Skip to Content

L’amour d’un homme bien changera votre âme

L’amour d’un homme bien changera votre âme

Il y a dix ans jour pour jour, je me préparais à aller à un RDV. Ce n’était pas mon premier RDV avec cet homme, mais ce jour-là, je me sentais particulièrement légère et heureuse.

J’ai pris une douche, je me suis maquillée et j’ai mis ma plus belle robe. La couleur rouge brillait sur mes lèvres. Bref, les papillons que je ressentais dans le ventre se voyaient à l’extérieur.

Mais ce n’était pas parce que je ressentais un amour de jeunesse, un désir soudain. J’avais 32 ans et j’étais amoureuse : l’éclat de l’amour et le bonheur qui émanait de cet amour fabuleux étaient ma fontaine de jouvence.

J’ai jeté un dernier coup d’œil dans le miroir avant de sortir. Avec un signe de tête d’approbation et un léger sourire, je me suis retournée pour prendre mon téléphone.

J’ai franchi ma porte d’entrée… J’ai pratiquement sauté dans ma voiture. Oui, j’ai sauté dedans sans hésiter pour faire les deux heures de route.

J’ai roulé jusqu’à ma destination sans m’arrêter, en chantant des chansons d’amour, mes mains frappant le volant en rythme, ma tête dansant avec mon corps.

Et puis je suis arrivée dans sa ville, à son travail… pour la toute première fois.

Rapidement, mon chéri est venu m’accueillir. Il a ouvert la porte du conducteur et je suis sortie pour me retrouver face à lui, ou plutôt face (à moi) à sa poitrine (à lui).

Et il a simplement souri et m’a regardé de ses yeux bleus dansants. Il n’a rien dit immédiatement. J’ai souri en retour. Et puis il a dit : “Tu es magnifique.”

Je l’ai serré dans mes bras et je l’ai remercié, le serrant de toutes mes forces douces – mes bras autour de sa taille et mes yeux fermés… Je continuais à m’accrocher. Oui, je ne voulais pas perdre ce moment.

Ce que nous ne savions pas tous les deux à l’époque, c’est que ce n’était pas ce que je portais ou la façon dont je me coiffais qui me rendait jolie, comme mon chéri me le disait souvent.

Ce n’était pas les gènes de jeunesse de ma mère et de ses ancêtres qui coulaient dans mes veines. C’est quelque chose que ma grand-mère m’a dit ce matin-là alors que je lui rendais visite.

“Je ne sais pas qui est cet homme ni comment il s’appelle, mais tu dois le garder.”

Je lui ai demandé pourquoi ?

Elle m’a répondu : “Je ne t’ai jamais vue aussi belle et heureuse que maintenant. Jamais, au grand jamais. Mais chaque femme devrait être aussi belle à un moment de sa vie et pas seulement le jour de son mariage.”

Alors, à l’homme qui m’a offert ce jour d’une beauté époustouflante où j’ai cru que j’étais vraiment belle et complètement aimée pour ce que je suis, au-delà de toute beauté : merci !

Cette journée a été le pont tournant de ma vie. J’ai compris que toutes les relations que j’avais eues jusque-là n’étaient pas comparables.

Je n’avais jamais vraiment connu l’amour. Tout ce que j’avais vécu était biaisé par le fait que mes ex étaient toxiques. Ils m’utilisaient pour assouvir leurs besoins d’amour ou de reconnaissance.

Ils voulaient simplement me montrer. En fait, ils ne m’ont jamais aimée, respectée ou comprise. Et avec le recul, je me rends compte que je n’étais pas non plus amoureuse d’eux.

J’étais en fait en quête de l’amour.

Je me cherchais et je cherchais à comprendre ce qu’était l’amour. J’en avais tellement entendu parler que je me disais que ce que ces hommes m’offraient devait très certainement être ça.

Mais je ne pouvais pas avoir plus tort. Leurs comportements étaient grossiers, abusifs et irrespectueux. Je ne sais même pas pourquoi je suis restée avec eux.

Je n’ai jamais eu peur d’être célibataire, donc mon manque de réaction m’étonne aujourd’hui. Mais tout ça n’a plus d’importance. Ce qui compte, c’est la rencontre magique que j’ai faite.

Durant une soirée chez des amis, j’ai vu cet homme qui me regardait avec insistance. Alors, je me suis dit pourquoi pas. Je me suis approchée de lui et on a commencé à parler.

Tout de suite, on a compris qu’on avait beaucoup de choses en commun. Donc on a décidé d’échanger nos contacts. Malheureusement, on a vite compris que la relation allait être plus compliquée que prévu : deux heures de route nous séparaient.

Mais il a dit une chose incroyable : l’amour n’a pas de limite.

On organisait donc des RDV aussi souvent que possible. Il venait souvent me rendre visite, puis quand il ne pouvait pas se déplacer, j’allais le voir. Je pouvais clairement voir tous les efforts qu’il faisait.

Et cela a duré plusieurs mois. Puis, un matin au téléphone, il a dit les fameux trois mots. J’ai été sciée ! Je ne savais pas comment réagir, je ne savais pas quoi faire.

Clairement, j’étais également amoureuse de lui, mais je me rendais bien compte que des obstacles se posaient sur notre chemin. Mais j’ai décidé de tout ignorer.

Je me suis préparée et je me suis rendue à son travail. Et là, je lui ai dit que je l’aimais et que j’étais prête à déménager pour faire fonctionner notre relation amoureuse.

Il m’a répondu qu’il était hors de question que je fasse ça puisqu’il avait donné sa démission pour me rejoindre. Et voilà le plus beau jour de ma vie.

L’amour d’un homme bien peut vraiment vous changer de l’intérieur – littéralement. Vous êtes enfin en paix.

À lire aussi : Comment j’ai arrêté d’idéaliser la femme pour laquelle il m’a quittée