Votre plus grande angoisse, décryptage en fonction de votre signe astrologique

Nous en avons tous au moins une.

Bélier (21 mars – 19 avril)

En tant que Bélier, vous êtes fier que la plupart des gens voient en vous une personne indépendante. Vous aimez diriger et adorez que les gens viennent vous consulter pour un conseil ou du réconfort. Vous aimez être un « exemple » pour les autres.

L’une de vos plus grandes angoisses cependant, est lorsque de temps en temps vous vous sentez perdu mais ne cherchez jamais de conseils pour vous-même.

Vous cachez vos blessures ou votre besoin de soutien parce que vous êtes censé incarner la voix de la raison. Bélier, vous êtes un leader naturel et vous vous distinguez de la foule comme nul autre. Mais vous aussi devez lutter de temps en temps. Il n’y a aucun mal à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin.Vous donnez et recevez – ce doit être équilibré.

Taureau (20 avril – 20 mai)

En tant que Taureau, vous êtes de nature anxieuse. Vous aimez vous définir comme quelqu’un d’extraverti, de spontané, saisissant l’impulsion du moment. Mais la sécurité représente beaucoup à vos yeux. Et même si en apparence vous semblez être du genre à aimer expérimenter de nouvelles choses et emprunter des chemins tortueux, vous désirez secrètement un peu de stabilité dans votre vie.

Vous vous demandez constamment ce qui viendra ensuite ou quel chemin prendre à partir de là.

Votre raison est en perpétuelle lutte avec votre coeur, l’un doutant constamment de l’autre et se demandant si les choix faits sont les bons. Vous laissez cela vous distraire du moment présent parce que vous êtes trop occupé à vous faire une place dans la vie sans être pour autant certain que ce soit là que vous deviez être.

Gémeaux (21 mai – 20 juin)

En tant que Gémeaux, vous détestez l’idée d’être tenu à l’écart. Vous êtes curieux par nature et constamment à l’affut de la dernière histoire croustillante. Vous aimez être tenu au courant et vous pouvez même parfois en venir à « fouiner ».

Votre plus grande angoisse se trouve dans le fait qu’une fois éjecté du jeu, vous vous sentez abandonné comme si d’un coup, tout le monde vous détestait.

Vous voulez que les autres vous apprécient. Et l’idée d’être oublié ou laissé de côté est une pensée absolument horrifique. Gémeaux, vous n’avez pas besoin de tout savoir à propos de tout le monde, tout le temps ! Vous n’avez pas besoin d’être au courant du dernier ragot pour vous sentir désirés et aimés. Les gens n’ont pas besoin de cela pour vous aimer, même si parfois vous avez du mal à le croire.

Cancer (21 juin – 22 juillet)

En tant que Cancer, vous avez un grand cœur, qui se brise malheureusement trop facilement. Vous mettez votre cœur et votre âme dans tout et en tous ceux que vous aimez et faites passer les autres avant vous-même, la plupart du temps. Vous aimez répandre passion et positivité parmi ceux qui vous entourent mais parfois vous avez du mal à faire semblant. Vous êtes sensible et vos sentiments sont constamment en liesse mais vous ne le montrez pas.

La plus grande angoisse d’un Cancer réside dans le fait que souvent, il est perdu. Il est brisé intérieurement mais ne permet à personne d’entrevoir cela.

Ils enfouissent leurs sentiments parce qu’ils ont peur de laisser les autres entrevoir leur sensibilité. Cancer, le fait que vous soyez doux ne signifie aucunement que vous soyez faibles. Vous êtes bien plus forts que vous ne le pensez.

Lion (23 juillet – 22 août)

En tant que Lion, la taille de votre égo est relativement célèbre. Pour être honnête, c’est écrit sur votre visage. Vous pouvez êtes outrageusement têtu et généralement, TOUT tourne autour de vous. Vous aimez que les gens vous voient comme quelqu’un d’audacieux, plein d’assurance et conscient de lui-même. Vous voulez que les gens croient que vous maitrisez même si au fond, vous n’avez aucune idée de ce qui est en train de se passer.

Lion, votre plus grande et malheureuse angoisse est ce maudit égo.

Votre égo fait capoter les choses avant que vous ne le fassiez ! Débarrassez-vous un peu de cet égo, profitez-en lorsque nécessaire mais restez toujours humbles.

Vierge ( 23 août – 22 septembre)

En tant que Vierge, vous aimez que les choses aillent à leur propre rythme dans tous les aspects de votre vie. À dire vrai, vous êtes un perfectionniste et ce n’est pas toujours une mauvaise chose, d’ailleurs. Vous aimez faire les choses « correctement », c’est-à-dire à votre manière. Vous faites des efforts et vous assurez de faire au mieux, toujours.

Mais, votre plus grande angoisse est peut-être juste celle-là. Vous êtes trop obsédé par le fait d’obtenir la perfection, au point d’en devenir névrosé.

Et quand les choses ne se déroulent pas comme vous le souhaitiez, vous paniquez un peu. La perfection n’existe pas et plus vous vous en souviendrez, plus facilement vous apprécierez vos efforts. Vierge, souvenez-vous toujours que la vie est pénible et imparfaite et que parfois, elle peut même devenir chaotique ! Et c’est normal. Commencez à vivre cette vie imparfaite, parfaitement.

