Skip to Content

Fête des mères : lettre ouverte déchirante pour tous les enfants abandonnés par leur maman

Fête des mères : lettre ouverte déchirante pour tous les enfants abandonnés par leur maman

Chaque année, ce jour arrive. Vous faites de votre mieux et vous prétendez que ça ne vous perturbe pas. Bon sang, vous n’avez pas besoin de quelqu’un dans votre vie qui a choisi de ne pas rester.

Après tout, vous vous êtes construit(e) sans elle. Alors pourquoi ça fait si mal ? Pourquoi votre cœur se brise-t-il encore un peu une fois par an ?

Si vous pouviez sauter ce jour, vous le feriez. Si vous pouviez éteindre votre téléphone et ne pas voir les messages d’encouragement de tout le monde sur les réseaux sociaux, vous le feriez. Peut-être que vous le faites déjà.

À la personne dont la mère a choisi de ne pas faire partie de sa vie…

Ce n’est pas juste et j’aimerais pouvoir dire quelque chose qui justifie son départ. J’aimerais pouvoir guérir votre cœur. J’aimerais pouvoir arranger les choses. Mais rien de ce que je dirai ne pourra effacer les années que vous avez passées à vous demander pourquoi elle était partie.

Je sais que vous vous êtes probablement analysé(e) en pensant que c’était vous qui n’étiez pas assez bien. Mais je suis ici pour vous dire que ce n’est pas la vérité.

C’est elle qui était égoïste. C’est elle qui faisait le mauvais choix. Je ne peux pas imaginer qu’une mère ne veuille pas faire passer son enfant en premier. Mais vous êtes un exemple de ça. Et mon cœur se brise pour vous.

Vous avez dû endurer cette terrible épreuve et ce n’est pas juste !

Et même si je ne vous connais pas, je peux parier que vous êtes probablement l’une des personnes les plus fortes et les plus belles qui soient. On ne sort pas d’une telle situation sans posséder ces qualités.

On ne survit pas à tout ce qu’on a fait sans avoir un peu d’emprise sur le monde qui nous entoure. Parce que la vérité, c’est que lorsque vous vivez une tragédie dans votre propre maison, tout ce que le monde décide de vous jeter dessus n’est même pas comparable à la douleur que vous avez ressentie et aux choses que vous avez surmontées en tant qu’individu.

Une partie de moi veut vous serrer dans mes bras en espérant pouvoir rassembler vos morceaux brisés. Mais je sais que je ne peux pas le faire. Je sais que vous allez vivre votre vie brisée à cause de ce qui vous est arrivé. Mais je sais aussi quel type de parent vous allez être grâce à ce que vous n’avez pas eu.

Je sais que vous allez aimer votre enfant de tout votre cœur. Je sais que vous allez lui donner tout ce que vous n’avez jamais eu. Je sais que vous ne les laisserez jamais seuls, confus ou dans des états où ils ne se sentent pas assez bien.

Parce que ça n’a jamais été vous qui n’étiez pas assez bien pour votre mère. Je veux que vous sachiez que c’était elle qui n’était pas assez bien pour vous.

Je sais que vous pensez qu’il vous manque quelque chose. Je sais qu’une partie de vous s’est probablement sentie vide pendant longtemps. Je sais qu’il y a des nuits sans sommeil quand elle traverse votre esprit et même des rêves où elle vous rencontre. Mais vous êtes une bien meilleure personne sans elle.

Vous allez réussir votre vie et vous pourrez dire : “J’ai fait ça sans ton aide”.

Je suis sûre qu’en grandissant, vous avez vu d’autres familles et vous avez souhaité un peu de cette normalité. Il y a peut-être eu des moments où vous avez eu l’impression de courir cette course de la vie avec une seule jambe, alors que tout le monde passait devant vous avec deux.

C’est peut-être l’impression que vous avez eue, mais malgré ce qui vous a manqué, vous ne voyez pas que vous êtes en avance sur eux tous.

Dans 24 heures, vous vous réveillerez pour un autre lundi. Et même si ce jour vous fait mal, vous avez vécu toute votre vie comme si c’était la fête des mères. Parce que je sais que vous pensez beaucoup à elle.

Mais vous êtes arrivé(e) jusqu’ici et ce sera juste un autre jour. Et comme tous les jours précédents, vous vous en sortirez.

Ne pas avoir l’amour d’une mère et être blessé(e) d’une façon que vous ne méritez pas n’est pas une réflexion sur vous. Et cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres personnes qui vous aiment aussi profondément qu’elle n’a pas pu le faire.

Personne ne pourra jamais combler le vide qu’elle a laissé derrière elle. Personne ne pourra, comme par magie, rassembler les morceaux brisés qui constituent votre cœur.

Mais même brisé, éparpillé et aussi sombre que puisse être votre cœur, vous êtes digne d’être aimé(e), même si ce n’est pas l’amour d’une mère.

Je sais que vous ne comprenez pas pourquoi elle vous a abandonné(e). Honnêtement, je pense que personne ne peut comprendre ce geste.

Peut-être avait-elle des problèmes psychologiques ou financiers.

Peut-être n’était-elle pas prête pour être mère.

Plus vous allez passer du temps à vous poser des questions, plus vous allez souffrir. Alors, relevez la tête et acceptez votre vie telle qu’elle est. Après tout, vous recevez déjà beaucoup d’amour.

Et vous torturer avec des choses que vous ne pouvez pas changer n’arrangera rien. Vous êtes une personne forte qui a appris des erreurs de votre mère : jamais vous n’abandonnerez vos enfants.

Alors, soyez fière de qui vous êtes !

À lire aussi : Lettre à mon incroyable maman, qui m’a toujours aimée sans condition