le menteur pathologique n’a pas de morale, il est insensible et ne ressent absolument pas le besoin de réparer son erreur.

Comment repérer un menteur pathologique ?

Le mythomane est un individu qui ment de façon compulsive.

Parfois ce sont de petits mensonges, parfois ils sont élaborés et détaillés artistiquement, ce qui amène tout le monde à les croire.

Dans la mythomanie, le patient utilise consciemment des mensonges pour tromper et profiter des gens. Il n’admet jamais ses mensonges, bien qu’il soit pleinement conscient qu’il s’agit d’histoires imaginaires et il n’est pas non plus gêné lorsque ses mensonges sont découverts.

Le diagnostic de mythomanie peut être posé par le psychiatre après une évaluation approfondie avec la personne.

Voici les signes qui peuvent vous aider à reconnaître un menteur pathologique :

1. Contrairement à ce que vous pourriez croire, le menteur pathologique ne fuit pas le regard. Il vous fixe directement, car il a besoin d’observer votre réaction face à son mensonge.

C’est la seule façon qu’il ait de savoir si vous le croyez.

2. L’attaque est la meilleure défense ! Si le menteur pathologique remarque que vous ne le croyez pas ou que vous doutez de lui, il va vous accuser de mentir.

Il rejette la faute sur vous pour ne pas se retrouver en porte-à-faux.

3. Malgré tout son expérience avec le mensonge, le menteur pathologique est toujours stressé quand il raconte ses histoires.

Alors, il commence à se toucher le visage et à cligner souvent des yeux.

4. Comment savez-vous que votre enfant vous ment ? Il gesticule tout le temps quand il raconte une histoire abracadabrante.

Eh bien, le menteur pathologique fait la même chose.

5. Pour détourner votre attention et rendre son histoire valide, le menteur pathologique ajoute beaucoup de détails à son mensonge. 

Bref, il essaie de vous noyer d’informations pour que vous ne trouviez pas la vérité. Alors, un mythomane peut-il aimer ?

Qu’est-ce qui cause cette maladie ?

Les causes de la mythomanie ne sont pas entièrement comprises, mais le problème est connu pour affecter de nombreux facteurs psychosociaux.

On pense que la faible estime de soi et la tentative de se protéger des situations embarrassantes marquent le début de la mythomanie.

Mais il y a pire. 

Un menteur pathologique peut aussi être un mythomane manipulateur.

D’ailleurs, un mythomane peut-il aimer ?

Qui est le mythomane manipulateur ?

Avant de répondre à la question « un mythomane peut-il aimer ? », vous devez comprendre qui est votre partenaire.

Qui est le mythomane manipulateur ?

Vous pourriez penser qu’il est facile de détecter un manipulateur ou un menteur. Pourtant, avec le temps, ce genre de personne réussit à développer un véritable art de la mythomanie et de la toxicité.

Ce qui veut dire que c’est un professionnel qui cache ses véritables intentions.

D’ailleurs, pour vous séduire, votre homme a sorti tout l’attirail du mythomane manipulateur.

1. Le mythomane manipulateur est très ouvert, car il veut paraître honnête.

2. Il parle constamment des valeurs humaines et de la conscience.

3. Il essaie de faire naître un sentiment de culpabilité chez vous.

4. Le mythomane manipulateur est empathique. Il sait lire les gens et donner des compliments qui vont nourrir leur égo.

5. Il change votre vision des choses, car il tord tellement les faits que vous avez du mal à vous faire confiance.

6. Il joue la victime et exige des excuses pour les accusations de mensonge que vous avez faites.

7. Vous ne pouvez pas réfléchir clairement, car il vous assaille d’informations et d’émotions négatives.

8. Il n’y a que ces propres intérêts qui comptent.

9. Tout d’un coup, il peut paraître froid et distant.

10. Il cherche toujours à accumuler des titres, des diplômes, etc., car il a besoin d’impressionner les autres.

11. Le mythomane manipulateur paraît super serviable et être toujours présent pour vous. Tout cela, pour ensuite dire qu’il vous aide constamment et que vous lui êtes redevable.

12. Il maîtrise parfaitement l’art de la communication orale.

13. Votre intuition est en alerte quand vous êtes à ses côtés.

Un mythomane peut-il aimer ?

S’il est normal de mentir de temps en temps, un menteur pathologique va bien au-delà.

