Amour

Je suis toutes les femmes du monde mais je reste unique en mon genre

Tu as vécu l’amour, tu as cru que c’était la bonne mais ensuite, vous vous êtes séparés. Alors dans ta tête, ce véritable amour s’est transformé en “bête histoire”, car les vrais amoureux ne devraient jamais se séparer.

Et bien sache que je suis d’accord avec toi.

Je ne serai pas comme toutes ces femmes qui prétendent être là mais sont déjà sur le départ avant même d’arriver.

Non, je ne serai pas comme ces femmes qui semblent n’être là que pour détruire cette vision de l’amour toujours.

Je serai au contraire celle qui te fera croire au vrai amour car je suis le véritable amour.

Tu peux compter sur moi pour ne pas être une simple amourette qui ne dure qu’un printemps. Non, moi, je serai ton oxygène jusqu’à la fin des temps.

Mais gare à toi, ne tente même pas de m’apprivoiser.

On me décrit comme un esprit libre, un enfant fleur, une bohème, une femme sauvage.

Et oui, assurément, mon cœur est sauvage et libre.

Il n’y a pas de plus grand péché pour moi que de m’ennuyer.

Bien sûr, nous discuterons de certaines choses, au jour le jour.

Je serai capable de t’écouter parler de ta journée au travail mais si tu penses pendant une seule seconde que ça va être possible de regarder la télévision tous les soirs, de dîner à un seul endroit régulièrement et d’aller au ciné tous les samedis, il vaut mieux que tu abandonnes.

Car l’aventure, qu’elle soit grande ou petite, est la seule chose qui retient mon intérêt.

L’aventure, c’est des soirées dansantes chez nous un mardi ; c’est de découvrir un nouveau musée et suivre un cours de poterie ; l’aventure, c’est explorer un quartier dans lequel nous ne sommes jamais allés auparavant ; c’est planifier de merveilleuses vacances dans quelques mois.

L’aventure, c’est tout ce que tu peux imaginer, sans que ça ne devienne un “même jour, même galère”.

Tu dois aussi savoir que je ne prendrai pas toujours les meilleures décisions : en général, je ne me base pas entièrement sur une logique solide.

Pourquoi ?

C’est une combinaison de plein de petits trucs… D’abord, un manque flagrant d’intérêt dans la planification des choses : je suis une tête brûlée.

Ensuite et surtout, une véritable curiosité pour ce qui va se passer si nous faisons des trucs sans les prévoir.

J’aime à penser que ces décisions de voir la vie légèrement se transforment généralement en de meilleures expériences.

Cela devient une histoire drôle, un moment étonnant ou une expérience d’apprentissage importante.

Mais parfois, c’est vrai, ce ne seront que de mauvaises décisions.

Cela n’empêche que je reste une adulte en bon état de marche.

Oui, parfois je renoncerai aux soutiens-gorge ou j’utiliserai l’équivalent d’un salaire mensuel pour un voyage spontané, au lieu de planifier ma retraite.

Mais cela ne t’autorise pas à penser que je suis restée une enfant.

Mec, je paie mes factures et mes impôts comme toi. Je fais mon lit tous les matins, la lessive une fois par semaine et je sais utiliser une perceuse électrique.

Je donne juste la priorité à profiter de la vie avant tout.

Au sujet de la vie… Si tu me fais trop de reproches que je trouve injustifiés, attends-toi à voir surgir le côté mesquin, froid et mordant de ma personnalité.

Je peux parfois être trop frontale avec les gens, c’est un processus de défense et tu n’y échapperas pas, même si tu es mon homme.

C’est rarement fait exprès alors tu ne devras pas hésiter à m’en parler, à me remettre à ma place si je dépasse les bornes.

Parfois, tu penseras que je suis excentrique ou fougueuse mais je ne suis une caricature de rien. Je suis juste moi.

Ne te laisse pas pourrir le crâne par Hollywood : des femmes, il y en a de toutes sortes et moi je suis de celles qui n’ont pas peur de vivre leur vie à fond la caisse.

Rien à voir avec de l’excentricité, par contre la fougue, je peux plaider coupable…

Cette fougue me rend extrêmement indépendante. Au point que cela puisse me porter préjudice parfois.

Aimer une femme sauvage ne signifie pas que je n’ai pas besoin d’aide parfois ou que je ne veux pas que tu m’aides, cela signifie simplement que je préfère marcher sur des charbons ardents que d’admettre mes faiblesses.

Je suis forte et je suis fière et souvent, tu vas devoir ignorer mon incroyable ego.

Pourras-tu combler mes attentes, même si je ne les exprime pas toutes à cause de cet ego ? Quand tu sauras que j’ai besoin de toi, sans avoir à te le demander, m’aideras-tu ?

Continueras-tu à m’aimer, même s’il y a peu de chances pour que je change ?

