AmourPsychologieRelation

Jardin secret et sincérité, deux des dix ingrédients-clés pour une relation épanouie

Que celles qui n’ont jamais envié un couple qui dure lèvent la main ! Mh… pas beaucoup n’est-ce pas ?

Invitée à l’anniversaire d’un couple qui fêtait ses 40 ans de mariage ou devant deux amoureux dînant au restaurant pour célébrer leurs 10 ans de bonheur, nous n’avons pu que nous poser cette question : quel est leur secret ?

Le truc, c’est qu’il n’y a pas un secret mais plusieurs. Certains sont des plus classiques et ne sont d’ailleurs plus vraiment “secrets” mais c’est ansi, ils ont prouvé être la clé d’une relation épanouie et durable.

Tour d’horizon des ingrédients-clés d’une histoire qui tient dans le temps

  • Le premier ingrédient, l’immanquable, c’est bien évidemment la confiance

Elle est primordiale dans le couple. Pouvoir se reposer sur l’autre sans se poser de questions, c’est vraiment la base.

Cette confiance, c’est ce qui apportera de la légèreté à votre relation… et qui dit légèreté dit bien-être.

On connaît toutes l’horrible sensation opposée qui est celle d’être soucieuse à chaque instant, nous entraînant vers des abysses qu’on préférerait éviter.

Attention que la confiance se doit d’être mutuelle : cela signifie que l’on doit aussi donner à notre partenaire des raisons de nous faire confiance.

Le titiller gentiment au sujet de ce collègue “trop canon au boulot” parce qu’on trouve que Chéri ne nous regarde pas assez, bon c’est limite mais ça reste acceptable ; par contre on évitera d’insister au point de le rendre parano.

Ce serait prendre le risque de perdre sa confiance et tout serait fichu.

  • Le second ingrédient, c’est la communication

Encore un classique mais la communication est l’un des piliers de toute relation humaine et le couple n’y fait pas exception.

L’impression de tomber dans cette routine dont tout le monde parle et de connaître parfaitement l’autre (enfin surtout ses défauts…), ça arrive plus vite qu’on ne le croit et cela peut nous mener à oublier 2 éléments importants :

– notre partenaire est un être humain unique, exceptionnel, complexe ;
– notre partenaire évolue dans le temps.

Une vie entière ne vous suffira pas pour savoir avec qui vous vivez réellement donc vous devez vous intéresser à lui, lui poser des questions sur son passé, sa journée ou sur ses projets et ses rêves.

On pourrait le résumer ainsi : quand on ne se parle pas, on ne peut pas se comprendre.

Risquer de rester sur des quiproquos, des non-dits, voire de la rancœur, c’est plutôt bof non ?

Comment notre moitié pourrait-elle savoir que l’on ne va pas bien si on ne lui dit pas ?

Comment notre amoureux pourrait-il apprendre que son comportement nous a blessée si on décide de ne pas le verbaliser (les sous-entendus, ça ne compte pas) ?

Une bonne discussion peut résoudre pas mal de problèmes et permet en plus d’insuffler un peu de cette confiance dont on parlait au-dessus.

Ce n’est pas toujours facile de s’ouvrir et se forcer à le faire, c’est prouver à l’autre que l’inconfort créé par la prise de parole est moins important que de vouloir mettre les choses à plat.

C’est valable lorsque l’on est fâchés mais aussi quand tout roule !

  • Le troisième ingrédient, c’est la sincérité

Difficile de nos jours d’être sincère quand tout semble pousser vers l’artificiel et le superficiel.

C’est pourtant un impératif à appliquer dans votre relation et ce dès ses débuts.

Quand on s’installe avec une personne, on doit prendre conscience que l’on signe un pacte qui implique l’acceptation de tout ce qui gravite autour (personnes, situations, hobbies, etc.).

Il vaut dès lors mieux être honnête immédiatement avec l’autre pour poser des bases solides dans votre histoire.

Communiquer et être sincère doit se faire avec bienveillance.

Cela passera par dire ce que l’on ressent, sans chercher nécessairement à faire plaisir à l’autre, tout en restant le plus diplomate possible.

Garder des choses pour soi et finir par exploser un jour, sans raison apparente, c’est une situation qu’on souhaite éviter.

  • Le quatrième ingrédient, c’est le respect

Le respect mutuel est le signe d’un couple solide.

Avec le temps, les particularités de chacun, d’abord attirantes, peuvent devenir source de nombreux conflits.

Si accepter les différences n’est pas toujours facile, cela peut en revanche enrichir durablement la relation de couple.

Les différences qui séparent les conjoints sont souvent à l’origine même de leur histoire d’amour.

Ce sont elles qui invitent à aller vers l’autre, qui le rendent attirant car on découvre justement qu’il est unique…

Mais une fois la nouveauté et la découverte passées, les différences de l’autre apparaissent de plus en plus comme des défauts.

Pourtant, c’est vraiment quand on reconnaît ce qui fait la particularité de l’autre que naît l’amour. On peut alors l’aimer pour ce qu’il est réellement.

C’est ce que les spécialistes appellent l’amour mature. Aux oubliettes l’envie de le blesser ou de révéler les secrets dont il a honte ; ne le faites pas passer pour un idiot pour vous venger.

  • Le cinquième ingrédient est la capacité à faire des compromis (alias l’idéal vs la réalité)

Vous espériez peut-être ne pas le voir dans cette liste mais pas de chance, le compromis est bel et bien inévitable si vous souhaitez une relation qui dure dans le temps !

Il est absolument essentiel, que ce soit en amitié comme en amour.