En effet, le mythomane manipulateur ment sans raison apparente, car le mensonge s’incruste en lui et mentir peut lui venir plus naturellement que dire la vérité.

Bien que les menteurs pathologiques puissent être capables d’aimer quelqu’un, il leur est souvent difficile de maintenir une relation honnête et saine.

Il peut en résulter des relations toxiques qui sont source de stress et de souffrance pour leur partenaire.

Alors, un mythomane peut-il aimer ? Pas vraiment ! Et voici pourquoi…

Lorsque le mensonge devient incontrôlable, il est qualifié de compulsif. Il peut également être pathologique. Bien que les définitions soient fluides, je pense qu’il existe des différences.

Quoi qu’il en soit, une relation avec un menteur pathologique ou un menteur compulsif sera la pire relation de votre vie. La relation que vous aurez avec lui sera tout aussi mauvaise que celle qu’il a avec lui-même.

Vous ne pouvez jamais « sauver » un menteur. Vous ne pouvez que vous en éloigner. Il est impossible d’avoir une véritable connexion, une relation ou une quelconque forme d’intimité avec ces personnes.

1. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il ne pense qu’à lui !

Peu importe les efforts qu’il déploie pour se montrer empathique et désintéressé. Un menteur pathologique raconte des histoires très théâtrales et peut être très grandiose.

Il aime se sentir comme le grand homme et prend plaisir à trianguler, à créer des drames et à susciter la jalousie. Un mythomane manipulateur amène les gens à se battre pour son attention.

Ce genre de personne est très narcissique et a des tendances sociopathes, si ce n’est une véritable sociopathie. 

2. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il est toujours en compétition avec vous.

Il a une peur intense de l’échec !

Il ne veut pas sembler compétitif à l’extérieur, mais intérieurement, il doit gagner à tout prix. Votre succès n’est PAS le leur.

Lorsque vous gagnez ou accomplissez quelque chose, il vous félicite, mais minimise passivement votre succès. Parce qu’il est si peu sûr de lui, tout est une compétition et il ne peut jamais être sincèrement heureux pour les autres.

3. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il a une faible estime de soi.

Un mythomane est arrogant et n’a pas confiance en lui.

Et souvenez-vous, les personnes arrogantes font tout pour paraître les plus fortes, les plus sûres et les plus désirables, mais elles sont les plus faibles, les moins sûres, les plus gonflées et les plus fragiles.

Elles détestent ce qu’elles sont.

4. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il a simplement besoin de votre attention.

Un menteur pathologique a toujours besoin de booster son égo et il flirte avec n’importe qui pour obtenir un peu d’attention.

Il cherche simplement la validation et la réponse des autres. C’est, par exemple, le genre de personne qui se vante que le chat ait choisi de s’asseoir sur ses genoux et pas sur les genoux de quelqu’un d’autre.

5. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il ne sait même pas contrôler ses mensonges. Il ne sait pas ce qu’il ressent. 

Il n’a aucun problème à jeter les autres (même ses propres amis, collègues et membres de sa famille) sous le bus pour faire durer ses mensonges.

6. Un mythomane peut-il aimer ? Il utilise juste assez de vérité pour que vous le croyiez donc tout ce qui dit est faux.

Un menteur pathologique fournira des explications saupoudrées de juste assez de vérité pour vous inciter à ignorer votre intuition et à rester avec lui.

7. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car quand il admet son mensonge, il le fait en mentant de nouveau.

Si jamais il admet ses mensonges, le menteur pathologique continue généralement à mentir et à créer de nouveaux mensonges pendant sa confession.

Bien que la plupart des menteurs pathologiques croient à leurs propres mensonges, certains avouent. N’y croyez pas.

S’il y a un moment de « confession », c’est généralement pour gagner la sympathie et c’est toujours un aveu tactique, jamais empathique.

8. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il ne peut même pas avoir de relation stable avec sa famille et ses amis.

Avec un menteur pathologique, il y a toujours une sorte de drame, de jalousie, de malentendu et de dispute dans sa vie.

Ce genre de personne aime aussi penser qu’elles ont une tonne de « haters » jaloux.

9. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il utilise la diffamation !

Un menteur pathologique ment sur les plus petites choses, mais aussi sur des choses tellement énormes et diffamatoires qu’on ne croirait jamais qu’il ait le courage de mentir à ce point.

Si quelqu’un est prêt à mentir sur la chose la plus minuscule et la plus stupide qui ne sert à rien, il est fort probable qu’il va mentir sur d’autres choses plus importantes.

