Please assign a menu to the primary menu location under menu

Motivation / Inspiration

10 Comportements étranges que vous ne remarquerez que chez un véritable et authentique empathe

Être un empathe n’est pas facile. On n’a pas d’autre choix que de l’accepter et de faire avec. Si vous venez tout juste de découvrir que vous êtes un empathe, ça doit être encore plus difficile et déroutant.

Nous vous proposons donc, pour vous accompagner dans cette découverte, une liste de choses dont il vous faut prendre conscience afin de vivre mieux :

1. Les empathes ne peuvent pas s’empêcher de vivre ce que ressentent les autres

Vous ne faites pas que percevoir les émotions des autres, vous les ressentez et les vivez comme si c’était les vôtres. Et ceci peut s’avérer douloureux et compliqué. En effet, il vous est difficile d’être avec une personne triste, sans vous retrouver vous-même au bord des larmes.

Mais il suffit qu’une personne heureuse s’approche de vous pour que, l’instant d’après, vous soyez pris d’une envie de rire.

Ces changements d’humeur sont extrêmement épuisants. Ils sont avides d’énergie. Mais ne vous inquiétez pas, vous apprendrez très vite à contrôler vos impulsions empathiques et à les gérer. Ça viendra naturellement avec le temps.

2. Vous êtes doté d’une intuition qui ne passe jamais inaperçue

L’empathie s’accompagne d’une intuition, qui vous guide à travers la vie. Mais pour certains, ça peut devenir incontrôlable, tant ces intuitions sont puissantes.

Ils savent ce qu’il se passe, même sans que rien ne l’indique clairement. Si vous êtes un empathe, vous réaliserez très vite que vous avez la capacité de comprendre les choses, à la seule aide de votre psychisme et de celui des autres.

Quoi que dise quelqu’un, vous arriverez toujours à saisir ses intentions. Et ce, parce que vous êtes tellement connecté aux émotions des autres que rien ne passe inaperçu.

3. La compagnie des autres vous épuise et vous vide

Être entouré de gens ou pire, être entouré d’une foule est une véritable épreuve pour vous. Comme nous l’expliquions plus tôt, vous vivez ce que ressentent les autres et ces montagnes russes d’émotions sont épuisantes.

Qui plus est, puisque vous savez d’instinct ce que ressentent les autres, vous ne pouvez pas vous empêcher de les aider. Que votre aide soit sollicitée ou non. Vous avez envie d’aider autant de gens que possible et vous dépensez beaucoup d’énergie dans la gestion de problèmes qui ne sont pas les vôtres.

Vous devez apprendre à vous préserver et à mettre un frein à cet instinct, pour votre propre bien.

4. Vous vous retrouvez entouré de gens malheureux et détruits

En lien direct avec le point précédent, les gens ayant besoin d’aide et de soutien ont tendance à être attirés par vous. Même les inconnus se sentent attirés vers vous et ont le sentiment qu’ils pourront trouver en vous une oreille attentive et un soulagement potentiel.

Bien qu’offrir votre aide soit très noble, il vous faut aussi savoir penser à vous. C’est-à-dire qu’il vous faudra parfois dire non et vous préserver. Peu à peu, lorsque vous aurez appris à mettre des barrières et à n’aider que les gens qui vous sont proches, les âmes en péril s’effaceront et graviteront de moins en moins autour de vous.

5. Vous n’aimez pas la foule

La plupart des gens sont attirés par les foules. Les gens sont naturellement attirés, comme des aimants, par les grands rassemblements (les fêtes, les concerts, etc.). Mais pour les empathes, c’est différent.

En effet, les foules sont un véritable défi. C’est comme être assailli par des milliers d’énergies et d’émotions contradictoires en une seule fois. Pour vous protéger dans de telles situations, il vous faudra apprendre à vous préserver en construisant des barrières. C’est la seule manière de vous protéger de ce trop-plein d’énergies.

C’est assez difficile à expliquer, mais cela se fera naturellement, au fil de vos expériences.

6. Vous ne pouvez pas vivre n’importe où

Si vous choisissez de déménager, la proximité des écoles et la surface de votre habitation ne seront pas vos uniques préoccupations. Les énergies de la maison et du lieu choisis devront être positives.

Par exemple, vivre dans une maison où des événements atroces ont eu lieu (même s’ils datent de plusieurs dizaines d’années) est impossible.

Globalement, les empathes préfèrent vivre dans des lieux à faible densité de population. L’agitation de la ville n’est pas très attirante, ils préfèrent la tranquillité de la campagne, par exemple. De même, ils préféreront le calme d’une maison à la surpopulation d’un grand immeuble.

7. Vous êtes extrêmement sensible

C’est plus fort que vous. C’est quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler. Même si vous savez qu’un film n’est que fiction, la violence qui s’y exprime est très difficile à supporter, tant elle vous touche. Ne parlons pas des événements réels …

Vous êtes incapable de passer à côté d’un animal en souffrance sans l’aider. Et c’est pareil avec les gens. Si vous rencontrez quelqu’un qui souffre (que ce soit physiquement ou émotionnellement), vous ressentez le besoin intense de l’aider.

Et si pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez pas aider ladite personne, il vous faudra vous éloigner dans tous les sens du terme, autrement la situation vous serait insupportable.

8. Le mensonge n’a aucun effet sur vous

C’est une des choses extrêmement positives quand on est empathe ! Nul besoin de vous mentir, vous le percevrez de suite. Puisque vous savez ce que ressentent les gens, ils ne peuvent pas vous mentir.

Même le plus convainquant des sourires ne suffira pas à vous cacher ce qu’il y a au fond d’un cœur. Le revers de la médaille, c’est lorsque vous percevrez un mensonge, mais serez incapable de le prouver … Ça peut être excessivement énervant.

Mais là aussi, le temps fera son œuvre et l’indignation fera place à l’apaisement.

9. Vous avez le don de guérir les autres (émotionnellement parlant)

Les gens écoutent, mais ne comprennent pas forcément. La compréhension est une denrée rare. L’absence de jugement et l’objectivité également.

Mais en tant qu’empathe, vous savez parfaitement ce qu’il se passe dans la tête des autres. C’est pourquoi, vous avez cette incroyable aptitude de pouvoir les soulager émotionnellement.

Mais avant d’offrir un tel cadeau, assurez-vous que le bénéficiaire en soit digne. Nombreux sont ceux qui ne seront pas reconnaissants et ne seront là que pour profiter de vous. Avec le temps, vous apprendrez aussi à les reconnaître.

10. Vous avez tendance à minimiser vos propres problèmes

Vous êtes tellement occupé avec les autres et avec leurs problèmes que vous avez tendance à vous mettre de côté et à vous oublier. Or, comment aider les autres, si vous n’allez pas bien ? C’est comme l’amour, on ne peut aimer quelqu’un que si l’on s’aime d’abord soi-même.

Vous ne vous consacrez pas assez de temps. Avant d’aider quelqu’un, vous devez vous-même guérir et récupérer. Si vous n’apprenez pas à prendre soin de vous, vous finirez par craquer.

Accordez-vous l’importance et la place que vous méritez, parce que personne ne le fera à votre place.