On a souvent une vision idéalisée du couple quand on est au début de la relation mais très vite, la réalité prend le dessus… Après, ne mélangez pas tout, faire des compromis ne veut pas dire renoncer à ses principes.

C’est plutôt définir un ordre de priorité des choses : est-ce que ça vaut vraiment le coup de se battre pour le choix du film au ciné ?

Voyez le ainsi : si vous acceptez d’aller voir le film qu’il préfère, il sera bien obligé de vous laisser choisir le programme canapé du soir la prochaine fois, non ? Le compromis, il n’y a que ça de vrai pardi.

  • Le sixième ingrédient, c’est d’entretenir votre complicité sexuelle

La complicité sexuelle est souvent négligée alors qu’elle joue un rôle très important.

Le fait de s’embrasser, de s’enlacer, de se caresser et de partager des moments intimes favorise la production d’une substance que l’on appelle “l’hormone de l’amour”, l’ocytocine.

Le temps passant, la plupart des couples se touchent de moins en moins, leurs corps secrètent par extension de moins en moins d’ocytocine et ils se sentent de ce fait moins “amoureux”.

Entretenir la complicité sexuelle en s’embrassant langoureusement est une excellente manière de sauver son couple des affres du temps.

Et si dès le début, le sexe n’est pas important pour vous deux alors le conseil reste similaire : pratiquez ensemble une activité qui vous amène tout deux de cette hormone de l’amour (la méditation, l’exercice physique, le contact physique tel qu’un massage, etc.)

  • Le septième ingrédient vous suggère de garder un jardin secret

Ce qu’on appelle codépendance est annonciatrice d’échec dans presque toutes les relations et on constate qu’elle est inexistante dans les couples qui durent.

Maintenir ses propres passions, intérêts et préoccupations semble donc être lié à la réussite des relations à long terme.

Vous devez l’un et l’autre disposer de votre propre espace et de votre propre rythme mais aussi les respecter.

Si vous ne laissez pas une partie de votre vie en dehors de celle de votre partenaire, vous n’aurez pas grand-chose à y apporter. P

our partager du temps de qualité, il est important que personne ne dépende vraiment de la vie de l’autre.

Une belle et longue vie à deux tient d’abord à deux vies séparées pleinement épanouies et qui n’interfèrent pas maladivement l’une sur l’autre !

  • Le huitième ingrédient est l’attention mutuelle

L’intelligence émotionnelle dans un couple c’est de continuer à se voir et “d’entretenir la flamme”, ne pas succomber aux pièges de la routine.

N’oubliez jamais que la personne en face de vous est une personne respectable et aimable. Il est un invité spécial dans votre vie et il n’est jamais acquis.

Cette incertitude doit vous inciter à la bienveillance, aux mots doux et aux signaux de gratitude. Saviez-vous que les couples heureux se font cinq à dix fois plus de compliments que de reproches ?

Il descend la poubelle ?

Remerciez-le. Vous lui préparez un repas ?

Il vous remercie.

Ce que vous faites n’est ni un dû, ni une obligation et vous le faites parce que vous le voulez bien.

Ce qui importe, c’est que l’autre s’en rende compte, le valorise et l’apprécie à sa juste valeur. Comme un cadeau que vous feriez à votre couple. Les petites attentions doivent marcher dans les deux sens, sans pression.

  • Le neuvième ingrédient est le soutien inébranlable

Dans un couple, il y en a toujours un qui s’investit davantage dans les tâches domestiques ou qui gagne plus d’argent que l’autre.

Plutôt que de faire des calculs de comptable, un couple a bien plus intérêt à faire équipe.

Ça vaut pour les corvées comme pour les petites ou grandes épreuves de la vie (collègue insupportable, dispute avec votre sœur, une actualité qui vous rend triste, etc.).

Les raisons de ne pas avoir le moral sont nombreuses et on a tendance à tout garder pour soi.

C’est dommage car l’un des nombreux avantages du couple, c’est d’avoir à portée d’oreilles un soutien infaillible.

Une personne qui peut nous écouter, nous rassurer, nous réconforter… et pour qui on ferait évidemment la même chose.

Au lieu de regarder ce qui manque, il est essentiel de regarder ce qui est donné.

Voilà le secret des couples qui durent : ils partagent en tenant compte des sensibilités, des capacités de chacun. C’est bien connu, à deux, on est plus forts.

  • Le dixième et dernier ingrédient de notre liste est le pardon et l’oubli

C’est peut-être le plus difficile au final mais savoir pardonner et oublier les désagréments inévitables d’une vie de couple pourrait faire toute la différence.

Personne n’est parfait et on commet tous des erreurs.

Le problème dans un couple (et dans la vie en général), c’est que rancœur et amour ne feront jamais bon ménage.

Pardonner, ce n’est pas oublier mais bien une première étape vers une relation plus saine. Ensuite, si on le désire, on peut envisager d’oublier.

Sur le long terme, sachez qu’il sera impossible d’avancer à deux si vous n’êtes pas capable de vous pardonner mutuellement.

Cela dit, quand certaines choses sont trop difficiles à pardonner, réfléchissez au(x) raison(s) qui font que (est-ce vraiment aussi grave que vous ne le pensez ?).

Et surtout, posez-vous la question de savoir si vous souhaitez réellement partager votre vie avec quelqu’un qui aura commis quelque chose d’à priori impardonnable pour vous.

Cette liste n’est pas exhaustive car chaque couple est différent et peut avoir des besoins différents mais appliquer ces conseils sera déjà un bon début pour vous donner une chance d’une relation stable et sereine !