10. Un mythomane peut-il aimer ? Non, car il vous fait passer pour folle.

Vous vous sentez folle, coupable, pas cool, « trop dure », pathétique.

Les menteurs pathologiques sont passés maîtres dans les domaines suivants :

  • Déformer votre réalité (gaslighting)
  • Détruire votre capacité à faire confiance et ensuite, vous étiqueter comme ayant des « problèmes de confiance »
  • La déviation

Comment gérer une relation avec un mythomane manipulateur ?

Un mythomane peut-il aimer ?

Certaines personnes continuent à croire que c’est possible. Dans ce cas, comment gérer une relation avec une telle personne ?

Être dans une relation avec un menteur pathologique peut être exaspérant. Vous pouvez avoir du mal à lui faire confiance, surtout si vous remarquez que ses mensonges et ses tromperies sont récurrents.

Si vous pensez avoir affaire à un menteur compulsif, les conseils suivants peuvent vous aider à faire face à la situation :

1. Interpellez-le

Lorsque vous surprenez le menteur en train de mentir, faites-lui savoir que vous savez qu’il ment. Cependant, gardez à l’esprit que cela pourrait lui causer du ressentiment.

Restez calme et essayez de l’aider à comprendre pourquoi il ment et encouragez-le à chercher de l’aide en dehors de votre relation.

2. Ne discutez pas

Bien que traiter avec un menteur compulsif puisse être extrêmement douloureux, débattre avec une personne qui vit dans un monde de rêve ne la fera pas changer.

Commencer une dispute avec une personne qui n’est peut-être même pas consciente de ce qu’elle fait n’aidera personne.

3. Éloignez-vous 

Vous devrez peut-être mettre fin à la relation si un menteur pathologique continue à vous tromper même après avoir exprimé vos inquiétudes.

Les mensonges sont dévastateurs pour une relation et la personne doit le comprendre si elle veut garder les personnes qui lui sont chères dans sa vie.

4. Demandez une aide professionnelle 

Une aide professionnelle peut être nécessaire pour aider les menteurs pathologiques à réaliser et à traiter efficacement des problèmes profondément enfouis.

Selon que le mensonge pathologique est le symptôme d’un trouble mental sous-jacent, le traitement peut comprendre une psychothérapie, des médicaments ou les deux.

Si vous vivez une relation amoureuse avec un mythomane manipulateur, une thérapie de couple peut vous aider à résoudre vos problèmes relationnels.

Maintenant que vous savez quoi faire face à cet homme, comment soigner la mythomanie qui vous pourrit la vie de couple ?

Comment soigner la mythomanie ?

On peut distinguer deux types d’actions qui permettent de minimiser et de corriger les conséquences graves de la mythomanie. Voici comment soigner la mythomanie.

1. Les thérapies cognitives 

Ce sont toutes les actions, exercices ou activités qui aident le mythomane à trouver la source de son manque d’estime.

Comme nous l’avons dit précédemment, l’insécurité et le manque d’estime de soi sont les principaux responsables de la création des premiers mensonges qui deviennent un fait pathologique quotidien.

Pour soigner la mythomanie, il faut donc travailler sur la personnalité et sur la connaissance de soi, pour qu’à partir de là, des bases solides se construisent pour avoir une personnalité saine et transparente. 

2. La communication

La communication est l’instrument de base pour résoudre tout problème psychologique.

Il est impératif d’offrir les outils sociaux et communicatifs efficaces pour affronter la vie. Le mythomane va collectionner ces « armes » sociales pour s’affirmer face aux autres.

Combattre la mythomanie, selon sa gravité, est un travail à moyen et long terme, car il faut rééduquer la perception de la réalité du menteur compulsif.

Patience, affection et ténacité sont les ingrédients de base pour ceux qui souhaitent aider et vivre avec un mythomane. Et ceux qui veulent soigner la mythomanie.

La mythomanie est un trouble difficile et complexe.

Il faut traiter avec le plus grand sérieux l’activité de ces personnes, car ce comportement peut ruiner la vie de leurs proches et de leurs familles.

Un mythomane peut-il aimer ? Non !

Il est beaucoup trop centré sur lui-même et il n’est plus capable de faire la différence entre tous les mensonges qu’il a racontés et la vérité.

À lire aussi : Comment l’enfance du pervers narcissique influence-t-elle ses amours ?