D’ailleurs, ne t’avise pas d’essayer de me changer : cela fait partie intégrante de l’expérience de m’aimer.

Si tu essaies de m’enfermer, je t’en voudrai de plus en plus jusqu’à ce que je m’envole à la première occasion venue.

En tout cas, ce que je sais avec la plus grande certitude, c’est que tu as un choix à faire : être avec toutes les femmes du monde ou être avec moi.

Je ne suis pas censée être “l’une de celles”, et en vérité, tu ne connaîtras jamais pleinement les merveilles de mon monde à moins que tu ne choisisses de réellement te lancer avec moi.

Je n’accepterai pas d’être quelqu’un dont le nom clignote dans ta liste d’options, parmi une foule d’autres femmes.

Oh oui, je sais que tu es bien entouré et peut-être que tu es même intéressé par beaucoup d’entre elles mais je suis celle qui sera plus que ça.

Je n’accepterai rien de moins.

Je n’accepterai pas d’être la remplaçante d’une femme que tu n’as pu obtenir.

Il ne s’agit pas de te menacer mais de la réalité qui vient avec mon amour, c’est à prendre ou à laisser.

Je ne participerai pas à ces jeux de compétition puérils. Hors de question d’être un prix de consolation savoureux quand la personne que tu voulais vraiment reste juste hors de ta portée.

Mais cela ne veut pas dire que je prévois de te placer sous clé, à l’abri des regards.

Simplement, je n’essaierai pas de te prouver ma valeur et je te donnerai de l’espace et respecterai cet espace… car j’ai aussi besoin de cet espace.

Tu ne seras pas mon chauffeur et je ne serai pas non plus ta femme de chambre. La relation ne sera pas un fardeau pour nous.

Ce ne sera pas quelque chose que nous devrons pratiquer tous les jours.

Ce sera quelque chose avec lequel nous choisirons de vivre et qui sera naturel pour nous.

Je serai la femme avec qui tu comprendras qu’une relation sincère est un lien, mais sans les fardeaux habituels de celui-ci.

Cette relation avec moi te libérera, t’aidera à grandir en tant qu’homme, en tant que personne, dans les sphères professionnelles et spirituelles.

Des obstacles viendront sur notre chemin. Je ne te garantis pas que des nuits pleines d’amour ou des matinées faites de douceur mais oui, quoi qu’il arrive, je serai avec toi.

Avec moi, tu comprendras ce que signifie les mots “pour toujours”. Tu rejetteras de toi-même les femmes que tu pensais aimer.

Je suis celle qui t’aidera à traverser la vie telle qu’elle est et à rester fidèle quoi qu’il arrive.

Je ne suis pas un livre ouvert mais je ne suis pas si difficile à déchiffrer non plus.

Tout ce que tu as à faire, c’est le premier pas dans mon monde. Ensuite, je te guiderai.

Comprendre mon monde pour mieux m’appréhender ; donne-moi suffisamment d’espace pour partager mes expériences, pour que tu sentes celle que je suis.

Tu ne seras pas déçu.

Le bonheur n’est qu’une simple perception.

Je ne prendrais pas ce risque et ne te garantirai pas le bonheur tout au long de notre vie car certaines choses ne sont pas sous notre contrôle.

Mais oui, je suis convaincue qu’en étant avec moi, tu entendras ton propre rythme cardiaque. Ta vie ne stagnera pas et tu connaîtras le monde mieux que jamais.

Tu vivras chaque seconde de ta vie et laissera l’énergie circuler en toi.

J’ai toujours cru à la magie. Le lien avec moi répandra également cette magie en toi. Je t’enverrai des vibrations qui te secoueront de l’intérieur.

Tu me regarderas dans les yeux et tu verras les étoiles de l’amour, tu danseras avec moi et tu sentiras le rythme de ce monde.

Parce que ce sont les énergies que tu m’auras faites ressentir.

Avant d’arriver dans ma vie, je vivais comme si je n’étais personne.

Maintenant, j’ai découvert la femme que je suis. Maintenant, je comprends mon potentiel, les choses que je suis capable de faire.

En regardant dans le miroir, je vois bien plus que ce que je n’étais.

À présent, je vois un afflux d’énergies positives, que tu as découvertes, que tu as fait ressortir alors qu’elles dormaient en moi.

Je n’en étais même pas consciente.

Tu es le changement que ma vie attendait. Tu es le changement que je voulais ressentir, pour enfin me comprendre en entier.

Mais que tu le veuilles ou non, je suis le genre de femme que les hommes passent toute leur vie à rechercher.

Je suis telle une légende urbaine, présentes dans les histoires que les pères racontent à leurs fils.

Oh, je suis aussi l’ironie car je suis la femme dont les mères se méfient mais dont les pères rêvent en secret…

En bref, je suis la femme qui te fera retenir ton souffle et dire : “oui, c’est elle.”

Alors, tu te lances ?