Balance ( 23 septembre – 22 octobre)

En tant que Balance, vous vous inquiétez toujours de savoir si les autres vous aiment ou non. Vous voulez que tout le monde vous aime, ce qui est évidemment impossible.

En tant que Balance, votre plus grande angoisse réside dans le fait que vous fassiez beaucoup trop d’efforts pour rester dans les bonnes grâces des gens.

Vous feriez tout et n’importe quoi pour faire bonne impression et influer sur la perception de quelqu’un de manière à obtenir sa validation et son approbation. Balance, souvenez-vous que si quelqu’un n’est pas capable de vous aimer pour ce que vous êtes, il n’est pas digne de votre temps. Une personne bien n’essaiera jamais de changer ce que vous êtes alors, attachez-vous à ces gens-là et débarrassez-vous des autres. Ils ne sont dignes, ni de votre temps, ni de votre énergie. Souciez-vous moins de ce que pensent les autres pour vous concentrez sur ce que vous, pensez de vous-mêmes.

Scorpion (23 octobre – 21 novembre)

En tant que Scorpion, vous avez tendance à être assez renfermé. Vous aimez garder votre vie personnelle pour vous et détestez que les autres connaissent ces parts intimes de votre vie. Ça vous rend dingue ! Votre plus grande angoisse est d’être exposé, ça vous inquiète et vous rend anxieux.

Votre plus grande peur est que quelqu’un vous juge ou vous humilie si vous exposiez certaines facettes de votre vie.

Scorpion, il n’y a aucun mal à garder votre vie personnelle privée, mais il est impossible de dresser ces barricades indéfiniment. Si quelqu’un venait à exposer des parties de votre vie que vous ne souhaitiez pas voir révélées, envoyez-le se faire voir ! Autorisez-vous à être vulnérables. Même si cela vous terrifie. Même s’ils n’aiment pas ce qu’ils voient. Être vulnérable est une sensation extraordinaire et les gens qui n’apprécieraient pas cela ne méritent aucune place dans votre vie.

Sagittaire (22 novembre – 21 décembre)

En tant que Sagittaire, vous aimez être au centre de la scène, toujours. Vous avez constamment besoin de TOUTE l’attention du monde. Et si vous n’êtes pas le centre de l’attention, vous trouvez comment le devenir, d’une manière ou d’une autre.

Votre plus grande angoisse réside dans le fait que lorsque cette attention vous est retirée, même pour un court instant, vous commencez à avoir l’impression que quelque chose s’est mal passé et que les gens doivent vous détester.

Vous autorisez votre esprit à errer et à inventer des scénarios qui vous convainquent que vous avez fait quelque chose de mal et êtes puni pour cela. Sagittaire, laissez les autres occuper le devant de la scène, pour une fois. Vous êtes des exemples au yeux de beaucoup de monde mais vous n’avez pas à être le centre de l’attention 24/24 heures et 7/7 jours.

Capricorne (22 décembre – 19 janvier)

En tant que Capricorne, vous désirez réussir. Vous rêvez de succès et vos objectifs sont votre priorité dans la vie. Vous avez de grandes attentes, ce qui est merveilleux mais parfois, vous allez trop loin.

Votre plus grande et épuisante angoisse réside dans votre trop grande peur de l’échec.

Et bien que vous vous investissiez à 200% dans tout ce que vous faites, vous vous surmenez sans même vous en rendre compte. Vous vous usez et vous épuisez sans même en avoir conscience. Vous commencez à ressentir moins de fierté à la vue de vos réussites et ne les trouvez pas suffisamment bien, si elles ne sont pas 100% parfaites. Capricorne, vous êtes appelés à faire de grandes choses. Vous réussirez tout ce que vous déciderez d’entreprendre alors soyez en fiers et appréciez ces choses pour ce qu’elles sont et non pas, pour ce que vous souhaiteriez qu’elles soient.

Verseau (20 janvier – 18 février)

En tant que Verseau, vous êtes une esprit indépendant et aventureux. C’est lorsque que vous pouvez vivre selon vos propres règles et avez la liberté d’aller où bon vous semble que vous êtes le plus heureux

Votre plus grande angoisse est l’engagement. Ça vous donne la chair de poule.

Quand des personnes tentent de vous « enchaîner » à elles via une forme d’engagement et que vous ne vous y sentez pas prêt, vous vous sentez extrêmement mal à l’aise. L’idée d’être attaché vous terrifie et parfois, vous vous demandez même s’il vous sera un jour possible de dépasser ce sentiment. Verseau, vous êtes des esprits libres et avez la possibilité de créer une vie merveilleuse qui vous permettra de déployer entièrement vos ailes. La part d’engagement viendra lorsqu’elle le devra, qu’elle vous effraie ou que vous soyez prêts à l’embrasser. Le choix est entièrement vôtre.

Poissons (19 février – 20 mars)

En tant que Poissons, vous êtes quelqu’un sur qui les gens sentent qu’ils peuvent compter. Les gens viennent à vous pour obtenir des conseils ou parfois, une épaule sur laquelle s’épancher.

Votre plus grande angoisse réside dans le sentiment que vous pourriez décevoir les personnes que vous aimez le plus.

Et peu importe les efforts que vous faites, vous avez toujours l’impression que ce que vous faites ne sera jamais suffisant pour rendre tout le monde heureux. Même le plus petit des échecs vous pousse à vous sentir sans valeur et vous vous blâmez de tout. Cette angoisse vous vide et vous laisse avec le désir d’être quelqu’un d’autre.