Skip to Content

Les 6 Faux mythes sur le narcissique

Les 6 Faux mythes sur le narcissique

Les mythes sur le trouble de la personnalité narcissique sont répandus et ils sont dommageables.

En général, il faut être prudent avec les informations que l’on trouve sur Internet.

Vous pouvez croire certains de ces mythes, mais c’est à vos risques et périls.

Après tout, il y a de grandes chances que vous connaissiez un narcissique.

Cela peut être un partenaire amoureux, un ex, un parent ou un collègue.

Malheureusement, ce genre d’expériences est rarement agréable.

La personnalité d’un narcissique est pourtant difficile à cerner et toutes les rumeurs qui courent sur lui ne sont pas vraies.

Alors, analysons les mythes les plus courants :

1. Le narcissique a un charme fou

On a une idée que les narcissiques peuvent charmer n’importe qui !

Cependant, il faut souligner que les narcissiques ne choisissent pas leurs victimes avec autant de minutie pour rien.

Parce qu’ils ne recherchent que les personnes qu’ils peuvent séduire avec certitude.

En surface, le charme est certainement un trait commun des narcissiques.

Pourtant, les personnes charmantes ne sont que des conteurs essayant de rendre leur vie plus intéressante.

Et si quelqu’un ne tombe pas dans de telles histoires, alors le narcissique ne peut pas les influencer.

Par contre, les personnes atteintes de trouble narcissique essaient constamment d’impressionner les autres ou de faire une bonne première impression.

Ils s’imaginent comme des personnes parfaites qui n’ont aucun défaut.

Pour les partenaires qui sont avec un narcissique depuis assez longtemps, le charme s’estompe rapidement.

En effet, elle l’entend probablement raconter les mêmes histoires encore et encore.

De plus, ils n’essaient généralement pas d’impressionner une personne en particulier.

Ils appliquent les mêmes techniques à quiconque veut les écouter.

2. Le narcissique est la personnification de l’arrogance

Quand on pense aux narcissiques, on imagine immédiatement une personne qui respire littéralement la confiance !

Cependant, la vérité est un peu différente !

Lorsque vous pensez à certains des narcissiques les plus célèbres dont vous avez peut-être entendu parler, vous les considérez probablement comme arrogants et croyant qu’ils sont supérieurs à tous ceux qui les entourent.

S’il est vrai que les narcissiques ont souvent une très haute opinion d’eux-mêmes, ils ne sont qu’humains et peuvent être affectés par des insécurités.

Ils peuvent sembler confiants, mais sous la surface, vous pouvez trouver tout le contraire.

Et ce qui est sous la surface est toujours beaucoup plus profond et plus percutant que ce que l’on voit à la surface.

Alors que de nombreux narcissiques croient qu’ils sont omnipotents ou omniscients, sous la surface se cache un sens de soi sous-développé et souvent fragile.

Ils ont peut-être maîtrisé ce trait et trouvé un moyen de cacher leurs vrais sentiments.

Mais ils ne peuvent jamais se cacher ces sentiments !

Les narcissiques peuvent avoir l’impression qu’ils doivent conserver une image de supériorité, mais cela ne signifie pas qu’ils ne ressentent pas de peur ou d’insécurité.

Pour cette raison, ils peuvent se sentir beaucoup plus tristes et inutiles lorsqu’ils sont seuls et dans un environnement où ils peuvent se comporter exactement comme ils sont.

En raison de ces déviations extrêmes dans les stratégies parentales, le narcissique n’a jamais pu développer pleinement son ego ou son estime de soi.

Même si cela se produit parce qu’ils ont été trop gâtés, cela se traduit par leur incapacité à se calmer et à soutenir leur ego en interne.

3. Le narcissique ne peut pas changer

Beaucoup de gens pensent qu’un narcissique est né de cette façon et qu’il ne peut jamais changer.

Réalité : Il y a une différence entre « ne peut pas » et « ne veut pas » changer, et ces termes sont souvent confus et trop généralisés.

Et ces termes s’appliquent non seulement aux narcissiques, mais à tous les traits et habitudes de quelqu’un.

Est-ce qu’une personne ayant un comportement narcissique ou un trouble narcissique peut changer ? Oui.

Va-t-elle changer ? C’est la question cruciale.

C’est donc lié au fait que quelqu’un veuille changer ou non et non au fait que quelqu’un ait une qualité innée.

Un problème courant chez les personnes du côté pathologique du spectre est qu’elles ne cherchent pas de traitement ou abandonnent le traitement si leur thérapeute commence à remettre en question leurs croyances narcissiques ou leurs ajustements malsains.

4. Le narcissique ne peut pas nouer de relations étroites

Il est absolument vrai qu’une relation avec un narcissique sera un chemin semé d’embûches, mais les narcissiques peuvent nouer et forment des relations étroites.

Ces relations peuvent être étranges, mais elles peuvent aussi être à long terme !

Ils perdent également beaucoup de leurs relations à cause de ce comportement, mais ils peuvent nouer des relations étroites et le font.

Souvent, il arrive aussi que leurs partenaires ne réalisent pas immédiatement qu’ils sont narcissiques.

Pour cette raison, ils restent également en couple avec eux.

Tout dépend de la façon dont la partenaire du narcissique réagit aux abus narcissiques auxquels elle est soumise quotidiennement.

Il y a des cas où les partenaires réalisent immédiatement comment les choses se passent et mettent fin à la relation.

D’un autre côté, il y a aussi des cas et des personnes qui ne réagissent pas aux abus narcissiques.

5. Le narcissique est avide d’attention

Réalité : Alors que les narcissiques aiment souvent recevoir de l’attention et de l’admiration, ce n’est pas toujours le cas.

Il ne faut pas prendre ce fait au pied de la lettre et penser qu’ils ont besoin d’attention 24 heures sur 24.

Certains narcissiques évitent même d’être le centre de l’attention, préférant rester en retrait.

Donc, ne qualifiez pas immédiatement quelqu’un de narcissique lorsqu’il apprécie l’attention.

Vous devez analyser sa personnalité plus en détail pour savoir si quelqu’un est narcissique ou non.

Peut-être que cette personne a toutes les autres caractéristiques d’un narcissique, mais n’apprécie pas l’attention des autres, ou vice versa.

C’est ce que l’on appelle un narcissique caché.

6. Le narcissique a besoin de tout contrôler

Certains narcissiques peuvent contrôler, d’autres non.

Comme cela peut être le cas avec d’autres traits de personnalité.

Ne généralisez jamais en disant que chaque narcissique contrôle toujours.

Comme pour tout le monde, il est difficile de faire des déclarations générales qui s’appliquent à toutes les personnes atteintes d’un trouble narcissique.

Nous en avons déjà parlé dans cet article.

Bien qu’un comportement contrôlant et manipulateur puisse être le signe d’un trouble narcissique, certaines personnes ont une plus grande capacité d’empathie que d’autres.

La psyché humaine peut être vraiment compliquée, mais aussi impressionnante !

À lire aussi : Comment battre le narcissique à son propre jeu ?